Ces six conseils de mode de vie qui améliorent l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est une affection qui entraîne l’arrêt de la respiration pendant de courtes périodes au cours du sommeil. Les personnes souffrant d’apnée du sommeil n’absorbent pas suffisamment d’oxygène. Elles halètent alors et se réveillent souvent. Dans de nombreux cas, les personnes ne sont pas conscientes qu’elles ont cessé de respirer et pensent que leur cycle de sommeil est normal. L’apnée du sommeil peut ressembler à un ronflement.L’apnée du sommeil peut entraîner un certain nombre de complications pour la santé, en plus de vous laisser plus fatigué le matin.

Si elle n’est pas traitée, l’apnée du sommeil du sommeil peut :

– déclencher des problèmes de santé mentale
– entraîner une mauvaise fonction immunitaire
– contribuer à la perte de mémoire
– augmenter le risque d’insuffisance cardiaque
Les traitements courants comprennent les appareils respiratoires, les médicaments et la chirurgie. Cependant, certains changements de mode de vie peuvent également améliorer votre qualité de vie et votre sommeil.

Solutions pour l’apnée du sommeil

Les traitements traditionnels de l’apnée du sommeil comprennent le port d’un masque CPAP la nuit. Bien qu’efficace, certaines personnes trouvent cette méthode inconfortable. Certains remèdes maison peuvent offrir les mêmes avantages. Voici six traitements alternatifs pour réduire les symptômes de l’apnée du sommeil.

1. Maintenir un poids sain

Les médecins recommandent généralement aux personnes souffrant d’apnée du sommeil de perdre du poids. L’obésité, en particulier dans la partie supérieure du corps, peut augmenter le risque d’obstruction des voies respiratoires et de rétrécissement des voies nasales. Ces obstructions peuvent entraîner un arrêt soudain ou prolongé de la respiration pendant le sommeil. Le maintien d’un poids sain permet de garder les voies respiratoires dégagées et de réduire les symptômes de l’apnée du sommeil. Une modeste réduction de poids chez les personnes obèses peut éliminer la nécessité d’une chirurgie des voies aériennes supérieures ou d’une thérapie CPAP à long terme. Dans certains cas, la perte de poids peut éliminer l’apnée du sommeil. Cependant, si vous reprenez du poids, il est possible que l’affection revienne.

2. Essayez le yoga

Un exercice régulier peut augmenter votre niveau d’énergie, renforcer votre cœur et améliorer l’apnée du sommeil. Le yoga peut spécifiquement améliorer votre force respiratoire et favoriser la circulation de l’oxygène. L’apnée du sommeil est associée à une diminution de la saturation en oxygène dans le sang. Le yoga peut améliorer votre taux d’oxygène grâce à ses différents exercices de respiration. Par conséquent, le yoga réduit le nombre d’interruptions du sommeil que vous pouvez subir.

3. Modifiez votre position de sommeil

Bien qu’il s’agisse d’un petit changement, modifier votre position de sommeil peut réduire les symptômes de l’apnée du sommeil et améliorer votre repos nocturne. Une étude de 2006 a révélé que plus de la moitié des cas d’apnée obstructive du sommeil dépendent de la position. Des études ont montré que dormir sur le dos peut aggraver les symptômes. Pour certains adultes, dormir sur le côté peut aider la respiration à revenir à la normale.

4. Utilisez un humidificateur

Les humidificateurs sont des appareils qui ajoutent de l’humidité à l’air. L’air sec peut irriter le corps et le système respiratoire. L’utilisation d’un humidificateur peut ouvrir vos voies respiratoires, réduire la congestion et favoriser une respiration plus claire. Pour plus d’efficacité, vous pouvez ajouter de l’huile de lavande, de menthe poivrée ou d’eucalyptus à votre humidificateur. Ces trois huiles essentielles ont des vertus anti-inflammatoires et apaisantes connues. Suivez les instructions du fabricant pour le nettoyage de votre humidificateur. Ils peuvent abriter des moisissures et des bactéries.

5. Évitez l’alcool et le tabac

Les changements de mode de vie peuvent améliorer votre santé et favoriser de meilleures habitudes de sommeil. Envisagez d’arrêter de fumer et de limiter votre consommation d’alcool pour réduire les complications de l’apnée du sommeil. L’alcool détend les muscles de la gorge qui contrôlent votre respiration. Cela peut entraîner des ronflements et un cycle de sommeil interrompu. Il peut également entraîner une inflammation des voies respiratoires et bloquer le passage de l’air.

Tout comme l’alcool, le tabagisme peut également contribuer à l’inflammation et au gonflement des voies respiratoires. Cela peut aggraver votre ronflement et votre apnée du sommeil. Le tabagisme comme un facteur de risque pour le développement de l’apnée du sommeil. L’étude a noté que les personnes souffrant d’apnée du sommeil peuvent également avoir une prédisposition à fumer, de sorte que le traitement de l’apnée du sommeil peut aider à arrêter de fumer.

6. Utiliser des appareils buccaux

Les appareils buccaux peuvent aider à lutter contre l’apnée du sommeil en repositionnant votre mâchoire ou votre langue pour maintenir vos voies respiratoires ouvertes pendant votre sommeil. Les deux principales catégories sont les appareils d’avancement mandibulaire et les appareils de stabilisation de la langue. Ces appareils fonctionnent en déplaçant votre mâchoire inférieure ou votre langue vers l’avant afin de réduire l’obstruction à l’arrière de votre gorge. Ces appareils vont des options peu coûteuses, en vente libre, aux dispositifs adaptés par un dentiste.

Certains remèdes maison et changements de mode de vie pour l’apnée du sommeil peuvent réduire les symptômes.

Sources:

Anandam A, et al. (2013). Effects of dietary weight loss on obstructive sleep apnea: A meta-analysis. DOI:
10.1007/s11325-012-0677-3

Arzi A, et al. (2010). The influence of odorants on respiratory patterns in sleep. DOI:
10.1093/chemse/bjp079

Bankar MA, et al. (2013). Impact of long term yoga practice on sleep quality and quality of life in the elderly. DOI:
10.4103/0975-9476.109548

Do I have Obstructive Sleep Apnea? (2020).
thensf.org/do-i-have-obstructive-sleep-apnea/

Joosten SA, et al. (2014). Supine position related obstructive sleep apnea in adults: Pathogenesis and treatment. DOI:
10.1016/j.smrv.2013.01.005

Wietske R, et al. (2006). The role of sleep position in obstructive sleep apnea syndrome.
link.springer.com/article/10.1007%2Fs00405-006-0090-2

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -