8 conseils pour réduire la chaleur corporelle quand ca chauffe

Dans cet article, nous abordons huit conseils pour réduire la chaleur corporelle et expliquons les causes les plus courantes d'une température corporelle élevée.

Le corps humain réagit aux changements externes et internes. La température corporelle augmente lorsque la température extérieure augmente, mais aussi lorsque la température intérieure augmente. Les experts considèrent que la température corporelle normale se situe autour de 37ºC, mais elle peut varier de 0,5ºC selon l’heure de la journée. La température corporelle moyenne diffère également légèrement d’une personne à l’autre

Après une activité physique intense ou par temps chaud, il est courant d’avoir une température corporelle supérieure à la normale. Toutefois, une température corporelle supérieure à 38ºC peut indiquer une fièvre. Les températures extérieures chaudes, une activité physique intense, les maladies qui provoquent de la fièvre et certains médicaments peuvent tous provoquer une température corporelle élevée.

Dans cet article, nous abordons huit conseils pour réduire la chaleur corporelle et expliquons les causes les plus courantes d’une température corporelle élevée.

Comment réduire la chaleur corporelle

Boire des liquides frais peut aider à réduire la chaleur corporelle. Il est possible de réduire la chaleur corporelle de deux manières différentes : de manière externe ou interne.
Sauter dans une piscine fraîche est un exemple de refroidissement externe, tandis que boire de l’eau froide permet de réduire la température corporelle de manière interne.

Le corps humain est toujours en train de réguler sa température, et il peut la réduire de quatre façons différentes :

la vaporisation, qu’il réalise en transpirant
le rayonnement, qui consiste à libérer de la chaleur dans l’air ambiant
la convection, qui se produit lorsque de l’air plus frais entoure le corps
la conduction, qui consiste à transférer la chaleur du corps dans l’eau froide ou la glace adjacente.

Conseils pour réduire la température corporelle

Une région du cerveau appelée hypothalamus est responsable de la régulation de la température corporelle. Il compare la température actuelle du corps à sa température normale, puis la régule. Lorsque le corps est trop chaud, la régulation se fait par la transpiration pour le refroidir. Lorsqu’il fait trop froid, l’hypothalamus déclenche des frissons pour le réchauffer. Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, le fait de manger des aliments épicés et de pratiquer des activités qui font transpirer le corps peut potentiellement le faire se sentir plus frais par rapport à la température extérieure. En effet, la transpiration réduit la température corporelle.

Vous trouverez ci-dessous huit conseils pour réduire la chaleur corporelle :

1. Buvez des liquides frais

Boire des liquides frais, comme de l’eau ou du thé glacé, peut aider à réduire la température corporelle en refroidissant le corps de l’intérieur. La consommation régulière de liquides peut également prévenir la déshydratation, qui peut augmenter la chaleur corporelle.

2. Allez dans un endroit où l’air est plus frais

Les gens peuvent réduire leur température corporelle en se rendant dans un endroit où la température extérieure est plus fraîche. Le corps perdra de la chaleur par convection.

3. Se mettre dans de l’eau fraîche

Nager dans de l’eau fraîche, prendre un bain tiède ou appliquer de l’eau froide sur le corps peut réduire la température corporelle. Dans ces cas, la température du corps diminuera par conduction.

4. Appliquer du froid sur des points clés du corps

L’application d’eau froide ou de glace sur des points stratégiques du corps où les veines sont proches de la surface, comme les poignets, le cou, la poitrine et les tempes, peut rapidement faire baisser la température du sang qui circule dans ces veines. Cela permet au corps de se sentir plus frais.

5. Bougez moins

Le corps libère de la chaleur lorsqu’il bouge. Lorsqu’il fait chaud, une personne a des chances d’avoir moins chaud si elle évite de faire de l’exercice intense et limite ses mouvements.

6. Portez des vêtements plus légers et plus respirants

La chaleur passe plus facilement à travers certains tissus que d’autres. Les tissus naturels, comme le coton et le lin, permettent à la chaleur de s’échapper du corps plus facilement que les tissus synthétiques, comme l’acrylique et le nylon.

7. Prenez des suppléments régulateurs de chaleur

Selon la cause de la température corporelle élevée, la prise d’un complément peut aider à réguler la chaleur corporelle. Une étude de 2018 qui a comparé des extraits de plantes a révélé que l’huile d’onagre et l’actée à grappes noires étaient toutes deux efficaces pour réduire la fréquence et la gravité des bouffées de chaleur chez les personnes en périménopause ou en ménopause. L’actée à grappes noires a également réduit la fréquence des bouffées de chaleur.

8. Parlez à un médecin de la santé de la thyroïde

Parfois, une chaleur corporelle élevée peut être due à une thyroïde hyperactive. Dans ce cas, une personne peut également remarquer d’autres symptômes, tels qu’un rythme cardiaque rapide, des sueurs, une jaunisse et une confusion. Toute personne qui pense avoir un problème de thyroïde devrait en parler à un médecin.

Causes potentielles de la sensation de chaleur

La cause d’une température corporelle élevée peut être externe ou interne. Nous énumérons ci-dessous quelques-unes des principales raisons pour lesquelles une personne peut avoir plus chaud que d’habitude :

Environnement chaud

Passer du temps à l’extérieur par temps très chaud peut augmenter la température corporelle d’une personne, tout comme le fait de rester dans un environnement intérieur chaud pendant de longues périodes. Dans les deux cas, le fait de porter trop de couches peut également entraîner une augmentation de la température corporelle.

Surexposition au soleil ou à la chaleur

Une personne peut subir un coup de chaleur si elle passe trop de temps au soleil. Passer trop de temps au soleil peut augmenter la chaleur corporelle ou même conduire à une insolation, que certaines personnes appellent l’insolation. Les enfants et les personnes âgées sont particulièrement exposés au risque de coup de chaleur. La déshydratation due à une exposition prolongée au soleil peut encore augmenter la chaleur corporelle. Il est donc important de boire beaucoup de liquide et de se reposer après une exposition prolongée au soleil ou à la chaleur. Les médecins classent la surexposition à la chaleur en trois catégoriesSource fiable : crampe thermique, épuisement par la chaleur et coup de chaleur. La crampe de chaleur, bien que pénible pour le corps, ne nécessite pas de soins médicaux. Elle tend à disparaître avec beaucoup de repos et de réhydratation.

Les symptômes de la crampe de chaleur sont les suivants

L’épuisement par la chaleur nécessite des soins médicaux si les symptômes durent plus d’une heure ou s’aggravent avec le temps. En plus des symptômes des crampes de chaleur, une personne peut présenter les symptômes suivants :

des vomissements
des maux de tête
une diminution de la concentration ou une altération du jugement

Le coup de chaleur est très grave et nécessite des soins médicaux dans un hôpital. Les symptômes du coup de chaleur comprennent ceux de la crampe thermique, ainsi que les symptômes suivants:

des crises d’épilepsie
difficulté à maintenir la conscience
insuffisance hépatique

Faire de l’exercice ou bouger plus que d’habitude

Lorsqu’une personne bouge, elle crée de l’énergie. La chaleur est le moyen pour le corps de libérer de l’énergie. Pour réduire la chaleur corporelle, une personne peut essayer de bouger temporairement moins ou seulement lorsque cela est nécessaire.

Périménopause ou ménopause

Pendant la périménopause et la ménopause, les gens éprouvent souvent des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes, qui élèvent temporairement la température du corps.

Médicaments, hormones et drogues récréatives

Les médicaments et autres drogues peuvent augmenter la température corporelle d’une personne en affectant soit la perte de chaleur, soit la production de chaleur.

Réduction de la perte de chaleur

Certains médicaments, notamment les diurétiques et les anticholinergiques, peuvent réduire la capacité de l’organisme à perdre de la chaleur par la transpiration.
Les bêta-bloquants, les neuroleptiques, les anesthésiques inhalés et la succinylcholine diminuent également la capacité de l’organisme à évacuer l’excès de chaleur.

Augmentation de la production de chaleur

Certains médicaments, hormones et drogues récréatives font produire à l’organisme une chaleur excessive car ils augmentent le taux métabolique. Il s’agit notamment

les amphétamines
la cocaïne
les méthamphétamines
les hormones thyroïdiennes, en excès
Le mal-être

La température corporelle augmente également en réponse aux germes tels que les virus et les bactéries. Une augmentation de la température corporelle aide le corps à combattre les maladies envahissantes, c’est pourquoi la fièvre est souvent un signe de maladie.

Thyroïdisme

Une crise thyroïdienne est un excès d’hormones thyroïdiennes dans l’organisme. Il s’agit d’un état qui met la vie en danger et qui nécessite une attention médicale immédiate. Une crise thyroïdienne peut survenir après une maladie, une opération, une infection ou une grossesse.

En plus d’une température corporelle très élevée, les symptômes d’une crise thyroïdienne comprennent :

un rythme cardiaque rapide
transpiration
des nausées ou des vomissements
agitation
jaunisse
douleurs abdominales

Hyperthermie maligne

L’hyperthermie maligne est une maladie génétique qui provoque chez une personne une réaction grave à certains médicaments et drogues. Les symptômes comprennent un rythme cardiaque rapide ou irrégulier, une température corporelle très élevée et des spasmes musculaires graves. Les personnes atteintes de cette maladie ont besoin de soins médicaux immédiats. Le corps peut réduire sa température en transpirant ou en libérant la chaleur dans l’air ou l’eau environnante plus fraîche. Une personne peut également utiliser une série de techniques pour se rafraîchir. Ne pas passer trop de temps au soleil, limiter ses mouvements et porter des tissus respirants peuvent être bénéfiques. Il faut également veiller à s’hydrater correctement pour éviter la déshydratation, qui augmente encore la température corporelle.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -