7 signes d’une éventuelle endométriose

Endométriose

Les symptômes de l’endométriose sont similaires à ceux d’autres affections, ce qui rend le diagnostic délicat. Connaissez les symptômes courants et parlez à votre médecin si vous en ressentez.

L’endométriose est souvent une maladie difficile à diagnostiquer. Elle provoque la croissance, à l’extérieur de l’utérus, de tissus similaires à ceux qui tapissent normalement l’intérieur de l’utérus (l’endomètre). Ses symptômes peuvent être flous et similaires à ceux d’autres affections. C’est pourquoi de nombreuses femmes présentent des symptômes d’endométriose pendant une période pouvant aller jusqu’à 10 ans ou plus avant de recevoir un diagnostic et un traitement approprié.

Un diagnostic précoce de l’endométriose pourrait vous aider à mieux gérer vos symptômes. Il est donc important de connaître les signes et les symptômes et d’en parler à votre médecin.

Les signes et symptômes de l’endométriose sont les suivants :

1 Des règles douloureuses (dysménorrhée)

Les douleurs et les crampes pelviennes peuvent commencer avant vos règles et se poursuivre plusieurs jours après. Certaines femmes décrivent cette douleur liée aux règles comme étant bien pire que d’habitude et augmentant avec le temps.

2 Douleur dans la région pelvienne, le ventre ou le bas du dos.

Vous pouvez ressentir des douleurs pelviennes, du bas du dos ou du ventre pendant vos règles ou, parfois, à plus long terme (de façon chronique).

3 Douleur pendant ou après les rapports sexuels (dyspareunie).

Cette douleur peut être profonde et change souvent en fonction de la position sexuelle et de l’endroit où vous vous trouvez dans votre cycle menstruel.

4 Saignements excessifs.

Vous pouvez avoir occasionnellement des règles abondantes (ménorragie) ou des saignements entre les règles (ménométrorragie).

5 Difficultés à tomber enceinte (stérilité).

L’endométriose est d’abord diagnostiquée chez certaines femmes qui cherchent à se faire soigner pour leur stérilité.

6 Douleurs lors des selles ou de la miction.

Vous êtes plus susceptible de ressentir ces symptômes pendant vos règles.

7 Fatigue et symptômes digestifs.

Les autres symptômes peuvent être la fatigue, la diarrhée, la constipation, les ballonnements ou les nausées, en particulier pendant vos règles.

Les autres affections qui ressemblent à l’endométriose

L’endométriose peut être confondue avec d’autres affections qui peuvent provoquer des douleurs pelviennes, comme les maladies inflammatoires pelviennes (MIP) ou les kystes ovariens. Elle peut également être confondue avec le syndrome du côlon irritable (SCI), une affection qui provoque des épisodes de diarrhée, de constipation et de crampes abdominales. Et le SCI peut accompagner l’endométriose, ce qui peut compliquer le diagnostic.

Si vous présentez des symptômes d’endométriose, demandez à votre médecin si vos symptômes peuvent être causés par l’endométriose. Cela est particulièrement vrai si vous présentez plusieurs de ces symptômes, ce qui peut suggérer plus fortement une endométriose. Présentez-vous à votre rendez-vous prête à discuter de vos symptômes et du moment où ils se manifestent, y compris de la localisation de votre douleur, le cas échéant.