Bien êtreMédecine douce

9 plantes médicinales à faire pousser chez soi

Les étiquettes des plantes médicinales en magasin révèlent rarement comment les plantes sont cultivées. Et encore moins pendant combien de temps les ingrédients sont exposés à la lumière et à des températures élevées lorsqu’ils sont stockés dans leur récipient en plastique. Cultivez vos propres plantes médicinales pour garantir la meilleure qualité et la meilleure puissance de vos remèdes à base de plantes.

Même les jardiniers novices peuvent concocter des remèdes simples pour la maison. Tels que des thés et des pommades, en utilisant ces neuf herbes médicinales faciles à cultiver.

1 Calendula (Calendula officinalis)

Le calendula est également connu sous le nom de souci. C’est un antifongique, un antiseptique, un allié séculaire pour la cicatrisation des plaies. Les pétales de ces joyeuses fleurs jaunes et oranges ressemblant à des marguerites confèrent des propriétés apaisantes pour la peau à de nombreux produits cosmétiques naturels et crèmes pour enfant.
Le calendula est une plante médicinale annuelle qui se reproduit librement et qui fleurit tout au long de la saison. Il constitue une belle addition aux jardins en plein soleil. Récoltez les pétales frais. Vous pouvez également faire sécher les fleurs entières, qui se ferment le soir, avant qu’elles ne forment des graines.

2 Coriandre (Coriandrum sativum)

La coriandre possède une saveur unique que les gens aiment ou détestent. Les feuilles garnissent souvent les plats exotiques. Les graines de coriandre sont un ingrédient de premier choix. Peu de gens pensent que cette plante est une herbe médicinale, mais des recherches menées montrent qu’elle est une aide digestive puissante et qu’elle pourrait être capable d’éliminer les métaux lourds et autres agents toxiques de l’organisme. La coriandre pousse mieux dans un jardin frais et humide. Elle se développe rapidement par temps chaud. Recherchez les variétés à croissance lente auprès des semenciers.

3 Mélisse (Melissa officinalis)

Les huiles et tanins contenus dans les feuilles et fleurs parfumées de la mélisse ont un effet relaxant et antispasmodique sur l’estomac et le système nerveux. Selon une étude de 2008, elle pourrait aider à combattre des virus tels que l’herpès simplex lorsqu’elle est utilisée de manière topique. La mélisse est assez savoureuse et douce pour les enfants lorsqu’elle est préparée dans des thés ou des teintures à base de glycérine. Cette plante vivace apaisante et stimulante fait un joli coin de vert vif dans le jardin. Elle est une excellente plante à cultiver. L’herbe séchée perd un peu de sa puissance après six mois.

4 Menthe poivrée (Mentha x piperita)

La menthe verte et la menthe poivrée sont des saveurs familières dans le dentifrice et le chewing-gum. Ces deux produits ont un goût très rafraîchissant. La menthe poivrée est un médicament plus puissant que son cousin plus culinaire. Lorsqu’elle est infusée sous forme de thé, la menthe poivrée peut soulager les désagréments digestifs tels que les indigestions et les vomissements. Elle peut également apaiser les muscles endoloris lorsqu’elle est appliquée localement sous forme de liquide ou de lotion. Toutes les menthes se répandent de manière rampante dans un jardin humide. Pensez à faire pousser chaque plante dans son propre grand pot. Récoltez les feuilles juste avant la floraison. Plus tard, elles commenceront à avoir un goût amer.

5 Romarin (Rosmarinus officinalis)

Le romarin est le grand réveilleur. Cette plante ligneuse vivace stimule l’énergie et l’optimisme et aiguise la mémoire et la concentration en apportant plus d’oxygène à votre cerveau. C’est une alternative merveilleusement stimulante à la caféine lorsque vous avez besoin d’un second souffle. Une rangée de ces plantes vivaces et tolérantes à la sécheresse forme une belle haie à feuilles persistantes, favorable aux abeilles. Vous n’aurez peut-être besoin que d’une seule plante dans votre jardin.

6 La molène (Verbascum thapsus)

Les propriétés apaisantes de la molène pourraient aider à guérir les infections respiratoires bronchiques. Les feuilles sont couramment ajoutées aux formules contre la toux.
Donnez à ce beau et majestueux bisannuel beaucoup d’espace, et restez émerveillé. La tige robuste à fleurs jaunes émerge de l’intérieur d’une rosette de feuilles épaisses et poilues, atteignant près de 1,80 m de haut.

7 Thym (Thymus vulgaris)

Les tiges délicates et les feuilles minuscules de ce couvre-sol démentent l’immense pouvoir que lui attribuaient les Européens au Moyen-Âge. Beaucoup croyaient en sa capacité à renforcer la bravoure et à éloigner les cauchemars. Les herboristes modernes s’appuient sur les propriétés antibactériennes et antiseptiques des huiles de thym pour prévenir les rhumes et les grippes d’hiver. De nombreuses espèces existent au-delà de l’espèce pure, notamment des variétés d’agrumes au goût sucré qui sont de parfaits remèdes pour le ventre des enfants.

8 Lavande (Lavandula)

Reconnue depuis longtemps pour son parfum sucré, la lavande présente également des avantages médicaux en tant qu’antidépresseur léger qui peut également être bénéfique pour votre système nerveux. Ajoutez de l’huile de lavande à votre bain pour soulager le stress, la tension et l’insomnie. Elle est également utilisée dans des crèmes pour traiter les coups de soleil et l’acné. Les plantes ligneuses de lavande préfèrent les environnements chauds, ensoleillés et secs. Les fleurs fraîches sont savoureuses à petites doses lorsqu’elles sont ajoutées à des salades, du miel, du beurre et même des biscuits sablés. Si vous êtes adroit de vois mains, essayez de coudre un coussin chauffant à base de plantes médicinales ou un oreiller pour les yeux avec les fleurs séchées parfumées.

9 Camomille allemande (Matricaria recutita)

La camomille délicate, au parfum de pomme, démontre que doux ne veut pas dire inefficace. Elle est principalement cultivée pour ses petites fleurs au ventre jaune. La camomille est l’une des meilleures herbes pour traiter les coliques, le stress nerveux, les infections et les troubles gastriques chez les enfants. Ces plantes médicinales faciles à cultiver apportent des bienfaits pour la santé de votre jardin et de votre famille. Beaucoup d’entre elles attirent des insectes bénéfiques, dont les abeilles. Elles peuvent également aider à repousser les parasites nuisibles des plantes plus sensibles situées à proximité.

Veillez à choisir des plantes médicinales qui conviennent aux conditions de lumière, d’eau et de température de votre jardin. Par exemple, le romarin, la lavande et la molène conviennent mieux aux endroits chauds et secs en plein soleil. La coriandre et la menthe préfèrent les endroits riches et humides, avec de l’ombre.

Sources

Arora D, et al. (2013). A review on phytochemistry and ethnopharmacological aspects of genus Calendula. 

Cummings D, et al. (2014). The medicinal gardening handbook: A complete guide to growing, harvesting, and using healing herbs. New York, NY: Skyhorse Publishing.
Peppermint oil. (2016).

Sahib NG, et al. (2013). Coriander (Coriandrum sativum L.): A potential source of high-value components for functional foods and nutraceuticals–a review.

Schnitzler P, et al. (2008). Melissa officinalis oil affects infectivity of enveloped herpesviruses. DOI:

Articles similaires