Bien choisir sa vaisselle pour manger moins

On mange moins dans une assiette rouge, on boit moins dans un verre long et fin, un bol blanc donne une impression de sucré.. La vaisselle que vous utilisez  a une influence sur les portions d’aliments que vous ingérez. Comment mieux la choisir pour manger moins? Voici quelques astuces, à partager sans modération!

Saviez-vous que la couleur de la vaisselle influence la perception du goût? C’est l’objet d’une étude menée par Charles Spence, psychologue de l’Université d’Oxford.

L’équipe du psychologue est parvenue à la conclusion que la couleur rose, par exemple, est associée spontanément à la douceur. Une mousse de fraises servie dans un bol blanc est perçue comme étant plus sucrée que dans un bol noir. On mangerait aussi moins dans une assiette rouge, car le rouge est perçu comme la couleur du danger et de l’interdit.

Assiette de couleur différente que ce qu’il y a dedans: -20% ingéré

Le contraste joue également un rôle sur la quantité ingérée. Si la couleur de l’assiette tranche avec celle de ce qu’il ya dedans, la quantité de nourriture ingérée sera plus faible d’environ 20%. Et si la couleur de la nappe contraste nettement avec celle de l’assiette, la consommation sera réduite de 10%.

Conseillez donc à vos patients de manger leur yaourt nature dans un bol coloré, par exemple. Ou de manger dans des assiettes blanches, sur une nappe ou un set de table coloré.

Manger avec des baguettes dans une petite assiette

On mangerait jusqu’à 30% de nourriture en plus dans une grande assiette. En effet, plus elle est grande, plus les portions semblent petites, plus on la rempli! La taille de l’assiette, mais aussi des verres et des couverts de service, a donc un impact sur la quantité consommée.

On mange beaucoup plus lentement avec des baguettes. Le signal de satiété arrivant 20 à 30 minutes après le début du repas, manger avec des baguettes permettrait d’emmagasiner moins de calories qu’avec des couverts classiques.

Autres astuces : on boit moins dans un verre étroit et haut, que dans un verre large et bas. Il s’agit également de favoriser la vaisselle lourde (assiettes, bols, couverts,…), plutôt que celle en plastique, le repas paraitra meilleur et plus raffiné. Et cela permet également de manger lentement, plus consciemment.

Source

Rowley J., Spence C. Does the visual composition of a dish influence the perception of portion size and hedonic preference. Appetite. 10.1016/j.appet.2018.06.005

 

Article précédentReconnaître les symptômes du cancer du pancréas et le prévenir
Article suivantDes cheveux gris? Prenez rendez-vous chez le cardiologue
Avatar
Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent. Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider. De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. ` Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.