Buvez cette boisson insoupçonnable après la raclette. Vous serez abasourdi de ses bienfaits garantis

La raclette est un plat classique de l’hiver qui se marie délicieusement avec les boissons. Que vous vous installiez devant un feu de cheminée ou que vous vous blottissiez sous les couvertures pour lutter contre le froid, un bon verre de bière, de vin ou de cocktail apportera la touche finale à votre repas. Mais si vous pensez savoir quelle boisson est la mieux adaptée à cette délicieuse spécialité suisse, détrompez-vous – car ce qui peut sembler être la libation idéale pourrait en fait nuire à votre plaisir. Pour savoir pourquoi les accompagnements traditionnels ne sont pas forcément aussi savoureux qu’il n’y paraît avec la raclette, poursuivez votre lecture !

Ni le vin ni la bière pourrait combler votre manque d’hydratation après avoir mangé de la raclette !

La raclette provoque une déshydratation en raison de la teneur élevée en graisses du plat. Outre le fromage, qui est principalement composé de matières grasses, les ingrédients courants tels que les pommes de terre, les viandes et les pains contiennent tous une certaine quantité de matières grasses. Cela contribue à un repas très calorique qui peut dépasser les besoins d’une personne en une seule fois. De plus, ce type de repas ne constitue pas une source d’hydratation importante pour votre corps.

La consommation de boissons alcoolisées comme le vin ou la bière n’aide pas non plus à s’hydrater après avoir mangé une raclette. Bien que l’on pense généralement que l’alcool aide à s’hydrater grâce à son effet diurétique, cela n’est vrai que lorsqu’il est consommé en petites quantités et avec un apport suffisant en eau par la suite. Lorsqu’il est consommé en excès ou sans une hydratation adéquate par la suite, l’alcool a en fait un effet déshydratant sur le corps en raison de ses propriétés diurétiques.

Par conséquent, ni le vin ni la bière ne peuvent compenser le manque d’hydratation causé par la consommation de raclette, car ce sont tous deux des boissons déshydratantes. Cela peut entraîner une déshydratation supplémentaire si on les boit après avoir mangé de la raclette sans avoir bu suffisamment d’eau au préalable. La meilleure façon de compenser le manque d’hydratation causé par le repas de raclette est de boire beaucoup d’eau après et de veiller à ne pas abuser des boissons alcoolisées en même temps.

Une autre boisson est capable de vous apporter l’hydratation appropriée et plein d’autres avantages : le thé noir.

Les effets du thé noir après la consommation de raclette et ses autres bienfaits pour la santé digestive et intestinale peuvent être très vertueux. Les polyphénols présents dans le thé noir aident à réduire l’inflammation dans l’intestin, ce qui peut contribuer à améliorer la digestion d’aliments comme le fromage.

De plus, le thé noir regorge d’antioxydants qui peuvent offrir une protection contre les dommages oxydatifs, connus pour contribuer à divers troubles digestifs. Par conséquent, la caféine contenue dans le thé noir aide à stimuler la production d’enzymes et d’acide biliaire, qui sont essentiels à une bonne digestion. En outre, il a été constaté que les polyphénols présents dans le thé noir peuvent effectivement améliorer la diversité du microbiote intestinal et réduire les mauvaises bactéries pathogènes qui peuvent entraîner divers troubles digestifs. Cela pourrait expliquer pourquoi les personnes qui consomment du thé noir après avoir mangé des repas lourds comme la raclette ont tendance à avoir une meilleure digestion globale.

Le thé noir est capable de vous apporter le confort intestinal après avoir consommé ce repas copieux.

Le thé noir peut également être utile lorsqu’il s’agit de soulager des symptômes gastro-intestinaux tels que la diarrhée ou la constipation. En effet, les catéchines, les tanins et les autres composés présents dans ce type de thé possèdent des propriétés antibactériennes qui peuvent combattre les micro-organismes nuisibles vivant dans les intestins et inhiber leur croissance. En outre, ces composés sont capables de réduire les spasmes intestinaux, contribuant ainsi à atténuer les crampes et l’inconfort causés par les intolérances alimentaires ou le syndrome du côlon irritable (SCI).

Certaines études ont suggéré que la consommation régulière de thé noir pourrait même contribuer à réduire les poussées de colite ulcéreuse grâce à ses effets anti-inflammatoires sur le tube digestif. Enfin, étant donné qu’il est faible en calories, mais qu’il procure tout de même un sentiment de satiété grâce à sa teneur en fibres. Boire du thé noir après avoir mangé de grandes quantités d’aliments caloriques comme la raclette peut aider à prévenir la suralimentation tout en procurant de nombreux avantages pour la santé associés à ses composés phytochimiques.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.