7 solutions naturelles pour soulager la dyspepsie.

Ça nous arrive tous de passer par une période dans la journée où notre ventre gonfle, nous avons des gaz ou des brûlures au niveau de l’estomac. Bien que certains médicaments puissent nous aider à soulager ces mauvaises sensations, il est toujours préférable d’apporter quelques changements dans notre mode de vie.

La dyspepsie est une des formes d’indigestion, qui touche près de 20 % des Français. C’est une affection caractérisée par des douleurs ou une gêne à l’estomac, des ballonnements, des éructations, des gaz, des nausées et parfois des vomissements. Si vous faites partie de ceux qui souffrent régulièrement de dyspepsie, vous savez à quel point cela peut être désagréable.

Photo freepik

Quelles sont les causes responsables de la dyspepsie ?

La dyspepsie est un terme général désignant un malaise digestif. Elle peut être aiguë ou chronique. La dyspepsie aiguë disparaît généralement d’elle-même, tandis que la dyspepsie chronique peut nécessiter un traitement. Il existe plusieurs causes possibles de dyspepsie, notamment la gastrite, les ulcères gastriques, la hernie hiatale et le reflux gastro-œsophagien (RGO). La dyspepsie peut également être causée par certains médicaments, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou les antibiotiques. Heureusement, quelques solutions naturelles peuvent vous aider à soulager votre inconfort digestif.

Voici sept des meilleures.

  1. Mangez de plus petits repas plus souvent.

Si vous avez tendance à ne pas manger souvent que des gros repas, essayez de manger de plus petits repas plus souvent dans la journée. Au lieu de 3 repas copieux, divisez-les par 2 et répartissez-les en 6 petits repas tout au long de la journée. Vous réduirez ainsi la quantité d’acide que votre estomac doit produire pour digérer vos aliments et vous éviterez de trop manger.

  1. Évitez les aliments déclencheurs.

Certains aliments peuvent déclencher les symptômes de la dyspepsie chez certaines personnes. Les aliments déclencheurs les plus courants sont les aliments gras, les aliments épicés, les tomates, la caféine, l’alcool et le chocolat. Tenir un journal alimentaire est un excellent moyen de déterminer vos aliments déclencheurs personnels afin de les éviter à l’avenir.

  1. Ne buvez pas en mangeant.

L’une des meilleures façons de prévenir la dyspepsie est d’éviter de boire de l’alcool en mangeant. Lorsque vous buvez de l’alcool en mangeant, cela augmente la quantité d’acide gastrique produite. Ce qui parvient à une irritation et une inflammation de la paroi de l’estomac, qui mène tout droit à une dyspepsie. En outre, l’alcool peut également augmenter la vitesse à laquelle les aliments passent dans votre système digestif. Cela peut conduire à des ballonnements et des gaz, qui peuvent tous deux entraîner la douleur et l’inconfort.

Photo freepik
  1. Arrêtez de fumer.

Fumer des cigarettes peut contribuer à la dyspepsie en affaiblissant le sphincter œsophagien inférieur (SOI), un muscle qui empêche l’acide gastrique de remonter dans l’œsophage. Arrêter de fumer peut contribuer à réduire votre risque de développer une dyspepsie ou d’autres troubles gastro-intestinaux.

  1. Gérez votre niveau de stress.

Le stress chronique peut contribuer à la dyspepsie en affectant le mouvement normal des aliments dans votre tube digestif et en augmentant la production d’acide gastrique. La gestion du stress par des techniques de relaxation comme le yoga ou la méditation peut contribuer à améliorer votre santé intestinale globale et à réduire votre risque de développer une dyspepsie ou d’autres troubles gastro-intestinaux.

  1. Faites régulièrement de l’exercice.

L’exercice n’est pas seulement bon pour votre santé générale, il l’est aussi pour votre santé intestinale ! L’exercice aide à stimuler le transit intestinal et à maintenir un rythme sain dans le tube digestif. Il peut également contribuer à réduire le niveau de stress, ce qui peut à son tour réduire le risque de développer une dyspepsie ou d’autres troubles gastro-intestinaux.

  1. Mangez lentement et bien mâcher vos aliments.

L’une des choses les plus importantes que vous pouvez faire est de manger lentement et de bien mâcher vos aliments. Lorsque vous mangez trop rapidement, votre estomac n’a pas le temps de digérer correctement les aliments, ce qui peut entraîner une indigestion.

Une bonne mastication permet la décomposition des aliments pour faciliter la digestion. Si les changements de mode de vie ne semblent pas suffire, parlez à votre médecin des autres options de traitement.

Quel est l’impact des médicaments de digestion sur notre santé intestinale ?

Les médicaments digestifs sont conçus pour soulager des symptômes tels que les brûlures d’estomac, les indigestions et les ballonnements. Cependant, ces médicaments peuvent également avoir un impact sur la santé intestinale. Par exemple, les antiacides agissent en neutralisant l’acide gastrique. Cela peut aider à soulager les symptômes à court terme, mais cela peut aussi perturber le processus naturel de digestion de l’organisme.

En outre, les médicaments en vente libre comme les laxatifs et les diurétiques peuvent provoquer une déshydratation et des déséquilibres électrolytiques. À cause de ces déséquilibres, des crampes intestinales et d’autres problèmes digestifs peuvent surgir. Par conséquent, il est important de n’utiliser les médicaments digestifs que selon les indications d’un médecin. La prise d’une dose supérieure à la dose recommandée peut mettre le système digestif à rude épreuve et entraîner des problèmes de santé intestinale à long terme.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -