8 aliments qui protègent la santé des poumons

Plusieurs facteurs peuvent affecter la santé des poumons, notamment le niveau d’activité physique, la génétique et les conditions environnementales. L’alimentation joue également un rôle clé dans la santé respiratoire. L’intégration dans votre régime alimentaire de quelques-uns des meilleurs aliments pour vos poumons est une stratégie simple qui peut réduire l’inflammation, améliorer la fonction pulmonaire et aider à la guérison des voies respiratoires.

En plus de fournir une grande quantité de vitamines, de minéraux et d’antioxydants importants, ces aliments ont également fait l’objet de recherches pour leur capacité à améliorer la santé des poumons et à protéger contre un certain nombre de maladies respiratoires.

Dans cet article, nous aborderons quelques-uns des principaux ingrédients qui contribuent à la santé des poumons, ainsi que d’autres facteurs à prendre en compte.

Les meilleurs aliments pour vos poumons

Remplir votre assiette avec quelques-uns des meilleurs aliments pour vos poumons peut contribuer à réduire l’inflammation, à améliorer la fonction des voies respiratoires et à vous protéger contre certains types de maladies pulmonaires. Voici quelques uns des meilleurs aliments pour vos poumons et vos voies respiratoires.

  1. Pommes

Non seulement « une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours » comme dit l’expression, mais les pommes peuvent aussi contribuer à une meilleure santé pulmonaire. Une étude publiée dans le European Respiratory Journal a indiqué que les pommes pouvaient contribuer à ralentir le déclin de la fonction pulmonaire sur une période de dix ans, en particulier pour les anciens fumeurs.

Il a également été démontré que les substances phytochimiques présentes dans les pommes diminuent le stress oxydatif et l’inflammation, ce qui pourrait potentiellement améliorer la fonction pulmonaire.

  1. Le thé vert

Le thé vert regorge d’antioxydants et de polyphénols qui peuvent être bénéfiques pour la fonction pulmonaire, notamment le gallate d’épigallocatéchine (EGCG), dont on a montré qu’il contribuait à supprimer la croissance des cellules cancéreuses du poumon dans des études in vitro. Le thé vert contient également de la théophylline, un composé puissant qui agit comme bronchodilatateur pour améliorer la fonction des voies respiratoires et atténuer les difficultés respiratoires.

De plus, d’autres recherches montrent que la consommation régulière de thé vert pourrait être liée à un risque plus faible de maladie pulmonaire obstructive chronique, un groupe de maladies pulmonaires progressives qui peuvent provoquer un essoufflement, une toux et une respiration sifflante.

  1. Légumes feuilles vertes

Les légumes verts à feuilles comme le chou vert, les épinards et la roquette regorgent de nutriments essentiels qui peuvent favoriser la santé des poumons, notamment des antioxydants, des fibres, des vitamines et des minéraux.

En fait, des études montrent que la consommation d’un plus grand nombre de légumes verts à feuilles peut être liée à une diminution du risque de cancer du poumon, de BPCO et d’asthme chez l’adulte.

  1. Ail

L’ail possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui peuvent aider à protéger contre le stress oxydatif dans les poumons et dans tout l’organisme. De plus, une étude menée en Chine a même révélé que la consommation d’ail cru au moins deux fois par semaine était associée à un risque moindre de développer une faiblesse pulmonaire au fil du temps.

  1. Gingembre

Le gingembre est une épice puissante qui a été largement étudiée pour ses propriétés médicinales, notamment en ce qui concerne la santé des poumons. Dans un modèle animal, l’administration de gingembre à des rats s’est révélée efficace pour réduire les dommages aux poumons et protéger contre l’inflammation et l’excès d’oxygène.

Un autre modèle animal a montré que l’extrait de gingembre prévenait les dommages à l’ADN et aux tissus des poumons causés par l’alcool.

  1. Saumon

Le saumon est l’un des aliments les plus efficaces pour nettoyer les poumons et constitue une excellente source d’acides gras oméga-3 anti-inflammatoires. Certaines recherches suggèrent que ces graisses saines pour le cœur pourraient aider à favoriser la circulation sanguine pulmonaire et pourraient être bénéfiques pour certaines affections respiratoires.

Une étude menée par le Centre de recherche en épidémiologie environnementale de Barcelone a même révélé que la consommation de quantités plus importantes d’acides gras oméga-3 était associée à des marqueurs d’inflammation plus faibles chez les personnes atteintes de BPCO.

  1. Curcuma

Le curcuma est l’un des meilleurs aliments pour les poumons grâce à sa teneur en curcumine, la substance chimique qui lui confère sa couleur vive et ses impressionnants bienfaits pour la santé.

Des recherches préliminaires suggèrent que les propriétés anti-inflammatoires du curcuma pourraient aider au traitement de plusieurs affections respiratoires, notamment l’asthme, la BPCO, le syndrome de détresse respiratoire aiguë, les lésions pulmonaires et la fibrose pulmonaire.

  1. Bananes

Riche en potassium, en fibres et en vitamine C, la banane est un puissant aliment et peut être particulièrement bénéfique pour la santé des poumons.

Alors pourquoi la banane est-elle exactement bonne pour les poumons ? Des études montrent que le potassium présent dans les bananes aide les poumons à se contracter et à se dilater, ce qui peut prévenir les problèmes respiratoires.

D’autres recherches ont montré que les bananes pouvaient préserver la fonction pulmonaire et pourraient même être associées à un risque moindre de respiration sifflante causée par l’asthme infantile.