Cancer, diabète, maladies de coeur: quoi manger pour éviter ces maladies?

Que dois-je manger pour être en bonne santé? Cette question, en apparence toute simple, est au contraire tellement complexe qu’elle monopolise l’attention de milliers de chercheurs, de nutritionnistes, de particuliers depuis plusieurs années.

Les grands tueurs que sont devenus les maladies du coeur, le cancer ou encore le diabète, ne sont pas des maladies complètement inévitables : au contraire, chacun d’entre nous peut adopter des comportements qui lui permettront de participer activement à se défendre contre l’apparition de ces maladies.

70% des cancers sont évitables

Prenons l’exemple du cancer, malgré plusieurs progrès remarquables dans le traitement d’un nombre de plus en plus important de cancers auparavant incurables (certaines leucémies, par exemple), il reste néanmoins encore beaucoup d’étapes à franchir avant de pouvoir crier victoire face à cet ennemi.

Nous pouvons cependant faire quelque chose de concret pour diminuer le risque d’être touché par le cancer. De nombreuses études scientifiques montrent qu’au moins les deux tiers des cas de cancers sont reliés au mode de vie des gens: 30% sont dus au tabagisme, un autre 30 % est directement causé par une mauvaise alimentation, sans compter un 10% de cancers reliés aux abus de toutes sortes (obésité, drogues, alcool).

Autrement dit, environ 70% de cancers sont des maladies qui pourraient être prévenues en modifiant tout simplement certaines habitudes de vie ! Pour les cancers du tube digestif : oesophage, estomac, côlon, ce pourcentage peut même atteindre 75%.

Plus de ceci moins de cela: nous pouvons diminuer les risques de cancer, diabète, maladies de coeur

Saviez-vous que les fruits et légumes chez votre épicier du coin contiennent plusieurs molécules aux propriétés anticancéreuses extraordinaires ?

Si dans le cas de plusieurs maladies, les maladies du cœur et le diabète par exemple, nous sommes malades de ce que nous mangeons (trop de mauvais gras, trop de sel ou encore trop de sucre), c’est surtout ce que nous ne mangeons pas qui pose un problème pour le cancer.

Et ce que nous ne mangeons pas suffisamment, ce sont des fruits et des légumes. Saviez-vous que les fruits et légumes retrouvés chez votre épicier du coin contiennent plusieurs molécules aux propriétés anticancéreuses extraordinaires ? Lorsque vous mangez de grandes quantités de ces aliments, vous soumettez votre corps à une véritable thérapie anticancer qui permet de neutraliser le cancer dès le départ et à l’empêcher de croître et d’envahir les tissus de l’organisme.

Ces bons gestes qui font toute la différence

L’éviction des toxiques comme le tabac et l’alcool de ses habitudes quotidiennes fait déjà faire de grands pas pour protéger sa santé. Une activité physique régulière aussi. Mais aussi, une alimentation riche en fruits et légumes et faible en mauvais gras, sucre et sel, peut prévenir le développement du cancer et de plusieurs autres maladies chroniques comme le diabète ou les maladies de coeur. Mieux vaut prévenir que guérir, dit l’adage, il ne tient qu’à chacun de s’y mettre.