Activité physique: 5 bénéfices du sport sur la santé

Si vous avez un mode de vie sédentaire, le simple fait de pratiquer une activité physique modérée plusieurs fois par semaine, peut réduire votre risque de mortalité de façon significative.

Bénéfice du sport sur la santé: diminuer son risque de mortalité toute cause confondue

Pratiquer le minimum requis de 30 minutes d’activité physique modérée par jour, cinq jour par semaine, peut réduire votre risque de décès, toutes causes confondues, de 19%. Les personnes poussant la pratique d’une activité modérée jusqu’à sept jours par semaine réduisent leur risque de décès encore davantage, le faisant passer de 19 à 24%.  Par rapport à des personnes pratiquant une activité physique quotidienne, souvent intensive, les personnes sédentaires ont six fois plus de risques de décéder d’une maladie cardiaque dans les 15 ans.

Les personnes tirant le plus de bénéfices sont souvent celles qui passent de la sédentarité à l’activité physique, bien que les avantages augmentent également avec la fréquence et l’intensité de l’activité (sans dépasser une certaine limite, bien entendu, car en faire trop produit l’effet inverse). De nombreux changements biochimiques bénéfiques ont lieu lorsque l’on pratique une activité physique, notamment des modifications de plus de 20 métabolites différents impliqués dans le métabolisme et le brûlage des graisses, entre autres, ou l’optimisation de la sensibilité des récepteurs à l’insuline et à la leptine.

Ce que l’activité physique fait de bon pour votre santé:

– Les muscles: entretien de la masse musculaire et

Les muscles utilisent le glucose et l’ATP pour se contracter et bouger. Les minuscules déchirures dans vos muscles les aident à se développer et à se renforcer lorsqu’elles guérissent. Développer ses muscles grâce à des exercices de résistance présente de nombreux avantages, de la perte de l’excès de graisse au maintien d’une masse osseuse saine en passant par la prévention de la perte musculaire liée à l’âge. L’intensité de votre entraînement en résistance peut apporter de nombreux changements bénéfiques au niveau moléculaire, enzymatique, hormonal et chimique dans votre organisme.

– Les poumons: votre volume d’oxygène inhalé augmente

Lorsque vos muscles ont besoin de plus d’oxygène, le rythme de votre respiration augmente. Plus votre VO2 max est élevé – votre capacité maximale d’utilisation de l’oxygène – plus vous êtes en forme.

– Le cœur: plus d’oxygène dans le corps et une pression qui diminue

Votre rythme cardiaque augmente avec l’activité physique pour fournir plus de sang oxygéné à vos muscles. Plus vous êtes en bonne condition physique, plus votre cœur est efficace, ce qui vous permet de vous entrainer plus dur et plus longtemps. Votre pression artérielle diminue également grâce à la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.

– Le cerveau: un meilleur fonctionnement, une meilleure humeur

L’augmentation du flux sanguin est également bénéfique pour votre cerveau, lui permettant de mieux fonctionner presque instantanément. Avoir une activité physique régulière favorise également le développement de nouvelles cellules cérébrales, ce qui renforce vos capacités de mémorisation et d’apprentissage. De nombreux neurotransmetteurs sont également activés, tels que les endorphines, la sérotonine, la dopamine, le glutamate et le GABA. Certains de ces neurotransmetteurs sont bien connus pour leur rôle dans le contrôle de l’humeur. L’activité physique, en fait, est l’une des méthodes de prévention et de traitement les plus efficaces contre la dépression.

– Les articulations et les os: assurer une bonne densité osseuse

Le sport peut leur faire supporter jusqu’à cinq ou six fois le poids de votre propre corps. Les exercices avec mise en charge sont parmi les remèdes les plus efficaces contre l’ostéoporose, car vos os sont très poreux et tendres et lorsque vous vieillissez, ils peuvent facilement devenir moins denses et donc plus friables en particulier si vous êtes inactif.