Aliments à calories négatives: la nouvelle super stratégie pour perdre du poids?

Vous avez peut-être entendu dire que vous pouvez perdre du poids en mangeant des aliments à calories négatives. C’est à dire des aliments qui demandent plus d’énergie à digérer qu’ils ne fournissent de calories. Le céleri est un exemple couramment cité car il s’agit principalement d’eau et de fibres.

Internet regorge de listes de prétendus aliments à calories négatives, c’est-à-dire des aliments qui sont censés prendre plus d’énergie à digérer qu’ils ne fournissent de calories. Beaucoup de ces aliments sont en fait des légumes et des fruits, qui peuvent faire partie d’un régime alimentaire sain. Mais ils ne sont probablement pas à calories négatives.

La théorie est que vous pouvez perdre du poids en mangeant beaucoup de ces aliments à calories négatives. Les partisans de cette théorie affirment que vous brûlerez plus de calories en digérant le céleri qu’il n’en contient, pour une perte nette.

Aliments à calories négatives: ca marche vraiment?

Voici la réalité. Tout au long de la journée, environ 5 à 10 % de vos dépenses énergétiques totales vont à la digestion et au stockage des nutriments contenus dans les aliments que vous mangez.

Les aliments qui contiennent peu de calories, comme le céleri et d’autres légumes non amylacés, fournissent bien un petit nombre de calories. Mais ils ont quand même besoin d’énergie pour être digérés. Cela signifie qu’il est théoriquement possible d’avoir un aliment à calories négative. Pour le moment, il n’existe pas d’études scientifiques réputées pour prouver que certains aliments ont cet effet. Cependant, même si les légumes non amylacés ne sont pas à calories négatives, ils restent peu caloriques et constituent un choix intelligent à inclure dans un régime alimentaire à base de légumes.

Attention avec les modes nouvelles allégations minceur. Suivre des régimes extrêmes qui favorisent la consommation de quelques aliments seulement peut vous priver de nutriments importants. La clé d’une perte de poids réussie est l’adoption d’un mode de vie sain qui comprend une alimentation équilibrée et de l’exercice physique régulier.

Stimuler son métabolisme pour perdre plus de poids: fausse bonne idée

La clé d’une perte de poids réussie est d’adopter un mode de vie sain qui comprend une alimentation équilibrée et de l’exercice physique régulier. Essayer de stimuler votre métabolisme n’entraînera probablement pas de perte de poids. Du moins pas au point de modifier votre régime alimentaire et vos habitudes de vie. Le métabolisme est le processus par lequel votre corps transforme ce que vous mangez et buvez en énergie. Même lorsque votre corps est au repos, vous continuez à utiliser l’énergie pour des fonctions de base telles que la respiration, la circulation sanguine et la réparation des cellules. L’énergie que votre corps utilise pour ces fonctions de base est appelée taux métabolique basal.

La caféine par exemple augmente très légèrement le métabolisme. Mais elle ne semble pas avoir d’effet significatif sur la perte de poids à long terme. Les suppléments prétendant stimuler votre métabolisme peuvent n’avoir que peu ou pas d’effet bénéfique et peuvent contenir des substances qui ont des effets secondaires graves. Le poids que vous prenez dépend en grande partie des choix que vous faites en matière d’alimentation et de l’activité physique que vous pratiquez.

Perdre du poids, concentrez-vous sur ces deux facteurs que vous pouvez contrôler

Les calories

Pour perdre du poids, vous devez brûler plus de calories que vous n’en absorbez. Il existe plusieurs façons de réduire le nombre de calories que vous consommez. Notamment en réduisant la taille des portions, en limitant les sucres ajoutés et les graisses saturées et trans. Parallèlement, choisissez des fruits, des légumes, des céréales complètes, des protéines maigres et des graisses saines plutôt que des aliments transformés. Et n’oubliez pas qu’en vieillissant, vous devrez peut-être consommer encore moins de calories. En effet, la quantité de muscles dont vous disposez a tendance à diminuer avec l’âge. Votre masse musculaire a une incidence sur le nombre de calories dont vous avez besoin. Car le tissu musculaire brûle des calories, même au repos. Ainsi, avoir moins de muscle diminue vos besoins caloriques en diminuant votre taux métabolique basal, tandis qu’avoir plus de muscle augmente vos besoins caloriques en augmentant votre taux métabolique basal.

L’activité physique

L’exercice vous aide à brûler des calories, et à construire et maintenir votre masse musculaire. Toute activité physique est préférable à l’absence d’activité. Commencez lentement, et progressez doucement jusqu’à intégrer à la fois des exercices d’endurance et de musculation dans votre routine. Si votre poids vous inquiète ou si vous pensez que votre métabolisme est trop lent, parlez-en à votre médecin. Il pourra vérifier les causes médicales et vous aider à adopter un mode de vie sain pour vous aider à perdre du poids.