Médecine douce

Asthme: la vitamine D réduit la sévérité des crises

Une revue de la littérature scientifique, toutes basées sur des essais cliniques randomisés, indique que la supplémentation en vitamine D associée à la médication pourrait diminuer significativement le risque de crises sévères d’asthme allergique. Le tout, sans aucun effet secondaire.

Vitamine D et infections respiratoires

L’asthme est une maladie chronique relativement fréquente: elle affecte environ 300 millions d’individus au niveau mondial. Des travaux récents ont suggéré que des faibles taux sanguins de vitamine D étaient associés à un risque accru de crises asthmatiques chez les enfants et les adultes concernés. L’une des pistes évoquées serait que la vitamine aiderait à réduire les infections du tractus respiratoire supérieur (les rhumes), qui peuvent exacerber l’asthme.

Plusieurs essais cliniques ont donc testé l’hypothèse d’un supplément en vitamine D, associé à la médication clinique de l’asthme. Cette revue fait l’inventaire de 7 essais cliniques incluant 435 enfants et de 2 études suivant 658 adultes. La majorité des personnes suivies souffraient d’asthme modéré. Le suivi des études variait de 6 à 12 mois.

Moins d’hospitalisation et de traitement d’urgence

Les résultats montrent que la supplémentation orale en vitamine D diminue de 6 à 3% le risque de crises asthmatiques sévères nécessitant une hospitalisation urgente. Ils suggèrent aussi que la supplémentation réduit le recours aux stéroïdes pour limiter les crises.

Ce constat est cependant valable surtout chez l’adulte. La vitamine D n’améliore pas non plus la fonction pulmonaire ou les symptômes du quotidien. Et l’approche se révèle sans effet secondaire.

Les résultats concernent surtout des adultes atteints d’asthme léger à modéré. On ne sait pas non plus aujourd’hui si l’effet est présent uniquement ou pas chez les personnes ayant des taux sanguins bas en vitamine D.

Source

Martineau A.R.: Vitamin D to prevent asthma attacks. Cochrane Database Syst Rev.

Articles similaires