Boire du café avant un exercice augmente la combustion des graisses

Une étude suggère que boire du café avant de faire de l’exercice pourrait aider à brûler plus de graisses. Il existait déjà des recherches montrant une association entre la consommation de caféine et l’augmentation des performances d’exercice. Cependant, ces données étaient limitées pour savoir si la caféine augmente la capacité du corps à brûler les graisses. En utilisant des tests d’exercice gradués chez des hommes actifs, des scientifiques ont examiné p^lus précisément l’effet de la caféine sur l’oxydation des graisses lors de séances d’entraînement le matin et l’après-midi.

Les chercheurs ont trouvé des preuves suggérant que l’ingestion d’une quantité de caféine équivalente à une tasse de café fort 30 minutes avant un exercice d’aérobic entraînait une augmentation de la combustion des graisses, surtout si l’activité avait lieu l’après-midi. La caféine est un stimulant présent naturellement dans les grains de café, les feuilles de thé et les fèves de cacao. Les boissons énergisantes commerciales et de nombreux autres aliments contiennent également de la caféine. Une consommation modérée de ce stimulant peut augmenter la vigilance, la fonction cognitive et la perte de poids.

En général, il est recommandé aux adultes en bonne santé de ne pas consommer plus de 400 milligrammes (mg) de caféine par jour, ce qui équivaut à environ 4 ou 5 tasses de café. Cependant, certaines personnes métabolisent la caféine différemment et ressentent des effets négatifs à des niveaux de consommation inférieurs.

En 201, une synthèse de 21 méta-analyses publiées suggèrait que la caféine pouvait augmenter la performance à l’exercice en améliorant la puissance anaérobie, l’endurance aérobie, ainsi que la force musculaires. Les données montraint également que l’effet positif de la caféine sur ces marqueurs de performance est plus prononcé pendant les séances d’exercices aérobies que pendant les exercices anaérobies.

Malgré les preuves montrant que la caféine contribue à la performance à l’effort, peu de recherches ont été menées pour savoir si elle aide le corps à brûler les graisses. Pour étudier la capacité de la caféine à améliorer les capacités de brûlage des graisses, des scientifiques du département de physiologie de l’université de Grenade (UGR) en Espagne ont examiné l’effet de la prise de caféine sur le taux d’oxydation maximal des graisses (MFO) d’hommes actifs pendant un test d’exercice gradué. L’étude s’est déroulée entre juin et novembre 2019, et les résultats apparaissent dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition.

La consommation de caféine aide-t-elle à brûler plus de graisses ?

Les chercheurs ont recruté 15 hommes actifs dont l’âge moyen était de 32 ans. Tous ces participants étaient des non-fumeurs qui ne présentaient aucun problème de santé susceptible de s’aggraver avec l’exercice et ne prenaient aucun médicament ou drogue. Ils avaient également tous une expérience antérieure de l’entraînement d’endurance et consommaient moins de 50 mg de caféine par jour.

Dans cette étude en triple aveugle, contrôlée par placebo, chaque participant a effectué un test d’exercice quatre fois – deux fois le matin et deux fois l’après-midi, à l’aide d’un vélo ergomètre. Un intervalle de 7 jours séparait chaque test. 30 minutes avant chaque test, les participants ont consommé soit 3 mg par kilogramme de poids corporel de caféine, ce qui équivaut à un café fort, soit un placebo de cellulose microcristalline pure. Les chercheurs ont mesuré la MFO et l’absorption maximale d’oxygène (VO2max) par calorimétrie indirecte et ont calculé l’intensité de l’exercice nécessaire pour atteindre la MFO optimale.

Les résultats de l’étude ont montré que :

Les participants qui ont consommé la caféine ont eu une augmentation de la MFO et du VO2max pendant les tests d’exercice qui ont eu lieu le matin et l’après-midi. Les tests d’exercice de l’après-midi ont montré des augmentations plus importantes de la MFO et du VO2max que les tests d’exercice du matin. Pendant les séances d’exercice du matin, la consommation de caféine a augmenté la MFO à un niveau similaire à celui des tests de l’après-midi chez les participants qui n’ont pas consommé de caféine. Les résultats de l’étude ont montré que l’ingestion aiguë de caféine 30 minutes avant d’effectuer un test d’exercice aérobique augmentait l’oxydation maximale des graisses pendant l’exercice. Quelle que soit l’heure de la journée.

Les chercheurs suggèrent donc que la consommation d’une tasse de café fort ou d’une quantité équivalente de caféine peu avant une séance d’aérobic modérément intense dans l’après-midi est le meilleur scénario pour une oxydation maximale des graisses du corps entier.

Quels sont les dangers de la consommation de caféine ?

Comme pour toute drogue, la consommation excessive de caféine peut entraîner des effets secondaires désagréables. Notamment l’insomnie, l’agitation, l’anxiété, un rythme cardiaque rapide, des nausées et des maux de tête. Pour les personnes souffrant de certains problèmes de santé sous-jacents, comme un rythme cardiaque irrégulier, la caféine peut exacerber les symptômes liés à leur état. Les personnes qui craignent que la consommation de caféine n’aggrave leur état de santé devraient consulter un professionnel de la santé avant de consommer des produits caféinés.

Sources

Caffeine increases maximal fat oxidation during a graded exercise test: is there a diurnal variation? Journal of the International Society of Sports Nutrition volume . 

Wake up and smell the coffee: caffeine supplementation and exercise performance—an umbrella review of 21 published meta-analyses