Cancer de la prostate : l’exercice fait des merveilles en prévention et contre sa progression

L'exercice physique régulier peut jouer un rôle important dans la prévention et la gestion du cancer de la prostate. Des études ont montré que l'exercice peut réduire le risque de développer un cancer de la prostate avancé, abaisser les niveaux de PSA et ralentir la progression de la maladie

Le cancer de la prostate est l’une des formes de cancer les plus courantes chez les hommes. Il se développe dans la prostate, une petite glande située sous la vessie. La bonne nouvelle est qu’il existe des moyens de ralentir ou de prévenir la progression de ce cancer. Une méthode prometteuse est l’exercice physique régulier, qui a démontré son efficacité pour réduire les risques et améliorer les résultats de traitement. Dans cet article, nous explorerons les bienfaits de l’exercice dans la lutte contre le cancer de la prostate et discuterons des différentes formes d’exercice qui peuvent aider.

Qu’est-ce que le cancer de la prostate ?

Avant d’aborder les bienfaits de l’exercice, il est important de comprendre ce qu’est le cancer de la prostate. La prostate est une glande de la taille d’une noix qui fait partie du système reproducteur masculin. Elle produit le liquide séminal qui transporte les spermatozoïdes. Le cancer de la prostate se développe lorsque les cellules de la prostate commencent à se multiplier de manière incontrôlée. Les symptômes du cancer de la prostate peuvent inclure des problèmes urinaires, des douleurs dans le bas du dos et des difficultés à obtenir ou à maintenir une érection.

L’importance de l’exercice dans la prévention du cancer de la prostate

Plusieurs études ont montré une corrélation entre l’exercice régulier et une réduction du risque de développer un cancer de la prostate. Une étude publiée dans le Journal of Urology a révélé que les hommes qui pratiquaient régulièrement une activité physique présentaient un risque réduit de développer un cancer de la prostate avancé. Une autre étude, publiée dans le Journal of Clinical Oncology, a montré que les hommes qui faisaient de l’exercice régulièrement présentaient des niveaux plus bas de PSA (antigène prostatique spécifique), une protéine associée au cancer de la prostate. Ces résultats suggèrent que l’exercice peut jouer un rôle clé dans la prévention du cancer de la prostate.

Les bienfaits de l’exercice sur la progression du cancer de la prostate

Outre la prévention, l’exercice physique peut également jouer un rôle dans la gestion et la progression du cancer de la prostate. Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Californie a révélé que l’exercice régulier pouvait ralentir la progression du cancer de la prostate chez les hommes atteints d’une forme moins agressive de la maladie. Les chercheurs ont observé que les hommes qui pratiquaient régulièrement une activité physique modérée à intense présentaient une baisse de 57% du risque de progression du cancer de la prostate par rapport à ceux qui étaient sédentaires.

Types d’exercice bénéfiques pour la prostate

Différents types d’exercices peuvent être bénéfiques pour la prévention et la gestion du cancer de la prostate. Voici quelques-unes des formes d’exercice les plus efficaces :

1. L’exercice aérobique

L’exercice aérobique, également connu sous le nom d’exercice cardiovasculaire, est un type d’exercice qui augmente le rythme cardiaque et améliore la circulation sanguine. Des activités telles que la marche rapide, la course à pied, la natation et le cyclisme sont d’excellentes options d’exercice aérobique. L’exercice aérobique régulier peut aider à maintenir un poids santé, à réduire l’inflammation et à améliorer la santé cardiovasculaire, ce qui peut avoir des effets bénéfiques sur la santé de la prostate.

2. L’entraînement en force

L’entraînement en force, également connu sous le nom de musculation, est un type d’exercice qui implique de soulever des poids ou de résister à une force externe. Cet exercice est bénéfique pour le renforcement musculaire, l’amélioration de la densité osseuse et la régulation des niveaux d’hormones. Des études ont montré que l’entraînement en force régulier peut aider à réduire les symptômes liés au cancer de la prostate, tels que les douleurs osseuses et la fatigue.

3. Le yoga et la méditation

Le yoga et la méditation sont des formes d’exercice qui se concentrent sur la relaxation, la respiration et la conscience de soi. Ces pratiques peuvent aider à réduire le stress, à améliorer le sommeil, et à favoriser le bien-être mental et émotionnel. Des études ont montré que le yoga et la méditation peuvent être bénéfiques pour les hommes atteints de cancer de la prostate, en aidant à réduire l’anxiété, la dépression et les troubles du sommeil.

4. Les exercices de Kegel

Les exercices de Kegel sont des exercices qui visent à renforcer les muscles du plancher pelvien. Ces muscles soutiennent la prostate et la vessie, et leur renforcement peut aider à améliorer les symptômes urinaires associés au cancer de la prostate, tels que les fuites urinaires. Les exercices de Kegel peuvent être réalisés en contractant les muscles du plancher pelvien pendant quelques secondes, puis en les relâchant. Ces exercices peuvent être effectués à tout moment de la journée, n’importe où, sans équipement spécial.

Conseils pour intégrer l’exercice dans votre routine quotidienne

Intégrer l’exercice dans votre routine quotidienne peut sembler difficile, mais cela peut être fait avec quelques ajustements et une planification préalable. Voici quelques conseils pour vous aider à intégrer l’exercice dans votre vie quotidienne :

Planifiez votre séance d’exercice à l’avance et fixez-vous des objectifs réalistes.

Choisissez une activité physique que vous aimez, afin de maintenir votre motivation.

Commencez lentement et augmentez progressivement l’intensité de votre activité physique.

Trouvez un partenaire d’exercice ou rejoignez un groupe d’entraînement pour vous motiver mutuellement.

Profitez de chaque occasion pour bouger davantage dans votre vie quotidienne, comme prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur ou marcher pour vous rendre au travail.

Établissez une routine d’exercice régulière en vous fixant des jours et des heures spécifiques pour vous entraîner.

Soyez indulgent envers vous-même et ne vous découragez pas si vous manquez une séance d’exercice. L’important est de rester motivé et de reprendre votre routine dès que possible.

Conclusion

L’exercice physique régulier peut jouer un rôle important dans la prévention et la gestion du cancer de la prostate. Des études ont montré que l’exercice peut réduire le risque de développer un cancer de la prostate avancé, abaisser les niveaux de PSA et ralentir la progression de la maladie. Différentes formes d’exercice, telles que l’exercice aérobique, l’entraînement en force, le yoga et la méditation, ainsi que les exercices de Kegel, peuvent être bénéfiques pour la santé de la prostate. En intégrant l’exercice dans votre routine quotidienne, vous pouvez prendre des mesures positives pour votre santé et votre bien-être général. N’oubliez pas de consulter votre médecin avant de commencer un programme d’exercice, surtout si vous êtes atteint d’un cancer de la prostate ou si vous avez des problèmes de santé préexistants.

Sources :

Hamdy FC et al. 10-year outcomes after monitoring, surgery, or radiotherapy for localized prostate cancer. N Engl J Med. 2016 ; 375 : 1415-1424.

Kang DW et coll. Effects of exercise on cardiorespiratory fitness and biochemical progression in men with localized prostate cancer under active surveillance: The ERASE randomized clinical trial. JAMA Oncol., publié le 19 août 2021.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange