DossierLe saviez vous ?Science

Ca gratte, ça pique, ca brûle: ce qu’il faut connaitre de l’irritation du pénis

L’irritation du pénis est une sensation inconfortable, désagréable ou douloureuse sur ou autour du pénis. Dans certains cas, le pénis peut devenir rouge et gonflé.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles le pénis peut être irrité. Il peut s’agir d’une blessure, d’une infection ou d’une réaction cutanée. Dans la plupart des cas, l’irritation du pénis n’est pas une source d’inquiétude importante, mais une personne peut avoir besoin d’un traitement. Lisez ce qui suit pour connaître les causes de l’irritation du pénis, les traitements, les remèdes maison, la prévention et le moment où il faut consulter un médecin.

Le pénis se compose de plusieurs zones :

  • L’extrémité : l’extrémité du pénis est la tête du pénis. On l’appelle le gland du pénis.
  • La tige : Il s’agit de la partie principale du pénis, qui relie le bout du pénis à la région du pubis.
  • La zone du pubis : C’est l’endroit où la base du pénis est reliée entre les jambes d’une personne.
  • Le prépuce : Un pénis peut avoir ou non un prépuce, c’est-à-dire un morceau de peau recouvrant l’extrémité. En érection, le prépuce se retire.

L’irritation peut se produire dans une, plusieurs ou toutes les zones du pénis. Les raisons de l’irritation sont notamment les suivantes

Infections sexuellement transmissibles

Une infection sexuellement transmissible (IST) peut provoquer une irritation du pénis. Les IST peuvent affecter l’ensemble du pénis et la zone qui l’entoure ou seulement une zone. En voici quelques exemples :

l’herpès
les verrues génitales
chlamydia
la gonorrhée
la syphilis

Les symptômes courants des IST sont les suivants : douleurs sur et autour du pénis, douleurs pendant la miction et les rapports sexuels, pertes et bosses.

Infections fongiques

Plusieurs infections fongiques peuvent survenir sur le pénis.

Balanite

Il s’agit d’une infection qui affecte l’extrémité du pénis. Les symptômes typiques de la balanite sont une rougeur autour de l’extrémité, une odeur désagréable, un prépuce serré et, dans les cas extrêmes, un écoulement crémeux sous le prépuce. Bien que la balanite soit généralement une infection fongique, elle peut également résulter d’une infection bactérienne ou virale.

Muguet pénien

Le muguet est une infection à levures causée par le champignon candida. Les signes indiquant qu’une personne peut être atteinte de muguet pénien sont les suivants :

une rougeur autour de l’extrémité du pénis et sous le prépuce
des pertes blanches
une odeur désagréable

Blessure physique

Si le pénis subit une blessure physique, une inflammation et un gonflement peuvent se produire. Les causes courantes de blessures du pénis peuvent être dues à des rapports sexuels, des accidents, des brûlures ou des sports.

Par exemple, une fracture du pénis peut survenir lors d’un rapport sexuel.

Irritation chimique

Si une personne a récemment utilisé un nouveau détergent à lessive, un nouveau savon ou une nouvelle lotion, cela peut provoquer une irritation du pénis. Cela peut également se produire si une personne utilise un savon ou une lotion parfumée.

Utilisation du préservatif

Certaines personnes peuvent trouver que le port d’un préservatif irrite leur pénis. Si cela se produit après avoir utilisé un préservatif en latex, elles peuvent envisager d’utiliser un préservatif hypoallergénique.

Mauvaise hygiène

Un pénis peut devenir gonflé et irrité si une personne ne le nettoie pas bien. S’il y a un prépuce, la personne peut développer du smegma à cause d’une mauvaise hygiène. Le smegma est une substance épaisse et blanche qui peut avoir une odeur. Il est composé d’huile, d’humidité et de cellules mortes de la peau.

Sexe

Les rapports sexuels sans lubrification suffisante peuvent provoquer des frictions qui irritent le pénis. On peut envisager d’utiliser un lubrifiant à base d’eau pour augmenter la lubrification pendant les rapports sexuels.

Affections cutanées

Si une personne remarque une peau sèche et squameuse sur la tige de son pénis, accompagnée d’une irritation, de démangeaisons et de rougeurs, cela peut signifier qu’elle souffre d’une affection cutanée. Parmi les affections cutanées qui affectent le pénis figurent l’eczéma et le psoriasis.

