9 pratiques efficaces pour se débarrasser du hoquet rapidement

Avez-vous déjà ressenti ce spasme soudain et involontaire du diaphragme qui provoque de multiples respirations courtes en succession rapide ? Cela s’appelle le hoquet ! Nous avons tous vécu au moins une fois l’inconfort et les désagréments causés par le hoquet. Mais savez-vous ce qui les déclenche, pourquoi ils se produisent et comment s’en débarrasser instantanément ?

Le hoquet peut être gênant et difficile à arrêter parfois, mais la bonne nouvelle est qu’il existe différentes méthodes pour aider à soulager cette condition rapidement et efficacement. Dans cet article, nous allons explorer neuf conseils pour arrêter le hoquet afin que vous puissiez commencer à vous sentir mieux immédiatement.

Comment se manifeste le hoquet ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le hoquet se produit ? Le hoquet est un spasme musculaire involontaire dans votre diaphragme. Le diaphragme est un grand muscle qui vous aide à respirer. Ce spasme entraîne une fermeture soudaine des cordes vocales, ce qui crée le son du « hic ».

Le hoquet peut être provoqué par une alimentation trop rapide, la consommation de boissons gazeuses, le tabagisme ou des changements soudains de température. Il peut également être un effet secondaire de certains médicaments ou de certaines conditions médicales. La plupart des hoquets disparaissent d’eux-mêmes en quelques minutes. Il y a certaines choses que vous pouvez faire pour vous en débarrasser plus tôt. Et c’est le but de notre article !

Voici 9 astuces à appliquer pour s’en débarrasser complètement.

  1. Le sucre :

Si vous avez déjà entendu le vieil adage selon lequel une cuillerée de sucre aide à faire disparaître le hoquet, il y a du vrai là-dedans ! La prise d’une cuillère à café de sucre peut aider à arrêter le hoquet en stimulant les muscles de votre gorge et en les faisant se contracter, ce qui interrompt les spasmes à l’origine du réflexe du hoquet.

  1. L’eau froide :

Vous pouvez également trouver un soulagement en buvant très lentement un grand verre d’eau froide. Le choc soudain subi par les muscles de la gorge les fait se contracter et peut mettre fin à votre hoquet beaucoup plus rapidement que si vous le buviez normalement.

  1. L’eau salée :

Se gargariser avec de l’eau salée tiède peut aussi soulager le hoquet, car cela aide à réduire l’inflammation de votre gorge et à calmer les terminaisons nerveuses qui sont affectées par les spasmes du hoquet. Il suffit de mélanger une cuillère à café de sel avec 250 ml d’eau chaude et de se gargariser pendant 30 secondes avant d’avaler normalement.

  1. Le vinaigre de cidre de pomme :

Boire une petite quantité de vinaigre peut pareillement être efficace pour aider à stopper les crises de hoquet persistantes, car le goût aigre est connu pour stimuler les nerfs de votre gorge qui déclenchent les spasmes musculaires réflexes associés au hoquet. Bien que ce remède n’ait pas encore été prouvé scientifiquement, de nombreuses personnes ne jurent que par son efficacité !

  1. Aliment épicé ou piquant :

Manger quelque chose d’épicé, comme un poivron mariné ou un piment jalapeno, peut également interrompre les épisodes de hoquet sévère ou chronique ; comme le vinaigre, cette méthode stimule certains nerfs de la gorge qui mènent directement à la région du diaphragme et fait cesser les spasmes musculaires involontaires presque immédiatement après la consommation !

  1. Jus de citron :

Boire du jus de citron sucré mélangé à une cuillère à café de bicarbonate de soude peut apporter une solution immédiate dans les cas où rien d’autre ne semble fonctionner ; grâce à ses propriétés alcalines, le bicarbonate de soude aide à équilibrer les niveaux d’acidité dans notre corps, ce qui peut réduire l’irritation et l’inflammation causées par les épisodes fréquents de hoquet.

  1. L’acupression :

Stimuler plusieurs points de pression sur votre corps est aussi connu pour soulager les épisodes mineurs de hoquet. Il suffit d’appuyer fermement sur les deux côtés près de la base de votre cou – où il rencontre vos épaules – pendant cinq secondes chacun avant de relâcher et de répéter plusieurs fois jusqu’à ce que vous ayez obtenu les résultats souhaités !

Une autre méthode à laquelle vous n’avez peut-être pas pensé est l’acupression sur le poignet, qui est connue pour stopper le hoquet dans son élan. Appliquez une pression directement sur deux points situés de part et d’autre de votre poignet gauche ou droit peut soulager instantanément le hoquet.

  1. Les techniques de réduction du stress :

Le yoga ou la méditation sont connus pour aider à calmer les voies neuronales hyperactives qui contribuent à déclencher des crises de hoquet prolongées. Respirer profondément tout en se concentrant sur la relaxation de toutes les parties de votre corps aide à détendre les muscles tendus. Ce qui entraîne souvent des réponses physiques plus calmes dans l’ensemble, y compris dans les cas difficiles où rien d’autre ne semble fonctionner !

  1. Où simplement retenez votre respiration :

Retenir sa respiration est un autre moyen facile de se débarrasser rapidement du hoquet ; il suffit de prendre une grande inspiration et de la retenir pendant au moins 10 secondes, puis d’expirer lentement en pinçant les lèvres (comme si vous siffliez). Cette technique fonctionne, car elle oblige votre diaphragme à se détendre, ce qui interrompt les spasmes à l’origine du hoquet.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.