Améliorer son estime de soi: pour mieux vivre

Une bonne estime de soi peut être bénéfique pour vos relations et votre bien-être général. Voici comment l'améliorer

Une bonne estime de soi peut être bénéfique pour vos relations et votre bien-être général et vous pouvez faire beaucoup pour améliorer votre perception de vous-même et de vos capacités.

Que ressentez-vous à votre égard ? Que pensez-vous de vos qualités, de vos caractéristiques et de votre identité ? Si vous avez une perception positive de vous-même, on peut dire que vous avez une haute estime de vous-même. En termes simples, l’estime de soi fait référence à ce que vous ressentez à votre égard.

L’estime de soi diffère de la confiance en soi et de l’amour-propre.

L’estime de soi : Elle décrit la perception durable que vous avez de vos qualités, capacités et caractéristiques.

Confiance en soi : Il s’agit de la croyance en vos propres capacités ou du fait de savoir que vous avez les compétences nécessaires pour accomplir une tâche ou une situation particulière.

Valeur personnelle : Il s’agit de la perception que vous avez de votre propre valeur et de votre utilité en tant que personne. De manière générale, une valeur personnelle élevée signifie que vous vous considérez comme une personne de valeur, digne de respect, d’amour et d’appartenance.

Le fait de se sentir moins confiant dans certaines circonstances n’affecte pas automatiquement votre estime de soi. Par exemple, vous n’êtes peut-être pas très confiant lorsque vous commencez des cours de peinture, mais vous êtes tout de même certain d’apprendre rapidement. Après tout, vous avez obtenu de bons résultats dans tous les cours d’art que vous avez suivis auparavant et vous savez que vous êtes plutôt doué en art en général. Lorsque quelqu’un insulte cruellement votre art, vous pouvez vous sentir à l’aise pour fixer des limites avec lui et balayer son commentaire, car votre estime de soi vous dit que vous méritez le respect. Cependant, un manque d’estime de soi peut affecter à la fois votre confiance en vos capacités et votre sentiment d’estime de soi.

La bonne nouvelle ? Si vous n’avez pas une haute estime de vous-même, vous pouvez prendre des mesures efficaces pour la cultiver.

Les avantages d’une bonne estime de soi

Une bonne estime de soi peut faire partie intégrante d’un sentiment de bien-être et d’une bonne santé mentale.

En effet, des preuves établissent un lien entre une bonne estime de soi et de meilleurs résultats en matière de santé mentale et de qualité de vie en général. Selon 2022 recherches portant sur les divers avantages de l’estime de soi, une plus grande estime de soi peut conduire à une amélioration des éléments suivants:

– Les relations sociales : Une meilleure estime de soi peut vous inciter à rechercher des relations avec des personnes qui vous apprécient autant que vous vous appréciez vous-même, ce qui peut conduire à une plus grande satisfaction dans vos relations. De plus, une haute estime de soi peut également vous permettre de mieux gérer le rejet dans vos relations.

– Les performances scolaires : La conséquence naturelle d’une bonne estime de soi est que vous vous sentez plus motivé et plus engagé, ce qui peut vous inciter à vous investir dans vos études et à faire vos devoirs.

– Performances au travail : Une haute estime de soi peut améliorer vos relations avec vos collègues et vous inciter à persévérer face aux défis, ce qui vous permettra d’être plus satisfait de votre travail et de mieux réussir.

– Santé mentale : Une meilleure estime de soi peut réduire le risque de souffrir de troubles mentaux comme la dépression ou l’anxiété, en partie parce que vous êtes moins susceptible de ruminer. Cette habitude de fixer les mêmes pensées sombres, indésirables ou dérangeantes peut contribuer à l’anxiété et à la dépression.

– La santé physique : Une haute estime de soi peut indirectement améliorer votre santé physique, car elle se traduit souvent par des liens sociaux forts et favorables. Cela dit, les auteurs de l’étude soulignent la nécessité de poursuivre les recherches.

– Comportements antisociaux : Une bonne estime de soi peut également réduire le risque de comportements antisociaux, comme les brimades, la violence ou la manipulation. Les personnes ayant une faible estime de soi peuvent être plus susceptibles d’utiliser des tactiques agressives pour obtenir de l’attention ou du pouvoir social, indiquent les auteurs de l’étude, qui soulignent toutefois la nécessité de poursuivre les recherches.

 

 

Comment cultiver l’estime de soi

Les expériences vécues pendant l’enfance: amour et soins, règles et attentes, récompenses et éloges, façonnent l’estime de soi à l’âge adulte.

Si vous avez une faible estime de vous-même, vous êtes plus susceptible de.. :

– douter de vous-même
– avoir un discours négatif sur vous-même
– vous comparer aux autres et trouver que vous n’êtes pas à la hauteur
– avoir des tendances à plaire aux gens et à rechercher l’approbation des autres
– avoir du mal à fixer des limites avec les autres
– vous éprouvez des difficultés dans vos relations interpersonnelles.

