8 signes révélateurs des maladies du foie

La maladie du foie est une affection courante, mais souvent sous-diagnostiquée qui peut avoir de graves conséquences. Le foie est un organe vital qui joue un rôle important dans le métabolisme, la détoxification et la digestion. Lorsqu’il devient malade, cela peut entraîner une multitude de problèmes.

Il existe de nombreux types de maladies du foie, allant de l’hépatite virale à la maladie du foie gras. Les symptômes peuvent varier en fonction du type de maladie du foie, mais certains signes communs peuvent indiquer une atteinte du foie. Voici 8 signes alarmants que vous devez vous rapprocher d’un professionnel de santé pour des examens complémentaires.

  1. Fatigue.

La fatigue est un symptôme courant de nombreuses maladies et troubles, dont les maladies du foie. Si la fatigue peut être causée par un certain nombre de facteurs, dont le manque de sommeil ou d’activité physique, elle peut aussi être le signe d’une affection sous-jacente plus grave. Dans le cas d’une maladie du foie, la fatigue est généralement causée par l’accumulation de toxines dans le sang. Lorsque le foie est endommagé, il est moins capable de filtrer ces toxines, ce qui entraîne une augmentation de leur concentration dans la circulation sanguine. Cela peut provoquer des sentiments de léthargie et de fatigue.

  1. Perte de poids :

Une maladie du foie peut être difficile à détecter dans ses premiers stades. La perte de poids peut être l’un des premiers signes que quelque chose ne va pas. Bien qu’il existe de nombreuses causes possibles de perte de poids, celle-ci peut être un signe que le foie ne fonctionne pas correctement. Le foie joue un rôle essentiel dans le métabolisme des graisses, donc lorsqu’il s’agit d’un déséquilibre de son fonctionnement, le métabolisme des graisses peut être altéré. Cela peut entraîner une perte de poids. La maladie du foie peut également entraîner des changements dans les niveaux d’hormones, ce qui peut conduire à une diminution de la masse musculaire et à une baisse du métabolisme, deux facteurs qui peuvent amener à la perte de poids. Si vous perdez du poids sans le vouloir, il est important d’en parler à votre médecin afin d’exclure une maladie du foie comme cause possible.

  1. Faiblesse :

L’un des nombreux signes potentiels d’une maladie du foie est la faiblesse. Bien que ce symptôme puisse sembler relativement mineur, il peut être un indicateur sérieux de problèmes sous-jacents. Les maladies du foie peuvent causer un large éventail de problèmes, allant des difficultés digestives aux déséquilibres hormonaux. Dans de nombreux cas, ces problèmes peuvent entraîner une malnutrition et des carences en vitamines, qui peuvent à leur tour provoquer faiblesse et fatigue.

  1. Nausées et vomissements :

Cela peut être dû à une accumulation de toxines dans le sang, le foie étant chargé de les filtrer. Les nausées et les vomissements peuvent également être causés par une perte d’appétit, qui est un autre symptôme courant des maladies du foie. Lorsque le fonctionnement du foie n’est pas au top, il ne peut pas stocker suffisamment de nutriments, ce qui peut entraîner une malnutrition. En outre, les maladies du foie peuvent provoquer une inflammation, ce qui peut exercer une pression sur l’estomac et provoquer des nausées.

  1. Diminution de l’appétit :

Le foie est responsable de nombreuses fonctions importantes, notamment de la production d’enzymes qui aident à décomposer les aliments. Lorsque le foie est endommagé, il ne peut pas produire suffisamment de ces enzymes, ce qui entraîne une accumulation de toxines dans l’organisme. Ces toxines peuvent provoquer des nausées et rendre l’alimentation difficile. Si vous souffrez d’une diminution soudaine de l’appétit, sachez qu’il est temps d’avoir recours à un avis médical.

  1. Douleurs abdominales ou ballonnements :

L’accumulation des toxines peut aussi entraîner un inconfort abdominal. Le foie est chargé de filtrer les toxines présentes dans le sang. Lorsqu’il n’accomplit pas sa mission comme il se doit, ces toxines peuvent provoquer des douleurs au fil du temps. N’oubliez pas que les maladies de foie produisent généralement une inflammation, qui peut à son tour déclencher des douleurs abdominales et des ballonnements. Dans certains cas, les maladies du foie peuvent également provoquer une ascite. Un état dans lequel le liquide s’accumule dans l’abdomen. Cette accumulation de liquide, tout comme l’inflammation, produit des douleurs et des ballonnements.

  1. Urine foncée ou jaunissement de la peau et des yeux (jaunisse) :

L’urine foncée provient d’une accumulation des toxines suite à un foie endommagé, incapable d’accomplir sa tâche de détoxification. La jaunisse se produit lorsqu’il y a un excès de bilirubine dans le sang. Ce qui peut être un signe que le foie n’est pas en mesure de filtrer efficacement les toxines. Une urine foncée peut aussi être un signe d’atteinte hépatique, car elle peut indiquer que l’organisme n’est pas en mesure de traiter correctement les déchets.

  1. Démangeaisons :

Dans certains cas, les démangeaisons peuvent être le seul symptôme d’une maladie du foie. Tandis que dans d’autres, elles peuvent accompagner d’autres symptômes tels que la fatigue, la jaunisse et la perte de poids. Les démangeaisons surviennent généralement lorsque les cellules du foie sont endommagées. Ce qui entraîne l’accumulation de sels biliaires dans la circulation sanguine. Les sels biliaires sont normalement excrétés par les selles. Mais lorsque le foie est abîmé, ils peuvent s’accumuler dans le sang et provoquer des démangeaisons. Dans certains cas, les démangeaisons peuvent également être causées par un cancer ou une cirrhose.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.