Astuces pour préparer votre corps et éviter la gueule de bois

Avant même de commencer à boire, la meilleure façon d’éviter une gueule de bois, c’est bien évidemment de ne pas boire d’alcool. Vous éviterez ainsi que l’alcool ne compromette votre bien-être. Mais si vous savez que vous allez boire, pour quelque raison que ce soit, voici des conseils utiles qui vous éviteront un lendemain de fête trop pénible :

– Buvez de l’eau entre chaque verre d’alcool : l’alcool déshydrate votre corps, c’est la principale cause des symptômes de la gueule de bois, buvez donc beaucoup d’eau entre chaque verre.

– Buvez de l’eau avant de vous coucher : si vous oubliez de boire de l’eau en fin de soirée, buvez-en de grandes rasades avant de vous coucher. Cela vous évitera d’être déshydraté le lendemain matin.

– Contrôlez votre consommation d’alcool : limitez votre consommation d’alcool à un verre par heure. C’est le temps qu’il faut en moyenne à l’organisme d’un adulte pour éliminer l’alcool.

– Ne fumez pas : fumer lorsque vous buvez de l’alcool peut augmenter le risque de souffrir d’une gueule de bois, ainsi que sa sévérité.

– Mangez sainement avant de boire : consommer des aliments nourrissants avant de boire peut contribuer à maintenir votre hydratation. Les concombres sont un bon exemple, car ils contiennent de l’eau, des vitamines B et divers électrolytes qui préserveront votre bien-être.

Quelques conseils pour préparer votre corps avant de boire

Si vous prévoyez de participer à une fête au cours de laquelle vous aurez l’occasion de boire, vous pouvez prendre les compléments suivant pour préparer votre organisme et minimiser les effets de l’alcool :

– N-acétylcystéine (NAC) : cette substance est connue pour augmenter la formation de glutathion et réduire la toxicité de l’acétaldéhyde, source de nombreux symptômes de la gueule de bois. Essayez de prendre 200 milligrammes de NAC environ 30 minutes avant de consommer de l’alcool.

– Vitamines B : la consommation d’alcool épuise les réserves de vitamines B de votre système, en faire le plein via des aliments ou un supplément peut donc contribuer à contrer les effets d’une gueule de bois le lendemain.

– Chardon Marie : cette plante contient des antioxydants qui peuvent aider à protéger votre foie des toxines, et des effets de l’alcool.

– Vitamine C : l’alcool réduit le taux de vitamine C dans votre organisme, ce qui représente un handicap, puisque ce nutriment contribue à réduire le stress oxydatif que provoque l’alcool dans le foie.

– Magnésium : ce minéral peut aider à réduire les symptômes des lendemains de fêtes difficiles, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. De plus, il est également épuisé par la consommation d’alcool, et c’est pourquoi vous devez en augmenter ensuite les apports pour en compenser les pertes.