Ces aliments qui bloquent le développement du cancer (l’angiogenèse)

Comment les molécules présentes dans certains aliments peuvent-elles parvenir à contrôler la croissance des tumeurs et ainsi prévenir le développement du cancer ? Cette question importante fait actuellement l’objet de recherches intenses par les scientifiques qui s’intéressent au rôle de l’alimentation dans la prévention du cancer.

Des aliments contenant des quantités importantes de molécules bloquant l’angiogenèse représentent sans aucun doute un des principaux moyens mis à notre disposition pour diminuer le risque de développer le cancer.

L’angiogenèse: un mécanisme indispensable au cancer pour se développer

En dépit de leur caractère très agressif, les tumeurs sont en fait des parasites obligatoires qui ne peuvent arriver à croître suffisamment sans la participation de l’organe dans lequel elles se trouvent. En effet, dès que les tumeurs atteignent une taille d’environ 1 mm3, l’oxygène et les molécules nutritives n’arrivent plus à nourrir adéquatement les cellules cancéreuses, ce qui entraîne du même coup leur mort et l’arrêt du développement de la tumeur.

Pour contourner cet obstacle, la tumeur doit donc absolument provoquer la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui achemineront les éléments essentiels à sa croissance.

Pour y arriver, la tumeur produit des signaux chimiques qui attirent irrésistiblement vers elle les cellules des vaisseaux sanguins situés à proximité, les forçant à se reproduire rapidement pour former un nouveau réseau de vaisseaux sanguins qui permettra de nourrir adéquatement les cellules cancéreuses.

Ce phénomène de formation de nouveaux vaisseaux sanguins, appelé angiogenèse (du grec angio, qui signifie vaisseau, et genesis, qui signifie naissance, formation), représente donc une étape essentielle au développement de petites tumeurs inoffensives en cancers destructeurs.

Cancer ou crabe: un mot à la même origine

Cette formation de nouveaux vaisseaux est tellement importante pour le développement du cancer qu’il est très courant qu’on observe une très grande quantité de vaisseaux sanguins dans des échantillons de tumeurs. C’est d’ailleurs l’observation de cette abondance de vaisseaux sanguins qui a amené les premiers médecins grecs à comparer l’aspect de ces tumeurs à celle d’un crabe, une comparaison à l’origine du mot cancer, utilisé encore aujourd’hui (crabe se dit cancer en latin).

Certains aliments bloquent l’angiogenèse

Étant donné que les tumeurs sont très dépendantes de leur apport énergétique, le blocage de ces nouveaux vaisseaux sanguins représente une arme de choix pour les empêcher d’acquérir la force nécessaire à leur croissance et ainsi les maintenir dans un état dormant. Autrement dit, on contrôle la croissance des tumeurs en leur imposant un régime très sévère !

Cette prévention du cancer par le blocage de l’angiogenèse n’est pas un mythe ; elle existe déjà… dans notre assiette. En effet, plusieurs fruits et légumes que nous consommons constituent des sources privilégiées de molécules agissant spécifiquement sur ces vaisseaux en bloquant leur formation. L’absorption quotidienne de ces aliments riches en molécules bloquant l’angiogenèse créé donc un environnement hostile aux microtumeurs en bombardant constamment les nouveaux vaisseaux sanguins qui cherchent à se développer, empêchant du même coup les tumeurs d’acquérir la force nécessaire pour poursuivre leur croissance dans les tissus de l’organisme.

Les aliments à consommer pour bloquer l’angiogenèse

Des aliments contenant des quantités importantes de molécules bloquant l’angiogenèse représentent sans aucun doute un des principaux moyens mis à notre disposition pour diminuer le risque de développer le cancer.

Fruits et légumes

Raisins et petits fruits rouges

  • Soja
  • Thé vert
  • Curcuma

Les aliments riches en oméga-3

  • Graines de lin
  • Poissons gras
  • Huile de Colza