Assis toute la journée et le diabète pointe son nez

Après avoir analysé les données de 72.000 personnes et suivi un certain nombre d’entre elles dans les cinq années suivantes, des chercheurs danois ont observé que la moitié des participants qui ont développé un diabète de type 2 avaient initialement rapporté être assis au moins 6 heures par jour. En comparant ceux qui déclaraient être assis au moins 6 heures par jour à ceux qui reconnaissaient être assis 6 à 10 heures par jour, les chercheurs ont observé une augmentation de 15% du risque de développement du diabète de type 2. Ce qui tend à montrer que plus le nombre d’heures passées assis est important, plus le risque de développer un diabète de type 2 augmente.

Plus on est assis et plus le risque augmente

Les chercheurs ont cependant montré qu’il n’y avait pas d’augmentation du risque du diabète en fonction du nombre d’heures passées en position assise si les personnes pratiquaient au moins 150 minutes d’activité physique modérée à intense par semaine. On connaissait déjà l’influence de l’obésité et de la sédentarité sur le nombre d’heures passées en position assise, mais cette étude montre clairement qu’en restant actif, il est possible de réduire le risque de diabète lié à la position assise prolongée.

Quelques idées à mettre en pratique

Prendre l’habitude de:

  • se lever régulièrement de sa chaise au bureau ou travailler partiellement debout,
  • téléphoner en marchant,
  • organiser des réunions en position debout (mode plus actif)
  • profiter du temps de midi pour marcher
  • pratiquer régulièrement une activité physique en semaine.

Source

Petersen C B et al Total sitting time and the risk of incident diabetes in Danish adults (the DANHES cohort) over 5 years: a prospective study Br J Sports Med