Traitements de l’irritation du pénis

Si le pénis est irrité, une personne peut d’abord consulter un pharmacien. Ces professionnels de la santé peuvent proposer des recommandations sur les traitements en vente libre. Cependant, il peut être nécessaire de consulter un médecin pour déterminer la cause sous-jacente de l’irritation du pénis.

En fonction de la cause de l’irritation du pénis, on peut recevoir les traitements suivants :

Des pommades stéroïdiennes : Si la cause est liée à une affection cutanée, comme l’eczéma, une personne aura souvent besoin d’une pommade stéroïde.

Antihistaminiques : Si l’irritation est due à une allergie, les antihistaminiques peuvent aider.

Médicaments antifongiques : Si la cause de l’irritation du pénis est une infection fongique, les médicaments antifongiques peuvent cibler l’infection.

Antibiotiques : En cas d’infection bactérienne, l’individu aura besoin d’antibiotiques.

Remèdes à domicile

Si le pénis a l’air et se sent irrité, on peut essayer certains remèdes maison pour apaiser la douleur.

Compresses froides : En plaçant une compresse froide sur la zone, cela peut aider à calmer l’irritation.

Huile de noix de coco : L’huile de noix de coco vierge contient des propriétés anti-inflammatoires. Cela peut aider à soulager une partie de l’irritation.

Coton-tige imbibé d’alcool : L’alcool peut tuer certains types de bactéries. Certaines preuves anecdotiques suggèrent que le fait de frotter de l’alcool sur la zone affectée peut traiter la cause de l’irritation. Des recherches scientifiques supplémentaires sont nécessaires pour le prouver de manière concluante.

Diluer le vinaigre de cidre de pomme : Là encore, des preuves anecdotiques suggèrent que l’application de vinaigre de cidre de pomme dilué sur la zone concernée peut aider. Cependant, les recherches examinant les effets du vinaigre de cidre de pomme sur les affections cutanées suggèrent qu’il peut provoquer une irritation.

Évitez les activités sexuelles : Les rapports sexuels peuvent aggraver l’irritation. Si la cause de l’irritation est une IST, ne pas avoir de rapports sexuels empêchera la personne de la transmettre.

Prévention de l’irritation du pénis

En fonction de la cause de l’irritation du pénis, on peut prendre des mesures pour empêcher l’irritation de se produire. Voici quelques mesures préventives :

Éviter les rapports sexuels avec une personne porteuse d’une IST : Une personne attrape une IST lors d’une activité sexuelle avec une personne porteuse d’une IST. Pour éviter d’en attraper une, il faut éviter d’avoir des rapports sexuels avec une personne atteinte d’une IST. Un autre moyen est l’abstinence sexuelle.

Utiliser des méthodes de barrière : Si on ne veut pas s’abstenir complètement de rapports sexuels, l’utilisation de méthodes de barrière, comme les préservatifs, peut réduire le risque de contracter une IST.

Choisir des produits doux : L’utilisation de produits sans parfum ou doux peut réduire le risque d’irritation du pénis.

Adopter une bonne hygiène : on devrait envisager de prendre des douches régulières et de bien sécher son pénis pour éviter les irritations. Si le pénis est recouvert d’un prépuce, il faut le nettoyer en dessous.

Quand consulter un médecin

Il faut  envisager de consulter un médecin si son irritation du pénis :

-devient extrêmement douloureuse
-ne s’améliore pas avec les traitements en vente libre
-présente d’autres symptômes, tels qu’un écoulement, une odeur désagréable ou des démangeaisons.

Un médecin examinera le pénis pour déterminer la cause de l’irritation et prescrire le traitement approprié.

Sources

Hill, B. J., et al. (2015). Condom-associated erection problems: Behavioural responses and attributions in young, heterosexual men.

Luu, L. A., et al. (2019). Apple cider vinegar soaks [0.5%] as a treatment for atopic dermatitis do not improve skin barrier integrity [Abstract].

McKeny, P. T., et al. (2020). Antifungal antibiotics.

Penis irritation. (2019).

Sexually transmitted infections (STIs). (2018).

Varma, S, R., et al. (2019). In vitro anti-inflammatory and skin protective properties of Virgin coconut oil.

Articles similaires