ABDONORM : la graisse abdominale s’envole

2906
Fat woman isolated over white

On sait maintenant qu’il y a de bonnes et de mauvaises graisses.  Le ventre est le lieu d’accumulation préféré des mauvaises graisses. Pas facile de s’en débarrasser même avec la restriction alimentaire seule l’activité physique intense et régulière  solutionne un peu le problème. Pour prévenir des problèmes nuisibles à la santé il faut pourtant les éliminer. Car au-delà de l’aspect esthétique, ces graisses accumulées produisent des substances inflammatoires et hormones, facteurs d’apparition de maladies graves (diabète, maladies cardio-vasculaires ou maladies neuro-dégénératives). Des innovations en nutrithérapie sont porteuses de solutions efficaces pour brûler ces graisses résistantes.

L’OMS estime qu’en 2015, il y avait 2,3 milliards d’individus en surpoids et 700 millions d’obèses dans le monde. Les graisses abdominales, celles stockées sur le ventre ont une nature pro-inflammatoire et perturbatrice endocrinienne. Elles déclenchent ou stimulent d’autres maladies graves telles que diabète, athérosclérose, hypertension ou maladie d’Alzheimer.
Graisses abdominales, source des maladies de notre temps
Le tissu adipeux a longtemps été considéré comme un simple organe de stockage de l’énergie. Classiquement, les cellules adipeuses sous cutanées en particulier se chargent de graisses en période d’abondance, graisse qui est utilisée pour fournir de l’énergie en période de manque. En cas de pénurie, les triglycérides en réserve sont alors scindés en acides gras et utilisés dans le foie pour fabriquer le glucose nécessaire au fonctionnement des organes.
Le tissu adipeux abdominal lui exerce d’autres fonctions, tout aussi importantes. Ses cellules graisseuses, les adipocytes viscéraux sont de natures différentes et se présentent comme de véritables glandes qui produisent aussi bien des hormones que des substances inflammatoires parmi lesquelles on retrouve les cytokines, agents inflammatoires majeurs. En quantité adaptée à l’organisme, ces graisses jouent un rôle sain et protecteur, en trop grande quantité, elles peuvent ruiner l’organisme.
La graisse abdominale source d’inflammation généralisée
La graisse qui entoure les viscères abdominales est impliquée au premier chef dans les états inflammatoires chroniques et dans les dérèglements hormonaux, sources de pathologies aussi diverses que graves. Plusieurs études, dont celle de l’équipe du Pr Susan Sam de l’université de l’Illinois ont comparé l’épaisseur de la graisse abdominale mesurée par scanner, et la concentration sanguine en marqueurs de l’inflammation, chez 382 patients suivis pour diabète. L’étude a montré que la graisse abdominale entretient l’inflammation chronique, propice à l’apparition du diabète, des maladies cardio-vasculaires, neurodégénératives et de certains cancers.

Brûler les graisses abdominales tout naturellement
Une minutieuse recherche des meilleurs principes actifs naturels, a permis à Han Biotech de mettre point un complexe naturel, ABDONORM, capable de prendre en compte tous les aspects du problème et surtout celui de maitriser la graisse accumulée dans le ventre.
Composition et effets
Traditionnellement, la mélisse est destinée à faciliter la digestion. Les herboristes ont souvent associé la mélisse à d’autres plantes, par exemple à la menthe poivrée pour combattre des troubles digestifs.
L’estragon est particulièrement riche en antioxydants dont les composés réduisent les dommages causés par les radicaux libres dans le corps et les agents inflammatoires.
Les agrumes, dont le citron, sont riches en fibres solubles, principalement en pectine. Par leur aptitude à diminuer le cholestérol sanguin, les fibres solubles contribuent à réduire l’incidence des maladies cardiovasculaires. L’écorce de citron était efficace pour diminuer les taux de cholestérol sanguin et hépatique et surtout pour stimuler la combustion des graisses accumulées autour de l’abdomen.
Tests cliniques : perdre 4cm de tout de taille
Han-Biotech a fait les choses bien. Des tests cliniques menés avec ABDONORM ont montré sur l’homme une diminution tangible de la quantité de graisse abdominale de l’ordre de 3 à 4 cm en 4 mois. Une autre étude a montré que les principes actifs contenus dans Abdonorm, notamment les polyphénols étaient capables d’accélérer la disparition des graisses abdominales. Abdonorm est un remarquable brûleur de graisse capable de vous aider à perdre de la graisse abdominale naturellement.
Une prise régulière hebdomadaire d’Abdonorm correspond à une activité physique intense de 5 km de course à pieds chaque jour.
Abdonorm se prend à raison de 6 -9 comprimés par jour répartis avant chaque repas !

Pour plus d’informations : C´est par ICI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here