7 signes et symptômes d’une carence en magnésium

La carence en magnésium, également appelée hypomagnésémie, est un problème de santé souvent négligé. Dans certains cas, la carence en magnésium peut être sous-diagnostiquée, car les signes évidents n’apparaissent généralement pas avant que vos niveaux ne deviennent gravement faibles. Les causes de la carence en magnésium varient. Elles vont d’un apport alimentaire inadéquat à la perte de magnésium par l’organisme. Les problèmes de santé associés à la perte de magnésium comprennent le diabète, une mauvaise absorption, la diarrhée chronique, la maladie cœliaque et le syndrome des os affamés. Les personnes souffrant d’alcoolisme courent également un risque accru.

7 symptômes de carence en magnésium.

1. Contractions et crampes musculaires

Les secousses, les tremblements et les crampes musculaires sont des signes de carence en magnésium. Dans le pire des cas, la carence peut même provoquer des crises ou des convulsions. Les scientifiques pensent que ces symptômes sont causés par un flux plus important de calcium dans les cellules nerveuses, ce qui surexcite ou hyperstimule les nerfs musculaires. Bien que les suppléments puissent aider à soulager les secousses et les crampes musculaires chez les personnes présentant une carence, une étude a conclu que les suppléments de magnésium ne constituent pas un traitement efficace des crampes musculaires chez les personnes âgées. N’oubliez pas que les secousses musculaires involontaires peuvent avoir de nombreuses autres causes. Par exemple, le stress ou une trop grande quantité de caféine peuvent les provoquer.

2. Les troubles de la santé mentale

Les troubles de la santé mentale sont une autre conséquence possible d’une carence en magnésium. Il s’agit notamment de l’apathie, qui se caractérise par un engourdissement mental ou un manque d’émotion. Une carence aggravée peut même conduire au délire et au coma. En outre, des études d’observation ont associé de faibles niveaux de magnésium à un risque accru de dépression. Les scientifiques ont également émis l’hypothèse qu’une carence en magnésium pourrait favoriser l’anxiété, mais les preuves directes font défaut. Une revue a conclu que les suppléments de magnésium pourraient être bénéfiques à un sous-ensemble de personnes souffrant de troubles anxieux.

3. L’ostéoporose

L’ostéoporose est un trouble caractérisé par la faiblesse des os et un risque accru de fractures osseuses. De nombreux facteurs influencent le risque de développer une ostéoporose. Il s’agit notamment :
– le vieillissement
– le manque d’exercice
– un faible apport alimentaire en vitamines D et K.

Il est intéressant de noter que la carence en magnésium est également un facteur de risque d’ostéoporose. La carence peut affaiblir les os directement, mais elle fait également baisser les taux sanguins de calcium, le principal élément constitutif des os. Des études ont associé un faible apport en magnésium à une densité minérale osseuse plus faible.

4. Fatigue et faiblesse musculaire

La fatigue, un état caractérisé par un épuisement ou une faiblesse physique ou mentale, est un autre symptôme de carence en magnésium. N’oubliez pas que tout le monde est fatigué de temps en temps. En général, cela signifie simplement que vous avez besoin de vous reposer. Cependant, une fatigue sévère ou persistante peut être le signe d’un problème de santé. La fatigue étant un symptôme non spécifique, sa cause est impossible à identifier à moins qu’elle ne soit accompagnée d’autres symptômes.
Un autre signe plus spécifique de carence en magnésium est la faiblesse musculaire, également connue sous le nom de myasthénie. Les scientifiques pensent que cette faiblesse est causée par la perte de potassium dans les cellules musculaires, une condition associée à une carence en magnésium.

5. Hypertension artérielle

Des études montrent qu’une carence en magnésium peut augmenter la pression artérielle et favoriser l’hypertension artérielle, qui est un facteur de risque important de maladies cardiaques. De faibles niveaux de magnésium ou un apport alimentaire insuffisant peuvent augmenter la pression artérielle. Les preuves les plus solides des bienfaits du magnésium proviennent d’études contrôlées. Plusieurs revues ont conclu que les suppléments de magnésium peuvent abaisser la tension artérielle, en particulier chez les adultes souffrant d’hypertension artérielle. En clair, une carence en magnésium peut augmenter la pression artérielle, ce qui, à son tour, accroît le risque de maladie cardiaque.

6. Asthme

Une carence en magnésium est parfois observée chez les personnes souffrant d’asthme sévère. De plus, les niveaux de magnésium ont tendance à être plus faibles chez les personnes asthmatiques que chez les personnes qui ne souffrent pas de cette maladie. Les chercheurs pensent qu’un manque de magnésium peut entraîner l’accumulation de calcium dans les muscles qui tapissent les voies respiratoires des poumons. Cela entraîne une constriction des voies respiratoires, rendant la respiration plus difficile.
Il est intéressant de noter qu’un inhalateur contenant du sulfate de magnésium est parfois administré aux personnes souffrant d’asthme grave pour aider à détendre et à élargir les voies respiratoires.

7. Rythme cardiaque irrégulier

L’arythmie cardiaque, ou rythme cardiaque irrégulier, est l’un des symptômes les plus graves d’une carence en magnésium (38 %). Les symptômes de l’arythmie sont légers dans la plupart des cas. Souvent, elle ne présente aucun symptôme. Cependant, chez certaines personnes, elle peut provoquer des palpitations cardiaques, qui sont des pauses entre les battements du cœur. Les autres symptômes possibles de l’arythmie sont les suivants:
– des étourdissements
– l’essoufflement
– douleur dans la poitrine
– évanouissement

Dans les cas les plus graves, l’arythmie peut augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral ou d’insuffisance cardiaque. Les scientifiques pensent qu’un déséquilibre des niveaux de potassium à l’intérieur et à l’extérieur des cellules du muscle cardiaque pourrait être en cause, un état associé à une carence en magnésium. Il a été démontré que certaines personnes souffrant d’insuffisance cardiaque congestive et d’arythmie présentaient des niveaux de magnésium inférieurs à ceux des personnes ne souffrant pas de cette maladie. Le traitement de ces personnes par des injections de magnésium a amélioré de manière significative leur fonction cardiaque. Les suppléments de magnésium peuvent également contribuer à réduire les symptômes chez certaines personnes souffrant d’arythmie

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -