Ces 7 erreurs d’utilisation des écrans solaires qui font mal à la peau

Même le meilleur écran solaire ne vous protégera pas bien si vous ne l’appliquez pas correctement. Suivez ces conseils pour être sûr d’être bien protégé.

Le port d’un écran solaire est l’une des choses les plus saines que vous puissiez faire pour votre en été. Un bon écran solaire doté d’une protection efficace contre les UVA et les UVB peut vous éviter de vous brûler, réduire le développement des rides et autres signes de vieillissement, et diminuer votre risque de cancer de la peau.

Choisissez un écran solaire à large spectre et résistant à l’eau, avec un Indice de protection solaire de 30 ou plus. Veillez à prendre un écran solaire minéral avec du zinc et du titane pour un usage quotidien. Les écrans solaires minéraux, également connus sous le nom d’écrans solaires physiques, protègent la peau des rayons du soleil et ont tendance à être moins irritants et plus hydratants que les écrans solaires chimiques, qui agissent en absorbant les rayons et en les convertissant en chaleur dans le corps.

Mais votre travail n’est pas terminé lorsque vous choisissez l’écran solaire parfait. Trop de gens réussissent à gâcher le processus d’application, en s’enduisant de trop peu, en sautant les endroits vulnérables, etc. La conséquence la plus grave de l’abandon d’un écran solaire est le développement d’un cancer de la peau, mais ce n’est pas la seule raison de l’appliquer. Les coups de soleil endommagent les cellules de la peau et les vaisseaux sanguins, et peuvent donner à la peau une apparence plus âgée, plus ridée, plus sèche, plus décolorée et plus dure.

L’effet vieillissant des rayons du soleil est une raison essentielle de faire preuve de diligence dans l’application d’un écran solaire. Plusieurs grandes études montrent que l’utilisation régulière d’un écran solaire peut réduire le photo-vieillissement au fil du temps:rougeurs, taches brunes et rides. Prenez par exemple une étude publiée en 2013 dans la revue Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology. Les chercheurs ont découvert que l’exposition aux UV était responsable d’environ 80 % des signes visibles de vieillissement du visage.

Les plus gros dérapages de la protection solaire que nous avons tendance à faire, et comment les déjouer

1. Vous attendez d’être déjà à la plage pour appliquer la crème solaire

Si vous avez du sable jusqu’aux chevilles quand vous vous enduisez de crème solaire, vous rentrez à la maison en ressemblant à un homard. Appliquez de la crème solaire au moins 20 minutes avant de sortir, car c’est le temps qu’il faut à votre peau pour absorber les ingrédients protecteurs. Appliquez-la le plus uniformément possible avant de vous habiller pour éviter de manquer des endroits comme les chevilles et les pieds.

2. Vous êtes trop radin lorsque vous appliquez votre écran solaire

Pour obtenir la protection annoncée sur l’écran solaire, une petite tape ne suffira pas. La plupart des gens en appliquent trop peu, ce qui entraîne une protection trop faible. Les jours de plage, enduisez-vous entièrement le corps d’au moins 1 un verre plein de crème solaire.

3. Vous sautez les zones importantes

Il est important d’appliquer un écran solaire sur toutes les zones qui seront exposées au soleil. Bien qu’il y ait quelques endroits que les gens ont tendance à manquer. Une étude publiée en avril 2019 dans le journal PLoS One a révélé que près de 20 % des participants n’appliquaient pas de crème solaire sur leurs paupières. Les participants à l’étude n’avaient aucune idée qu’ils avaient manqué cet endroits. C’est inquiétant car la peau de la paupière présente la plus forte incidence de cancer de la peau par unité de surface.

Les lèvres sont une autre zone souvent négligée qui est susceptible d’être endommagée parce qu’elles ne contiennent pas beaucoup de mélanine. Un pigment protecteur qui donne sa couleur à la peau, aux cheveux et aux yeux. Plus vos lèvres sont hydratées, plus les rayons UV pénètrent facilement et en profondeur dans la peau non protégée. Des lèvres brillantes et humides attirent les rayons UV nocifs, attention au gloss donc. C’est comme si on mettait de l’huile pour bébé sur la peau.

4. Vous ne prenez pas la peine de réappliquer votre crème solaire

L’écran solaire n’est pas une potion magique qui vous protège pour toujours. La règle d’or : Renouveler l’application de la crème solaire au moins toutes les deux heures, plus souvent si vous transpirez abondamment ou si vous allez nager.

Même les écrans solaires étiquetés « résistants à l’eau » ne doivent maintenir leur indice de protection que pendant 80 minutes au maximum (l’étiquette des écrans solaires résistants à l’eau indiquera s’ils restent efficaces pendant 40 minutes ou 80 minutes dans l’eau) . Une nouvelle application vous aidera également à obtenir une diffusion plus uniforme.

5. Vous ne vous enduisez pas assez de votre écran solaire

Si vous n’appliquez pas la crème solaire de manière uniforme, vous ne bénéficierez pas de la protection promise sur l’étiquette. Soyez très attentif lors de l’application et passez plusieurs fois sur les zones exposées afin de maximiser la couverture. Les écrans solaires en aérosol qui ne nécessitent pas de frottement peuvent aider à atténuer ce problème. Il suffit d’être minutieux dans l’application. Les sprays sont pratiques, mais il peut être difficile de savoir si vous avez couvert toutes les zones exposées. Pour en être sûr, continuer à pulvériser jusqu’à ce qu’un reflet apparaisse sur tout le corps.

6. Vous renoncez à mettre de la crème solaire quand le temps est nuageux

Même lorsque le soleil n’est pas visible, 80 % de ses rayons UV continuent de frapper votre peau. Il est donc important de s’enduire de crème solaire chaque fois que vous sortez, quelle que soit la couverture nuageuse. Pour ne pas l’oublier en été, placer votre écran solaire juste à côté de votre dentifrice pour vous rappeler de l’appliquer tous les jours.

7. Vous ignorez la date d’expiration

Avez-vous utilisé le même flacon de crème solaire année après année ? Vous risquez de mettre votre peau en danger. La qualité protectrice d’un écran solaire dure trois ans maximum. Après cela, il se peut qu’il n’offre pas le niveau de protection indiqué sur le flacon. Consultez la date d’expiration avant de l’appliquer, et si vous n’en voyez pas, supposez qu’il expire trois ans après la date d’achat. Noter la date d’achat sur le flacon pour vous aider à en garder la trace.