98 % des enfants de moins de 5 ans sont exposés aux écrans tous les jours

26Selon une étude récente, 27 % des enfants de 2 ans ont été exposés aux écrans pendant plus de deux heures par jour. Ce chiffre est beaucoup trop élevé, car l’Académie de pédiatrie recommande de ne pas laisser les enfants de moins de deux ans devant un écran. Compte tenu du nombre élevé de jeunes enfants surexposés aux écrans, il est important de comprendre pourquoi ce problème est si important et ce que nous pouvons faire pour y remédier. Dans cet article, nous aborderons les effets néfastes des écrans sur les jeunes enfants et les moyens de limiter leur exposition. Restez à l’écoute !

Quels sont les risques des écrans sur les jeunes enfants ?

Ces dernières années, l’utilisation des écrans est devenue de plus en plus courante, les jeunes enfants passant de plus en plus de temps à les regarder. Si cette tendance présente certains avantages, tels qu’un accès accru à l’information et au divertissement, elle comporte également un certain nombre de risques dont les parents doivent être conscients.

L’un des risques les plus importants est l’impact sur le développement social. Les jeunes enfants qui passent beaucoup de temps à regarder des écrans ont tendance à être moins sociables et à avoir plus de difficultés à interagir avec leurs camarades. En outre, le fait de regarder des écrans peut entraîner une fatigue oculaire et des maux de tête, et peut même provoquer des changements dans les habitudes de sommeil.

27 % des bambins sont exposés à des écrans tout au long de la journée.

Selon une nouvelle étude menée par l’INSEE et publiée le 22 novembre, les tout-petits utilisent les écrans plus que jamais. L’étude révèle que certains bambins utilisent même les écrans avant de savoir parler.

Bien que la majorité des parents tiennent leurs enfants de 2 ans éloignés des écrans numériques, comme cela est recommandé, certains enfants sont exposés aux écrans à un âge bien trop précoce. Selon un sondage réalisé auprès de 18 000 enfants nés en 2011, 27% des enfants de 2 ans ont déjà été exposés aux écrans, avec une proportion importante de dépendance. A 5 ans, les 16% d’enfants qui ont un usage « intensif » des écrans peuvent passer plus d’une heure devant une tablette ou un smartphone.

Cette exposition précoce aux écrans peut avoir des effets néfastes sur le développement des jeunes enfants. Des études ont montré qu’un temps d’écran trop important peut entraîner des problèmes d’attention, des difficultés d’interaction sociale et des retards de développement linguistique et cognitif. Il est essentiel que les parents soient conscients des risques liés à une exposition trop précoce de leurs enfants aux écrans numériques. En attendant que leur enfant ait au moins 3 ans pour introduire les écrans dans leur vie, ils peuvent contribuer à ce qu’il grandisse en bonne santé et heureux.

98 % des enfants de 5 ans regardent la télévision.

Selon une enquête récente, près de 98 % des enfants de 5 ans regardent régulièrement la télévision. Cette statistique n’est pas surprenante, étant donné l’omniprésence des téléviseurs dans les foyers d’aujourd’hui. Cependant, il est important de considérer les implications d’un tel taux d’écoute de la télévision chez les jeunes enfants. Des études ont montré qu’une consommation excessive de télévision est liée à un risque accru d’obésité plus tard dans la vie, sans aborder les troubles cognitifs et comportementaux qu’un enfant pourrait subir à un tel âge.

Comment réussir à limiter l’exposition des enfants aux écrans ?

  • Fixer des limites de temps pour l’utilisation des écrans. Par exemple pendant le dîner ou avant le coucher
  • Établir des règles concernant le moment et l’endroit où les écrans peuvent être utilisés.
  • Proposer des activités alternatives sans écran.
  • Limiter le nombre d’heures par jour que leurs enfants peuvent passer sur des appareils. Par exemple, ils peuvent autoriser deux heures d’écran en semaine et trois heures le week-end.
  • Il est important de montrer l’exemple et de limiter le temps d’écran pour soi-même. Si les enfants voient les adultes passer moins de temps sur les appareils, ils seront plus enclins à faire de même.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé. [sibwp_form id=5]