9 remèdes maison pour soigner une brûlure ? Comment reconnaître la gravité?

La gravité d’une brûlure déterminera si une personne doit se faire soigner d’urgence. Toutes les brûlures ne nécessitent pas une visite à l’hôpital. On peut même traiter une brûlure à domicile.

Bien qu’une brûlure puisse être extrêmement douloureuse, on peut aider à soulager la douleur, à réduire les dommages causés par la brûlure et à limiter le risque d’infection des brûlures au premier et au deuxième degré en utilisant des produits déjà présents dans la maison, dans un placard à nourriture ou sur les étagères d’un magasin local. Il existe également toute une série de remèdes qu’il ne faut pas utiliser. Beaucoup d’entre eux ne sont pas efficaces et peuvent même augmenter la possibilité d’infection. Les médecins mesurent les brûlures sur une échelle allant du premier au quatrième degré. Les brûlures du premier et du deuxième degré peuvent généralement être traitées à domicile. Toutefois, une personne souffrant de brûlures au troisième ou au quatrième degré doit se faire soigner dès que possible.

Voici quels remèdes à domicile sont appropriés et lesquels ne le sont pas. Voici également comment reconnaître quand une brûlure nécessite un traitement médical.

9 remèdes maison pour les brûlures

Il existe toute une gamme de remèdes maison pour les brûlures que l’on peut essayer.
Les remèdes suivants peuvent aider à traiter efficacement et en toute sécurité les brûlures au premier et au deuxième degré.

1. Faire passer la brûlure sous l’eau froide

Faire couler de l’eau froide sur une brûlure au premier ou au deuxième degré pendant 20 minutes peut refroidir la peau, apaiser la brûlure et prévenir d’autres blessures.
Ce remède a deux effets bénéfiques. Il réduit ou arrête la douleur et empêche également la brûlure de s’aggraver et d’endommager les couches profondes de la peau.

2. Nettoyer la brûlure

Après avoir fait passer la brûlure sous l’eau froide, il est essentiel de la nettoyer à fond. Il faut utiliser un savon antibactérien doux et éviter de frotter. Un nettoyage en douceur de la brûlure aidera à prévenir l’infection. Si une infection se développe dans la brûlure, elle peut compromettre le processus de guérison. Si la brûlure ne guérit pas correctement, on peut avoir besoin de soins médicaux.

3. Pansements

On peut ne pas avoir besoin de couvrir les brûlures mineures du premier ou du deuxième degré avec un pansement si les ampoules des brûlures ne sont pas ouvertes. Toutefois, si la position de la brûlure signifie qu’il y a risque de frottement, si la saleté peut facilement pénétrer la peau ou si des cloques ont commencé à suinter, un pansement peut constituer une barrière contre l’infection. Il est important d’envelopper le pansement sans serrer et d’éviter d’appliquer des pansements collants directement sur la plaie.

4. Crèmes antibiotiques

Lorsqu’une brûlure présente des cloques ouvertes, on peut utiliser des crèmes et des pommades antibiotiques. Les crèmes antibiotiques peuvent aider à prévenir l’infection de la plaie et à accélérer la cicatrisation de la brûlure. Après l’application d’une crème antibiotique, couvrez les ampoules exposées pour protéger la plaie de l’infection.

5. Médicaments antidouleur en vente libre

Les brûlures au premier et au deuxième degré provoquent des douleurs jusqu’à ce qu’elles guérissent. On peut souhaiter prendre des médicaments pour aider à réduire la douleur et le gonflement.
L’ibuprofène est un choix sûr et efficace pour soulager la douleur. C’est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui peut également réduire l’inflammation.

6. Restez à l’abri du soleil

Garder une brûlure à l’ombre lorsqu’on est dehors par temps chaud ou ensoleillé peut aider à réduire à la fois la douleur et le risque d’aggraver ou d’approfondir la brûlure. S’il n’est pas possible d’éviter le soleil, on doit porter des vêtements amples qui couvrent la blessure.

7. Aloe vera

L’aloe vera est un ingrédient courant dans de nombreuses crèmes, écrans solaires et hydratants. Sa forme gel est un remède topique pour traiter les brûlures et favoriser la cicatrisation des plaies.
La plante d’aloès est un anti-inflammatoire naturel, favorisant une bonne circulation. Elle possède également des propriétés antibactériennes qui empêchent les bactéries de se développer.

8. Miel

Une étude systématique réalisée en 2018 a montré que le miel pouvait apporter un certain bénéfice clinique lorsqu’une personne l’applique sur des brûlures. Appliquer du miel sur un pansement, puis le placer sur la brûlure peut aider à stériliser la zone et à prévenir l’infection. Il peut également apaiser la peau brûlée, soulageant ainsi une partie de la douleur.
Toutefois, l’examen a indiqué que les preuves étaient de « qualité limitée ».

9. Film plastique

Si on n’a rien de tout ça sous la main, on peut utiliser un morceau de plastique domestique comme remède potentiel à domicile pour traiter les brûlures. Il est préférable d’appliquer le film stérile sur la brûlure plutôt que d’envelopper le membre. Pour les petites brûlures de la main, un sac plastique stérile et transparent est une bonne alternative. Une étude de 2014 sur le risque d’infection lors de l’application d’un film plastique sur une brûlure a conclu qu’il était extrêmement peu probable qu’une infection se développe

 

Ce qu’il faut surtout éviter en cas de brulure

Depuis des générations, les gens se transmettent des conseils sur le traitement des brûlures. Cependant, il n’existe aucune preuve de l’efficacité d’un grand nombre des remèdes suivants.
Certaines de ces suggestions sont non seulement inefficaces, mais elles pourraient aussi aggraver une brûlure. Évitez les remèdes suivants lorsque vous cherchez à apaiser une brûlure.

Huiles

De nombreuses personnes affirment que les huiles essentielles, ainsi que certaines huiles de cuisson courantes, comme l’huile de coco et d’olive, peuvent aider à traiter les brûlures.
Cependant, les huiles emprisonnent la chaleur, l’empêchant de s’échapper de la brûlure. Le fait de piéger la chaleur peut aggraver la brûlure au lieu de la guérir. Certains fabricants d’huiles essentielles affirment que leur produit peut aider à guérir un large éventail de problèmes de peau et de blessures. Certaines recherches soutiennent l’utilisation des huiles essentielles, mais elles sont issues d’études à petite échelle. Aucune étude humaine à grande échelle n’a été menée pour examiner l’association entre l’utilisation des huiles essentielles et la guérison des brûlures.

Beurre

Beaucoup de gens pensent qu’en frottant du beurre sur une brûlure, on favorise une guérison plus rapide. Cependant, le beurre agit de la même manière que les autres huiles et emprisonne la chaleur, ce qui peut aggraver la brûlure. Aucune preuve scientifique ne vient étayer l’utilisation du beurre comme traitement des brûlures.

Blancs d’œufs

Un autre remède à éviter est d’étaler un blanc d’œuf non cuit sur une brûlure pour aider à soulager la douleur. Rien ne prouve que le blanc d’œuf non cuit aide. Il est plus probable que l’œuf répande davantage de bactéries dans la brûlure, ce qui peut augmenter le risque d’infection.

Glace

De nombreuses personnes se tournent vers la glace avant l’eau froide pour soigner une brûlure, pensant que la température froide de la glace sera plus efficace pour refroidir la peau brûlée.
Cependant, la glace peut être plus nocive que bénéfique et peut provoquer une irritation supplémentaire de la peau brûlée. Une personne peut ressentir une brûlure par le froid après avoir exposé sa peau à la glace.

Dentifrice

Certaines personnes pensent que l’application de dentifrice sur un site de brûlure peut aider. Cependant, le dentifrice n’est pas stérile et peut favoriser la propagation des bactéries dans la brûlure.

Comment reconnaitre la gravité de la brûlure ?

Les brûlures se répartissent en quatre catégories :

– premier degré : C’est le type de brûlure le moins grave. Elle n’endommage que la couche extérieure de la peau.
– deuxième degré : Elle est plus grave qu’une brûlure au premier degré, car elle touche les couches profondes de la peau.
– troisième degré : Une brûlure de cette catégorie affecte toutes les couches de la peau et nécessite un traitement hospitalier.
– quatrième degré : C’est le type de brûlure le plus grave, qui endommage les os et les articulations.

Le traitement à domicile des brûlures au premier et au deuxième degré suffit souvent à résoudre la douleur et l’inflammation initiales. En général, il n’y a pas de complications, et la guérison se fera sans traitement médical actif. Les brûlures sont dues à un liquide chaud, et les médecins les mesurent à une échelle similaire.
Une brûlure au premier degré guérit généralement en 7 à 10 jours. Une brûlure au deuxième degré met généralement 2 à 3 semaines à guérir. On doit surveiller la brûlure pour détecter les signes d’infection qui pourraient nécessiter des soins médicaux.

Les symptômes typiques des brûlures au premier degré sont les suivants :

– rougeur
– la sensibilité ou la douleur
– un léger gonflement
– épluchage à mesure que la brûlure guérit

Les symptômes typiques des brûlures au second degré sont les suivants

– une rougeur extrême
– une peau très douloureuse
– des ampoules qui peuvent se rompre et suinter

Bien que les brûlures au premier et au deuxième degré ne nécessitent généralement pas de soins médicaux, il faut surveiller la brûlure pour déceler les signes d’aggravation.
Les brûlures au premier degré peuvent se transformer en brûlures au deuxième degré. La peau peut présenter des symptômes de dommages plus profonds après quelques heures.
Si une personne subit une brûlure au deuxième degré qui ne s’améliore pas ou qui s’aggrave, elle doit consulter un médecin.

Les brûlures au troisième et quatrième degré nécessitent des soins médicaux immédiats. Les médecins considèrent généralement que ces brûlures mettent la vie en danger. Une personne ne doit pas essayer de remèdes maison lorsque la brûlure est aussi grave.

Sources

Aloe vera. (2016).


Burns. (2018).


Clarke, M. & Adcock, L. (2018). Honey for wound management: A review of clinical effectiveness and guidelines.

Kattan, A. E. (2016). Current knowledge of burn injury first aid practices and applied traditional remedies: A nationwide survey.


Liao, A. Y. (2014). The infection risk of plastic wrap as an acute burns dressing.

Treatment – burns and scalds. (2018).