Cancer des ovaires : symptômes et prévention naturelle

Environ 1 femme sur 75  sera diagnostiquée avec un cancer de l’ovaire à un moment donné  de sa  vie. Chez les femmes âgées de 35 à 74 ans, le cancer de l’ovaire est la cinquième cause principale de décès liés au cancer. Les premiers symptômes doivent vous alerter. Certaines actions de prévention naturelle peuvent vous aider à diminuer le risque et à mieux vivre les traitements.

Dans ses premiers stades, le cancer de l’ovaire pourrait ne pas causer de symptômes notables. Le cancer de l’ovaire de stade avancé est plus susceptible de provoquer des symptômes, mais ceux-ci sont souvent dits être des «symptômes non spécifiques» qui peuvent être faussement attribués à d’autres problèmes de santé.

Les symptômes du cancer de l’ovaire comprennent généralement une douleur pelvienne, ballonnements, constipation, et augmentation de la miction.  Plus de 90% des femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire et traitées dès les premières étapes de la maladie survivront pendant au moins cinq ans. Le traitement du cancer de l’ovaire peut inclure la chimiothérapie, le rayonnement et une ou plusieurs chirurgies. Les remèdes naturels comme manger une alimentation saine, se reposer et gérer le stress  peuvent également aider les femmes à se rétablir et à gérer les effets secondaires causés par les traitements anticancéreux.

Symptômes du cancer de l’ovaire

Les symptômes du cancer de l’ovaire peuvent être légers et vagues au début, mais deviennent généralement plus intenses et perceptibles à mesure que la maladie progresse.

Les symptômes de cancer de l’ovaire les plus fréquents comprennent:

  • Ballonnements dans la région abdominale
  • Douleurs pelviennes ou augmentation de la pression et de la tension dans l’abdomen
  • Augmentation de la miction ou sensation de besoin d’uriner de toute urgence
  • Difficulté à manger, perte d’appétit et parfois perte de poids
  • Fatigue
  • Problèmes digestifs, y compris constipation, gaz, maux d’estomac ou brûlures d’estomac
  • Maux de dos
  • Douleur pendant les rapports sexuels
  • Périodes irrégulières

Prévenir le cancer des ovaires par l’alimentation

Les femmes qui mangent un régime riche en antioxydants, riches en légumes et autres aliments végétaux augmentent la protection contre le cancer de l’ovaire (et d’autres types de cancers aussi) et peuvent récupérer plus facilement.  Dans une étude connue sous le nom de cohorte suédoise de mammographie, une consommation végétale plus élevée (≥ 3 portions par jour) par rapport à une consommation faible (< 1 portion/jour) a été associée à un risque de 39% plus faible de déclencher un cancer de l’ovaire.

Manger au moins l’équivalent de 2 tasses de fruits et légumes tous les jours, en se concentrant sur une grande variété  de couleurs différentes des fruits et légumes. Les légumes qui fournissent des antioxydants flavonoïdes semblent être particulièrement protecteurs contre le cancer de l’ovaire.

Les meilleurs aliments contre le cancer à inclure dans votre alimentation:

  • Légumes-feuilles comme le chou frisé et les épinards
  • Légumes de mer (algues)
  • Herbes et épices comme le curcuma, le gingembre, le basilic, le persil ou l’origan
  • Ail cru
  • Agrumes, baies, pommes et poires, kiwi, noix de coco, figues et dattes
  • Champignons, carottes, betteraves, tomates et poivrons, artichauts, petits pois, courges, choux de Bruxelles, navets, patates douces
  • Légumes crucifères comme le brocoli et le chou-fleur
  • Viandes bio, nourries à l’herbe ou en pâturage
  • Poissons sauvages comme le saumon, le maquereau, les sardines ou le hareng
  • Thé vert
  • Cacao
  • Huile d’olive et de noix de coco
  • Avocats
  • Haricots et légumineuses, comme les haricots noirs, les lentilles, les pois chiches
  • Noix : comme les amandes ou les noix, les graines de lin et les graines de
  • 100% de grains entiers: comme le quinoa, le riz brun, le sarrasin et les flocons d’avoine

 

Prévenir le cancer des ovaires

Par ailleurs, voici quelques moyens naturels pour aider à prévenir le cancer de l’ovaire et gérer les symptômes pendant le traitement

  •           1 manger une alimentation saine
  •           2 se concentrer sur la relaxation
  •           3 examens réguliers par un gynécologue
  •           4 Allaitement maternel
  •           5 Eviter l’exposition aux toxines
  •           6 limitation de l’alcool/tabagisme

 

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.