Ces astuces de pro pour éviter le riz collant.

La cuisson du riz est un vrai mystère pour certains, un jeu d’enfant pour d’autres. Mais dans tous les cas, X ne cuisinera jamais son riz comme Y. X aura tendance à trop cuire son riz, le rendant collant. Pour être au niveau de Y, il écume le web à la recherche de solutions pour éviter le riz collant. Exactement comme vous qui allez lire la suite de cet article. Il n’y a pas de secret, pour éviter que le riz ne colle, tout est dans la maîtrise et la pratique. Mais pas que.

Maîtrisez la cuisson à la casserole.

Avant de mettre le riz à cuire, pensez à le rincer. C’est une étape à ne pas négliger. Tout au long de sa cuisson, le riz laisse échapper de l’amidon. Oui, c’est cette mousse blanche qui se forme, et qui rendra le tout gluant.

Pour éviter cette situation embêtante, « lavez » votre riz, rincez autant de fois qu’il le faut jusqu’à avoir une eau très claire. Au fur et à mesure que vous allez rincer vos grains de riz, l’eau deviendra de moins en moins saumâtre.

Choisissez la bonne variété à cuire.

Pour éviter un riz gluant, vous devez choisir la bonne variété. Choisissez du riz avec le moins d’amidon possible. Avec du riz spécial risotto, difficile de parvenir au résultat que vous recherchez. Riz étuvé, riz basmati, riz allongé doivent être inscrits sur votre liste des courses. C’est une astuce qui s’avère redoutable.

Autre astuce pour éviter le riz collant, l’huile d’olive. Au tout début de la cuisson, vous pouvez verser une cuillerée à soupe d’huile d’olive dans votre riz. Non seulement, vous allez donner une saveur particulière à votre préparation, mais vous aurez également un rendu visuel efficace.

Riz et friture, au revoir le gluant.

C’est une technique qui ressemble à du grand art de la gastronomie. De nombreux professionnels de la cuisine choisissent délibérément de frire le riz avant de le cuire. Un tout petit peu avant la cuisson dans l’eau.

Pour frire délicatement le riz, prenez une casserole et mettez-y un filet d’huile. Laissez chauffer le tout. Une fois à la bonne température, 2 à 5 minutes suffisent à faire revenir le riz. Une fois que cette étape faite, reprend le fil de la préparation.

Du riz qui ne colle pas, c’est du riz bien pesé.

Il s’agit là d’une cuisine de précision. Tout comme avec les pâtes, vous devez peser et mesurer. Ne versez pas l’eau à l’œil et ne mettez pas tout le paquet de riz à cuire. Attention au gaspillage. Pour la cuisson idéale, lisez les instructions sur le paquet.

D’une manière générale, une personne consomme environ 60 g de riz. Avec un verre doseur, la formule sera alors de 6 verres d’eau pour 1 verre de riz. Pour certains, ce sont 2 tasses d’eau pour 1 tasse de riz. Votre calcul sera plus simple. Ne remuez pas trop le riz, au risque de le faire coller.

Gare au temps de cuisson.

C’est la base d’une cuisson de riz réussie. Un riz top cuit, c’est un plat qui risque d’avoir mauvais goût, tout en augmentant significativement son indice glycémique. Un minuteur vous sera d’une aide précieuse.

Attention, le riz se verse dans de l’eau chaude, jamais dans de l’eau froide puisque cela risque de faire ressortir tout l’amidon qu’il contient. Une bonne cuisson ne nécessite nullement que la casserole soit recouverte. Si vous la recouvrez, le riz cuira trop rapidement, bien avant la durée de cuisson recommandée.

Comment rattraper du riz trop cuit ?

Que faire ? Pour rattraper le coup, une astuce très simple : passez votre casserole de riz sous de l’eau froide. C’est une solution radicale pour rattraper du riz gluant. L’eau froide va ralentir puis stopper la cuisson. Ce passage par une douche froide permet également d’évacuer l’excès d’amidon. Et une fois que le riz est bien passé par l’eau froide, il ne faut pas oublier de l’égoutter finement.

Réchauffez le tout. Hors de question de le refaire cuire. A feu très doux, avec un tout petit peu d’huile, et en remuant le tout régulièrement, le riz se réchauffera petit à petit. La seconde option consiste à mettre votre préparation dans un four éteint, mais qui a été préchauffé au préalable.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -