Médecine douceNutrition

7 signes d’un intestin en mauvaise santé, 7 solutions pour l’améliorer

Un intestin en mauvaise santé peut se manifester de plusieurs façons. Voici 7 des signes les plus courants et 7 solutions

De nombreuses facettes de la vie moderne, comme un niveau de stress élevé, un manque de sommeil, la consommation d’aliments transformés et riches en sucre et la prise d’antibiotiques, peuvent endommager notre microbiome intestinal. Cela peut à son tour affecter d’autres aspects de notre santé, tels que le cerveau, le cœur, le système immunitaire, la peau, le poids, les niveaux d’hormones, la capacité à absorber les nutriments, et même le développement du cancer.

Un intestin en mauvaise santé peut se manifester de plusieurs façons. Voici 7 des signes les plus courants

1. Maux d’estomac

Les troubles de l’estomac tels que les gaz, les ballonnements, la constipation, la diarrhée et les brûlures d’estomac peuvent tous être des signes d’un intestin malade. Un intestin équilibré aura moins de difficultés à traiter les aliments et à éliminer les déchets.

2. Un régime riche en sucres

Un régime riche en aliments transformés et en sucres ajoutés peut diminuer la quantité de bonnes bactéries dans votre intestin. Ce déséquilibre peut provoquer une augmentation des envies de sucre, ce qui peut endommager encore plus votre intestin. Des quantités élevées de sucres raffinés, notamment de sirop de maïs à haute teneur en fructose, ont été associées à une augmentation de l’inflammation dans l’organisme. L’inflammation peut être le précurseur d’un certain nombre de maladies et même de cancers.

3. Changements de poids involontaires

Prendre ou perdre du poids sans modifier son régime alimentaire ou ses habitudes d’exercice peut être le signe d’une mauvaise santé intestinale. Un intestin déséquilibré peut nuire à la capacité de votre corps à absorber les nutriments, à réguler la glycémie et à stocker les graisses. La perte de poids peut être causée par une prolifération de bactéries de l’intestin grêle, tandis que la prise de poids peut être due à une résistance à l’insuline ou à l’envie de trop manger en raison d’une diminution de l’absorption des nutriments.

4. Troubles du sommeil ou fatigue constante

Un intestin malsain peut contribuer à des troubles du sommeil tels que l’insomnie ou un mauvais sommeil, et donc entraîner une fatigue chronique. La majorité de la sérotonine du corps, une hormone qui affecte l’humeur et le sommeil, est produite dans l’intestin. Les dommages intestinaux peuvent donc nuire à votre capacité à bien dormir. Certains troubles du sommeil ont également été associés à un risque de fibromyalgie.

5. Irritation de la peau

Les affections cutanées comme l’eczéma peuvent être liées à un intestin endommagé. L’inflammation de l’intestin causée par une mauvaise alimentation ou des allergies alimentaires peut entraîner une augmentation des « fuites » de certaines protéines dans l’organisme, qui peuvent à leur tour irriter la peau et provoquer des affections telles que l’eczéma.

6. Les maladies auto-immunes

Les chercheurs en médecine ne cessent de trouver de nouvelles preuves de l’impact de l’intestin sur le système immunitaire. On pense qu’un intestin en mauvaise santé peut augmenter l’inflammation systémique et altérer le bon fonctionnement du système immunitaire. Cela peut conduire à des maladies auto-immunes, où le corps s’attaque à lui-même plutôt qu’à des envahisseurs nuisibles.

7. Intolérances alimentaires

Les intolérances alimentaires sont le résultat d’une difficulté à digérer certains aliments (ceci est différent d’une allergie alimentaire, qui est causée par une réaction du système immunitaire à certains aliments). On pense que les intolérances alimentaires peuvent être dues à une mauvaise qualité des bactéries dans l’intestin. Cela peut entraîner une difficulté à digérer les aliments déclencheurs et des symptômes désagréables tels que ballonnements, gaz, diarrhée, douleurs abdominales et nausées. Certaines données indiquent que les allergies alimentaires peuvent également être liées à la santé intestinale.

7 choses que vous pouvez faire pour votre santé intestinale

1. Diminuez votre niveau de stress

Les niveaux de stress élevés et chroniques sont durs pour tout l’organisme, y compris pour l’intestin. Parmi les moyens de réduire le stress, citons la méditation, la marche, les massages, les moments passés avec des amis ou la famille, la diffusion d’huiles essentielles, la réduction de la consommation de caféine, le rire, le yoga ou la présence d’un animal de compagnie.

2. Dormez suffisamment

Un sommeil insuffisant ou de qualité insuffisante peut avoir de graves répercussions sur votre santé intestinale, ce qui peut à son tour contribuer à d’autres problèmes de sommeil. Essayez d’obtenir en priorité au moins 7 à 8 heures de sommeil ininterrompu par nuit.

3. Mangez lentement

Le fait de bien mâcher vos aliments et de manger plus lentement peut favoriser une digestion complète et l’absorption des nutriments. Cela peut vous aider à réduire l’inconfort digestif et à maintenir un intestin sain.

4. Restez hydraté

Il a été démontré que boire beaucoup d’eau a un effet bénéfique sur la muqueuse intestinale et sur l’équilibre des bonnes bactéries dans l’intestin. Rester hydraté est un moyen simple de favoriser la santé de l’intestin.

5. Prenez un prébiotique ou un probiotique

Ajouter un complément prébiotique ou probiotique à votre alimentation peut être un excellent moyen d’améliorer votre santé intestinale. Les prébiotiques constituent une « nourriture » destinée à favoriser la croissance des bactéries bénéfiques dans l’intestin, tandis que les probiotiques sont des bonnes bactéries vivantes. Tous les suppléments probiotiques ne sont pas de haute qualité ou ne sont pas réellement bénéfiques. Il est préférable de consulter votre prestataire de soins de santé lorsque vous choisissez un supplément probiotique ou prébiotique afin d’obtenir les meilleurs résultats pour votre santé.

6. Vérifiez les intolérances alimentaires

Si vous présentez des symptômes tels que crampes, ballonnements, douleurs abdominales, diarrhée, éruptions cutanées, nausées, fatigue et reflux acide, vous souffrez peut-être d’une intolérance alimentaire. Vous pouvez essayer d’éliminer les aliments déclencheurs courants pour voir si vos symptômes s’atténuent. Si vous parvenez à identifier un ou plusieurs aliments qui contribuent à vos symptômes, vous pourrez constater un changement positif de votre santé digestive en modifiant vos habitudes alimentaires.

7. Changez votre régime alimentaire

Réduire la quantité d’aliments transformés, riches en sucres et en graisses que vous consommez peut contribuer à une meilleure santé intestinale. En outre, une alimentation riche en aliments d’origine végétale et en protéines maigres peut avoir un impact positif sur votre intestin. Il a été démontré qu’un régime riche en fibres contribue énormément à la santé du microbiome intestinal.

Articles similaires