Bromum : la genèse de cette souche médicament homéopathique

Le Bromum pour les soins des troubles auditifs et respiratoires

Bromum dévoile une solution homéopathique issue d’un élément chimique appartenant à la famille des halogènes. En fait, la souche homéopathique Bromum vient de ce qu’on appelle « brome » ou « métalloïde fétide ». Un élément qui a les mêmes caractéristiques que le chlore. C’est un composé chimique que l’on retrouve particulièrement dans la nature (dans l’eau de mer). Fabriqué par les laboratoires Boirons, ce remède lutte particulièrement contre les pathologies respiratoires et les acouphènes. Comme les granules, les doses globules contiennent aussi de lactose et de saccharose. Ce sont des substances et des excipients à effets notoires.

Le Bromum en homéopathie : ses qualités et ses vertus thérapeutiques

Bromum prend davantage en main toutes les pathologies respiratoires (que celles-ci soient allergiques ou non) et auditives. Un produit désinfectant très efficace également pour soigner les infections gynécologiques avec fièvre et pour prévenir l’infection urinaire (à répétition). Il permet de limiter les risques d’apparition de mycose et de surinfection.

Détail des maladies principalement traitées par le Bromum :

  • Pour les troubles auditifs, ce médicament réduit les bourdonnements ou les sifflements d’oreilles (occasionnels ou permanents). Il présente une aide précieuse pour les personnes qui souffrent d’acouphènes (et cela quelle que soit la cause). En effet, ce problème peut provenir au fur et à mesure de l’âge ou à l’exposition abusive au bruit. Il peut prévenir une éventuelle tumeur ou infection de l’oreille comme les oreillons (prédominant côté gauche).
  • Pour les pathologies respiratoires, on recommande le Bromum pour la prise en charge de différents troubles. Il soulage l’asthme, réduit les gênes respiratoires et les sifflements dans la poitrine. Un véritable allié des asthmatiques. On le conseille pour le traitement de la toux sèche ou laryngée, des allergies saisonnières et de la bronchiolite du nourrisson.

Il peut aussi guérir les troubles nerveux comme l’anxiété ou la peur des revenants.

Dosage et fréquence d’usage du Calcarea Sulfurica

Bromum se prend uniquement par voie orale ou interne. Pour une utilisation sereine, il faut se conformer à la dose préalablement recommandée par un homéopathe spécialisé. Laissez fondre sous votre langue les granules et les globules. Pour les enfants (- de 6 ans), il faut les faire dissoudre dans un peu d’eau. Il faut bien respecter la date de péremption qui s’affiche sur le tube. Si les symptômes n’arrêtent pas de persister malgré la prise de Bromum, une discussion avec votre médecin s’impose.

Pour traiter l’asthme (débutant), prenez 9 CH, 5 granules, 3 fois par jour. C’est-à-dire, une prise le matin, le midi et le soir. En cas de laryngites avec enrouement douloureux, il faut utiliser 5 CH, 5 granules, 3 fois par jour. Pour guérir les oreillons, il faut prendre 9 CH (5 granules deux fois par jour).