La bière, un miracle pour la santé?

bière qui coule dans un verre
La bière, un miracle pour la santé?

Une étude de la Oregon State University montre qu’un flavonoïde retrouvé dans le houblon améliore extraordinairement certains marqueurs comme le cholestérol, l’insuline, l’inflammation et le poids chez la souris. De là à dire que la bière soigne…

C’est une étude aux résultats extraordinaires qui ouvre pourtant la porte à des interprétations éronées comme en témoignent certains titres racoleurs du style «Comment la bière peut vous aider à maigrir». En réalité, il s’agit de recherches menées sur un composant naturellement présent dans le houblon, le xanthohumol, qui a été testé sous forme de supplément. Les chercheurs ont administré différentes doses de xanthohumol aux animaux exposés à un régime riche en graisse.

Cholestérol, insuline, inflammation en chute

Ils ont constaté que, par rapport aux animaux contrôles, ceux recevant la dose la plus élevée de ce flavonoïde affichaient une chute spectaculaire:

  • du taux de cholestérol LDL (de l’ordre de 80%),
  • de leur niveau d’insuline (-42%),
  • ainsi que celui d’un marqueur inflammatoire, les IL-6 (-78%).

Perte de poids en plus

De plus, la prise de poids des animaux du groupe hautement dosé s’avère de 22% moins importante que celle observée dans le groupe contrôle, et ce, malgré une consommation de nourriture équivalente.

3.500 bières par jour!

Pour les auteurs, cette étude est un premier pas dans la voie qui pourrait conduire à un traitement efficace du syndrome métabolique. Un traitement qui pourrait difficilement être envisagé par la consommation de bière: la quantité de xanthohumol administrée aux souris reviendrait, pour un adulte, à boire quelque 3.500 bières par jour…

Source :

Cristobal L. et al.: Xanthohumol improves dysfunctional glucose and lipid metabolism in diet-induced obese C57BL/6J mice; Archives of Biochemistry and Biophysics