Avez-vous un rythme cardiaque normal au repos et comment bien le prendre soi-même?

Un rythme cardiaque normal au repos pour les adultes varie entre 60 et 100 battements par minute.

En général, une fréquence cardiaque plus faible au repos implique une fonction cardiaque plus efficace et une meilleure forme cardiovasculaire. Par exemple, un athlète bien entraîné peut avoir une fréquence cardiaque normale au repos plus proche de 40 battements par minute.

Attention aux facteurs qui modifient votre rythme cardiaque

N’oubliez pas que de nombreux facteurs peuvent influencer le rythme cardiaque, notamment:

L’âge
Forme physique et niveau d’activité
Être fumeur
Avoir une maladie cardiovasculaire, un taux de cholestérol élevé ou du diabète
Température de l’air
Position du corps (debout ou couché, par exemple)
Emotions
Taille du corps
Médicaments

Bien qu’il existe une large gamme de fréquences cardiaques normales, un rythme cardiaque anormalement élevé ou faible peut indiquer un problème sous-jacent. Consultez votre médecin si votre rythme cardiaque au repos est constamment supérieur à 100 battements par minute (tachycardie) ou si vous n’êtes pas un athlète entraîné et que votre rythme cardiaque au repos est inférieur à 60 battements par minute (bradycardie). Surtout si vous présentez d’autres signes ou symptômes, tels que des évanouissements, des vertiges ou un essoufflement.

Comment prendre son pouls soi-même

Votre pouls est votre fréquence cardiaque, c’est-à-dire le nombre de fois que votre cœur bat en une minute. Vous pouvez prendre votre pouls en utilisant l’artère radiale de votre poignet ou l’artère carotide de votre cou.

Certaines conditions médicales peuvent être un facteur déterminant pour déterminer le meilleur endroit où vous pouvez prendre votre pouls. Par exemple, si vous souffrez d’une maladie cardiaque ou d’un diabète de longue date, il est préférable d’utiliser l’artère du poignet.

Instructions générales pour la prise de votre pouls

Pour obtenir un pouls précis :

Prenez votre pouls à la même heure chaque jour.
Asseyez-vous et reposez-vous plusieurs minutes avant de prendre votre pouls.
Comptez votre pouls pendant 60 secondes

Prendre son pouls radial

La paume vers le haut, regardez la zone située entre l’os du poignet et le tendon du côté du pouce de votre poignet. Votre pouls radial peut être pris sur l’un ou l’autre poignet.

Utilisez le bout de l’index et le troisième doigt de votre autre main pour sentir le pouls dans l’artère radiale entre l’os du poignet et le tendon du côté du pouce de votre poignet.

Appliquez juste assez de pression pour pouvoir sentir chaque battement. Ne poussez pas trop fort, sinon vous entraverez la circulation sanguine.

Observez la trotteuse de votre montre ou d’une horloge pendant que vous comptez combien de fois vous sentez votre pouls.

Prendre son pouls carotidien

Trouvez la zone d’un côté de votre cou, près de votre trachée. Votre pouls carotidien peut être pris de chaque côté de votre cou.

Placez le bout de votre index et de votre majeur dans la rainure de votre cou le long de votre trachée pour sentir le pouls dans votre artère carotide. N’appuyez pas sur la carotide des deux côtés de votre cou en même temps. Vous pourriez vous sentir étourdi, voire vous évanouir.
Appliquez juste assez de pression pour pouvoir sentir chaque battement. Ne poussez pas trop fort, sinon vous entraverez la circulation sanguine.

Observez la trotteuse de votre montre ou d’une horloge pendant que vous comptez le nombre de fois que vous sentez votre pouls en 60 secondes. Ou alors, lorsque vous sentez votre pouls, comptez le nombre de battements en 15 secondes. Multipliez ce nombre par quatre pour calculer le nombre de battements par minute.