Mais vous pouvez prendre des mesures pour guérir et aider votre estime de soi à s’épanouir. Les conseils suivants peuvent vous aider :

1. Soyez attentif à la perception que vous avez de vous-même

L’estime de soi est liée à la perception que vous avez de vous-même. Il peut donc être utile de réfléchir à ce que vous pensez de vous-même. Une exploration plus approfondie de votre perception de vous-même peut vous aider à commencer à développer votre estime de soi. Pour commencer, vous pouvez prendre le temps d’une réflexion approfondie ou d’un journal intime pour approfondir cette question. En fouillant dans vos croyances sur vous-même, vous pourrez en apprendre davantage sur qui vous êtes et sur les domaines dans lesquels votre estime de soi a besoin d’un peu d’attention. Peut-être vous sentez-vous extrêmement bien lorsque vous réussissez au travail et extrêmement mal lorsque vous échouez. À partir de là, vous pouvez vous demander pourquoi la perception que vous avez de vous-même dépend de votre performance au travail. Quelles sont les croyances sur le travail que vous avez adoptées au fil des ans ? Des preuves les étayent-elles ?

2. Construire des relations saines

Les relations, en particulier les relations familiales, jouent un rôle majeur dans le développement de l’estime de soi. Une fois que vous êtes adulte, les personnes qui vous entourent peuvent soit renforcer une mauvaise estime de soi, soit contribuer à l’améliorer. L’établissement de liens positifs, avec de nouvelles personnes ou des personnes que vous connaissez déjà, peut contribuer grandement à renforcer votre estime de soi. Une meilleure estime de soi, à son tour, peut vous aider à entretenir ces relations.

Vous vous demandez ce qui rend une relation saine ? En règle générale:

vous vous sentez à l’aise pour discuter de vos pensées et de vos sentiments
vous vous offrez un soutien émotionnel mutuel
gérez les conflits avec gentillesse et respect

3. Pratiquez un dialogue positif avec vous-même

Faire attention à la façon dont vous parlez avec vous-même peut également faire la différence. Pour vérifier votre discours personnel, vous pouvez vous demander si vous utilisez des mots qui vous valorisent ou vous dévalorisent. Vous sentiriez-vous à l’aise si quelqu’un parlait à votre meilleur ami comme vous vous parlez à vous-même ? Le monologue intérieur négatif peut déformer l’image que vous avez de vous-même, ce qui peut avoir un impact sur votre santé mentale et vos relations avec les autres.

Pour freiner le monologue intérieur négatif, vous pouvez :

Remarquez quand cela se produit et nommez la pensée : Par exemple, « Je suis nul parce que j’ai raté ma présentation au travail » ou « Ce dîner est un échec total. Pourquoi me suis-je donné la peine ? Je ne peux rien faire de bien ».

Contestez cette pensée avec logique : Par exemple, « Tout le monde fait des erreurs – cela ne signifie pas que je suis un mauvais travailleur. La présentation n’est peut-être pas mon point fort, mais j’ai beaucoup d’autres compétences. » Ou encore : « J’ai été un peu ambitieux avec mes plans de cuisine, mais je peux probablement sauver cela. Et sinon, on peut toujours en rire et commander une pizza. »

Répétez : lorsque la pensée revient, répondez avec la même logique.

Veillez aussi à l’importance de vous traiter avec gentillesse, ce qui peut impliquer de reconnaître et de noter ses points forts et ses réalisations. Il ne s’agit pas de vous encenser de manière excessive et avec un faux enthousiasme, mais simplement de noter, dans un journal ou un exercice d’écriture libre, par exemple, ce pour quoi vous êtes réellement bon.

4. Cultivez un état d’esprit de croissance

Si vous avez une mentalité fixe, vous risquez d’être réticent à essayer de nouvelles choses. Vous préférez peut-être jouer la sécurité en vous en tenant à ce que vous savez faire, car vous pensez qu’essayer et échouer signifierait que vous êtes vous-même un échec. Mais lorsque vous avez un état d’esprit de croissance, vous réalisez que vous pouvez grandir et apprendre, et vous pouvez vous sentir plus prêt à relever de nouveaux défis. En bref, lorsque vous vous concentrez sur la croissance, vous cherchez à apprendre et à faire de votre mieux. Cet état d’esprit peut également vous aider à ne pas intérioriser vos erreurs ou à ne pas les utiliser pour renforcer la perception négative que vous avez de vous-même. Au contraire, il est plus que probable que vous développiez votre résilience et que vous vous sentiez plus à l’aise avec les nouvelles expériences.

5. Thérapie

Le contact avec un professionnel de la santé mentale peut avoir de nombreux avantages lorsqu’il s’agit d’améliorer l’estime de soi.

Un thérapeute peut vous aider à

identifier les croyances spécifiques qui alimentent une mauvaise estime de soi
reconnaître et briser les schémas du discours négatif sur soi
explorer les expériences de l’enfance qui ont façonné votre estime de soi
identifier les signes de relations saines

Le fond du problème

Tout le monde remet en question sa confiance et ses capacités de temps en temps, mais si vous vous sentez généralement bien dans votre peau et dans vos capacités, vous avez probablement une bonne estime de vous-même. Si vous doutez constamment de vous-même ou si vous avez du mal à nommer l’un de vos points forts ou de vos traits positifs, il se peut que vous ayez une faible estime de vous-même.
Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour changer ces perceptions et cultiver une meilleure estime de vous-même, ce qui peut faire une différence dans votre bien-être général et vos relations – avec les autres et avec vous-même.

 

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.