Aesculus Hippocastanum : la provenance de ce remède

Aesculus Hippocastanum

Une substance homéopathique efficace, l’Aesculus Hippocastanum soulage particulièrement les crises d’hémorroïdes et les déséquilibres du système circulatoire. Préparé par le célèbre laboratoire Boiron, ce remède détient une origine végétale. En effet, on obtient ce médicament homéopathique à partir d’un arbre nommé « le Marronnier d’Inde ». On trouve naturellement cette plante dans les gorges montagneuses balkaniques, dans l’Himalaya, en Asie et au nord de l’Iran. Cultivé en Europe, cet arbuste qui peut atteindre une hauteur de 25 m abrite des fleurs blanches (tachées de rose). Ses grandes feuilles opposées disposent d’un long pétiole. Les dilutions homéopathiques proviennent des fruits et des téguments de ce végétal. Un arbre majestueux très réputé pour ses effets décongestionnants et ses nombreuses vertus.

Les homéopathes délivrent plusieurs formes de médications homéopathiques Aesculus Hippocastanum. Vous pouvez choisir entre les solutions hydro-alcooliques buvables, les doses (globules), les pommades et les granules galéniques. Généralement fourni à titre indicatif, ce remède possède des actions limitées.

Indications thérapeutiques de l’Aesculus Hippocastanum

Apprêté pour calmer et combattre différents troubles, l’Aesculus Hippocastanum dégage des propriétés curatives très propices pour l’organisme. Cette souche règle diverses situations : hémorroïdes à douleur piquante, hémorroïdes chroniques, congestion artérielle, ulcères variqueux ou varices. Utile dans la prévention de certains troubles comme la digestion lente avec régurgitation ou éructation et le mal de dos. L’Aesculus Hippocastanum peut atténuer l’engorgement hépatique qui se manifeste par une sensation de plénitude (dans la région du foie). Ce produit homéopathique peut dénouer d’autres pathologies : constipation, violents maux de tête avec douleurs oculaires, vertiges et rhumatisme goutteux.

On encourage son utilisation en cas de tristesse, de troubles de la mémoire, de mauvaise humeur et d’irritabilité. Il peut également réparer les problèmes gynécologiques, les troubles sensoriels, les pathologies ORL (distension des veines du pharynx avec rougeur).

La souche Aesculus Hippocastanum : prescription et posologie

Les doses et les granules d’Aesculus Hippocastanum se couvrent de lactose et de saccharose. Lors de sa prise, il faut poser ces substances sous la langue et les faire fondre progressivement. Chez les très jeunes enfants, faites diluer ces formes dans une petite quantité d’eau. Les solutions hydro-alcooliques sont accessibles sous forme d’ampoules buvables ou de gouttes. Un traitement à prendre en dehors des trois repas et de certains stimulants : tabac, café, menthe, épices.

En principe, l’Aesculus Hippocastanum se prend en basse, moyenne et haute dilution. Nous vous offrons des exemples de posologies pour vous aidez à bien l’utiliser :

  • D’abord, pour solutionner l’engorgement hépatique, 5 CH ou 10 DH à la posologie de 3 granules trois fois/jour.
  • Ensuite, pour calmer les crises d’hémorroïdes, vous pouvez administrer 3 granules de 5 CH ou 10 DH matin, midi et soir.
  • Enfin, pour soulager la congestion veineuse des membres inférieurs, procurez de 3 granules d’Aesculus hippocastanum (5 CH ou 10 DH matin, midi et soir).