Ce type de boissons pourrait aussi développer un cancer colorectal

Il est communément admis que la consommation d’alcool peut augmenter les risques de certains cancers, tels que le cancer du foie ou de la bouche. Mais saviez-vous qu’une boisson en particulier peut doubler votre risque de cancer colorectal ? Dans cet article, nous allons découvrir les effets potentiels de la consommation d’une quantité malsaine d’un seul type de boisson et comment elle peut augmenter considérablement vos chances de développer un cancer dévastateur. Continuez à lire pour en savoir plus sur cette boisson dangereuse et sur les stratégies à mettre en œuvre pour vous protéger de ses effets néfastes sur la santé !

En France, le cancer colorectal est devenu alarmant avec 43 336 nouveaux cas et 17 117 décès signalés en 2018. Heureusement, l’étude publiée dans la revue Gut suggère que nous pouvons réduire considérablement notre risque de développer ce type de cancer en abolissant certaines habitudes alimentaires.

Les causes les plus provocantes du cancer colorectal.

Le cancer colorectal est une maladie grave et de plus en plus fréquente. La fondation pour la recherche sur le cancer ARC estime qu’environ 10 % des adultes se verront diagnostiquer cette forme de cancer au cours de leur vie. Bien que de nombreuses causes du cancer colorectal restent inconnues, les experts ont identifié plusieurs facteurs de risque. L’obésité, une alimentation malsaine, le tabagisme, la consommation excessive d’alcool et l’exposition à certains produits chimiques sont quelques-unes des causes les plus provocantes du cancer colorectal.

En outre, les personnes ayant des antécédents familiaux ou un diagnostic existant de maladie inflammatoire de l’intestin ou de polypes courent également un risque accru de développer cette forme de cancer. Le message à retenir est que les individus doivent modifier leur mode de vie pour réduire leur risque de développer un cancer colorectal. Faire des choix alimentaires judicieux, maintenir un poids optimal et arrêter de fumer sont quelques-unes des meilleures mesures que les gens peuvent prendre pour réduire leur risque de développer cette maladie débilitante.

Une boisson consommée par abondance serait un déclencheur principal du cancer colorectal.

Une étude récente a montré que la consommation de plus de deux boissons sucrées par jour peut avoir de graves conséquences sur la santé. Les chercheurs avertissent que cela pourrait être un facteur de risque de développer un cancer colorectal avant l’âge de 50 ans, doublant les chances d’être diagnostiqué avec cette maladie potentiellement mortelle. Non seulement les sodas contiennent de grandes quantités de sucre, mais aussi les boissons aromatisées aux fruits, les boissons pour sportifs et les boissons énergisantes, qui doivent toutes être évitées ou limitées si possible.

Le sucre contenu dans ces boissons a été associé à une augmentation des niveaux d’insuline dans l’organisme, ce qui pourrait contribuer au développement du cancer. Des recherches récentes suggèrent également qu’un régime riche en sucre peut être associé à des lésions de l’ADN, une étape importante dans le développement de nombreux types de cancer. En outre, les boissons sucrées sont connues pour provoquer des inflammations dans l’organisme et peuvent entraîner une prise de poids, deux facteurs susceptibles d’augmenter le risque de cancer.

Compte tenu de ces risques, les chercheurs recommandent vivement aux gens de réduire autant que possible leur consommation de boissons sucrées et de boire plutôt de l’eau. Cela permet non seulement de se protéger contre le cancer colorectal, mais aussi contre d’autres maladies comme l’obésité et le diabète. Il est aussi important de noter que même les boissons light ou hypocaloriques sont remplies d’édulcorants artificiels qui ont été associés à des problèmes de santé tels que des maux de tête et des troubles gastro-intestinaux. Avec des conséquences aussi graves en jeu, la réduction de notre consommation de boissons sucrées devrait être une priorité absolue pour toute personne soucieuse de préserver sa santé.

L’ARC prévient aussi de la consommation excessive de certaines viandes.

La Fondation ARC souligne quelques facteurs de risque en relation avec l’alimentation malsaine tels que les viandes transformées, la viande rouge et la charcuterie. Des découvertes récentes montrent que la surconsommation de ces viandes est liée à une augmentation des cas de cancer colorectal.

Selon la fondation pour la recherche sur le cancer (ARC), il est recommandé de ne pas consommer plus de 500 g par semaine hors volaille ; or, des études ont montré que 40 % des hommes en France dépassent cette quantité recommandée. Rien qu’en 2015, on estime que 5 600 cas de cancer colorectal ont été attribués à une consommation excessive de charcuterie – notamment lorsque plus de 150 g par semaine étaient consommés. Une statistique aussi alarmante souligne à quel point il est important de prendre en considération les risques pour la santé liés à une consommation excessive de viande rouge et transformée.

Un excès de graisses saturées et de sodium peut entraîner de graves problèmes de santé tels que l’obésité et les maladies cardiovasculaires, ainsi que divers types de cancer. C’est pourquoi l’ARC encourage les gens à faire des efforts conscients pour choisir des aliments plus sains comme des protéines maigres, plus de fruits et de légumes frais, des céréales complètes et des produits laitiers à faible teneur en matières grasses.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.