Caféine : avez-vous ces symptômes qui indiquent que vous buvez trop de café ?

La caféine a ses avantages, mais elle peut aussi poser des problèmes. Découvrez ce qu’est une quantité excessive et si vous devez réduire votre consommation.

Si vous comptez sur la caféine pour vous réveiller et vous maintenir en forme, vous n’êtes pas seul. Des millions de personnes comptent sur la caféine chaque jour pour rester éveillé et améliorer leur concentration.

Combien en faut-il ?

Jusqu’à 400 milligrammes (mg) de caféine par jour semblent être sans danger pour la plupart des adultes en bonne santé. C’est à peu près la quantité de caféine contenue dans quatre tasses de café, dix canettes de cola ou deux boissons « énergisantes ». N’oubliez pas que la teneur réelle en caféine des boissons varie considérablement, en particulier parmi les boissons énergisantes.

La caféine en poudre ou sous forme liquide peut fournir des niveaux toxiques de caféine. Une seule cuillère à café de caféine en poudre équivaut à environ 28 tasses de café. Des niveaux de caféine aussi élevés peuvent causer de graves problèmes de santé et même la mort.Bien que la consommation de caféine puisse être sans danger pour les adultes, ce n’est pas une bonne idée pour les enfants. Les adolescents et les jeunes adultes doivent être mis en garde contre la consommation excessive de caféine et le mélange de caféine avec de l’alcool et d’autres drogues.
Les femmes enceintes ou qui tentent de le devenir et celles qui allaitent doivent discuter avec leur médecin de la possibilité de limiter la consommation de caféine à moins de 200 mg par jour.

Même chez les adultes, une forte consommation de caféine peut entraîner des effets secondaires désagréables. Et la caféine peut ne pas être un bon choix pour les personnes qui sont très sensibles à ses effets ou qui prennent certains médicaments.

Devez-vous réduire votre consommation de caféine si:

– Vous buvez plus de 4 tasses par jour ou avez des effets secondaires.

Vous devriez réduire votre consommation si vous buvez plus de 4 tasses de café par jour ou si vous avez des effets secondaires tels que:

Maux de tête
Insomnie
Nervosité
Irritabilité
Miction fréquente ou incapacité à contrôler la miction
Un rythme cardiaque rapide
Tremblements musculaires
Même un peu vous rend nerveux

Certaines personnes sont plus sensibles à la caféine que d’autres. Si vous êtes sensible aux effets de la caféine, même de petites quantités peuvent provoquer des effets indésirables, tels que de l’agitation et des troubles du sommeil. Votre réaction à la caféine peut être en partie déterminée par la quantité de caféine que vous avez l’habitude de boire. Les personnes qui ne boivent pas régulièrement de la caféine ont tendance à être plus sensibles à ses effets.

– Vous ne dormez pas assez

La caféine, même l’après-midi, peut perturber votre sommeil. Même de petites quantités de perte de sommeil peuvent s’additionner et perturber votre vigilance et vos performances pendant la journée. L’utilisation de la caféine pour masquer la privation de sommeil peut créer un cycle indésirable. Par exemple, vous pouvez boire des boissons caféinées parce que vous avez du mal à rester éveillé pendant la journée. Mais la caféine vous empêche de vous endormir la nuit. Ce qui réduit la durée de votre sommeil.

Vous prenez des médicaments ou des suppléments

Certains médicaments et suppléments à base de plantes peuvent interagir avec la caféine. En voici quelques exemples :

– L’éphédrine

Le mélange de la caféine avec ce médicament, qui est utilisé dans les décongestionnants, peut augmenter votre risque d’hypertension, de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral ou de crise épileptique.

– La théophylline

Ce médicament, utilisé pour ouvrir les voies respiratoires bronchiques, a tendance à avoir des effets semblables à ceux de la caféine. Sa prise avec de la caféine peut donc augmenter les effets indésirables de la caféine, tels que les nausées et les palpitations cardiaques.

– Échinacée

Ce supplément à base de plantes est parfois utilisé pour prévenir les rhumes ou autres infections. Il peut augmenter la concentration de caféine dans votre sang et peut accroître les effets désagréables de la caféine.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si la caféine peut avoir un effet sur vos médicaments.

Comment réduire votre consommation de caféine

Que ce soit pour l’une des raisons ci-dessus ou parce que vous voulez réduire vos dépenses en boissons à base de café, réduire la caféine peut être un défi. Une baisse brutale de la caféine peut provoquer des symptômes de sevrage. Tels que des maux de tête, de la fatigue, de l’irritabilité et des difficultés à se concentrer sur les tâches. Heureusement, ces symptômes sont généralement légers et s’atténuent au bout de quelques jours.

Pour changer votre habitude de la caféine, essayez ces conseils :

– Surveillez votre consommation

Commencez à faire attention à la quantité de caféine que vous absorbez dans les aliments et les boissons, y compris les boissons énergétiques. Lisez attentivement les étiquettes. Mais n’oubliez pas que votre estimation peut être un peu basse car certains aliments ou boissons contenant de la caféine n’en font pas mention.

– Réduisez progressivement votre consommation de caféine

Par exemple, buvez une canette de soda de moins ou une tasse de café plus petite chaque jour. Ou évitez de boire des boissons contenant de la caféine en fin de journée. Cela aidera votre corps à s’habituer aux faibles niveaux de caféine et réduira les effets potentiels du sevrage.

Optez pour le décaféiné

La plupart des boissons décaféinées ont la même apparence et le même goût que leurs homologues caféinées.

– Raccourcissez le temps d’infusion ou optez pour les herbes

Lorsque vous faites du thé (qui contient de la caféine), faites-le infuser moins longtemps. Cela permet de réduire sa teneur en caféine. Ou choisissez des tisanes qui ne contiennent pas de caféine.

– Vérifiez la bouteille

Certains analgésiques en vente libre contiennent de la caféine. Cherchez plutôt des analgésiques sans caféine.

Si vous êtes comme la plupart des adultes, la caféine fait partie de votre quotidien. En général, elle ne pose pas de problème de santé. Mais soyez conscient des effets secondaires possibles de la caféine et soyez prêt à en réduire la consommation si nécessaire.