Balnéothérapie : une méthode de soin propice à la santé

maintenir la santé avec la balnéothérapie

Cette thérapie se pratique dans des bains à base d’eau douce idéalement chauffée. Une toute autre forme de traitement et des soins thérapeutiques naturels. Avec cette méthode, il est possible de se soigner et de se faire plaisir en même temps. Les exercices se font efficacement tout en douceur pour alléger les douleurs et stimuler le tonus des muscles.

Le bain thérapie : d’où vient l’idée ?

L’efficacité de la balnéothérapie trouve son ampleur depuis la renaissance. En effet, depuis des années avant Jésus-Christ, Hippocrate parlait déjà dans son livre les bienfaits curatifs de l’eau. Pour traiter l’arthrite et les contractures musculaires, il conseillait à ses patients des bains d’eau de mer. Pour soigner ses lithiases de l’urine, Montaigne avait fréquemment séjourné dans l’eau de Bagni di Lucca (en Italie). Eau douce ou salée, elle procure à l’organisme toutes ses vertus. Différents spécialistes se focalisaient ensuite dans les soins personnalisés d’eau douce dans des centres thermaux. Ils ajoutaient même dans l’eau des huiles essentielles aromatiques et des herbes agréablement parfumées. L’eau chaude expulse sa chaleur pour faire disparaître les toxines et pour vous faire profiter d’un moment de relaxation. Soignez-vous et maintenez votre santé par les bains.

Utilités de la balnéothérapie pour la santé

Santé, bien-être et remise en forme assurés avec la balnéothérapie. En effet, elle soulage les douleurs, détend les muscles, sculpte le corps, tonifie l’organisme, nettoie et dilate la peau. Elle permet d’éliminer la surcharge pondérale, de traiter les affections digestives, rhumatologiques ou urinaires et atténue les douleurs lombaires. Elle améliore la circulation sanguine et contrôle le rythme cardiaque. Ses vertus agissent aussi sur les cellulites, les jambes lourdes, le stress, les déprimes et favorise le lâcher-prise. Le degré de ses pouvoirs guérisseurs dépendent par ailleurs des accessoires et des méthodes utilisés. La thérapie peut se faire par bains : hydromassants (jets d’eau), à remous et à marche contre-courant.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Réalisation et fonctionnement de la balnéothérapie

En tant que thérapie dans l’eau douce, les séances individuelles ou collectives se font dans l’eau chaude. Elle s’adapte à tout le monde : petits ou grands, personnes âgées, sportifs, ceux qui savent nager ou pas. En immersion (totale ou partielle), elle se pratique dans des piscines, des petits bassins et des établissements de balnéothérapies. Elle se réalise également dans un spa ou chez soi dans une baignoire.  La température de l’eau reste dans les 34 et 36°. Chaque séance dure entre 30 minutes et 1 heure ; et les exercices varient selon les maladies. On mentionne par exemple les exercices avec des petites palmes (pour les mains), des vélos aquatiques et des planches.

La balnéothérapie ne convient pas aux gens souffrant d’insuffisances veineuses, d’hypertensions, d’angines, de plaies ouvertes et de phlébite.