7 blessures courantes de l’épaule et ce qu’il faut faire

Voici 7 blessures courantes impliquant l'épaule. Plus le problème est pris tôt, plus les chances de rétablissement sont grandes.

Voici 7 blessures et douleurs courantes impliquant l’articulation de l’épaule. Dans tous le cas un avis médical s’impose et comme toujours, plus le problème est pris tôt, plus les chances de rétablissement ou d’amélioration sont grandes.

L’épaule, ou ceinture pectorale, est une structure qui joue un rôle essentiel dans de nombreuses fonctions et mouvements. Il s’agit notamment de soulever, de faire tourner et de déplacer le bras. Les os de l’épaule sont reliés à un ensemble de tendons, d’articulations et de muscles qui travaillent ensemble pour assurer la mobilité. Tout problème lié à une partie de l’épaule peut entraîner une douleur à l’épaule.

Il existe trois os de l’épaule : l’omoplate, la clavicule et l’humérus. Les lésions des os de l’épaule comprennent les luxations et les fractures. Chacune de ces blessures peut entraîner de l’arthrite, qui est une inflammation de l’articulation. Cet article présente les os de l’épaule et d’autres structures et aborde certaines affections courantes qui les affectent.

L’articulation de l’épaule se compose des éléments suivants :

– L’omoplate : La scapula, ou omoplate, est un grand os situé dans le haut du dos. Elle est en forme de triangle, avec une crête au sommet appelée épine scapulaire. Dix-sept muscles s’attachent à l’omoplate et contribuent à la stabiliser et à la déplacer.

– Acromion : L’acromion forme la partie supérieure de l’omoplate.

– Processus coracoïde : Faisant également partie de l’omoplate, ce petit os s’attache à la partie inférieure de l’omoplate et pointe vers la poitrine.

– Clavicule : La clavicule se trouve au sommet de la poitrine, sous le cou, et s’étend verticalement de chaque côté. Elle est reliée au sternum par une articulation appelée articulation sternoclaviculaire.

– Cavité glénoïde : C’est la cavité articulaire de l’épaule qui rencontre l’humérus.

– Humérus : C’est l’os long de la partie supérieure du bras. Il relie l’épaule au coude.

De nombreux types de tissus mous sont reliés aux os de l’épaule, comme les tendons, les ligaments, le cartilage et les muscles.
Voici quelques structures importantes et fréquemment blessées :

– La coiffe des rotateurs : Ce groupe de muscles et de tendons entoure l’articulation de l’épaule. Elle comprend les muscles infraspinatus, supraspinatus, subscapularis et teres minor, qui travaillent ensemble pour faire pivoter et déplacer l’épaule.

– Les tendons : Les tendons de la coiffe des rotateurs et les tendons bicipitaux aident à soulever le bras et à faire tourner l’épaule. Ils sont souvent à l’origine de blessures à l’épaule.

– Ligaments : Ces épaisses bandes de tissu aident à relier les os. Certains des ligaments les plus importants relient l’omoplate, la clavicule et l’humérus.

– Les bourses séreuses : Ces sacs remplis de liquide aident les os à bouger plus facilement en réduisant la friction, en particulier le long des articulations. Elles permettent aux tendons et aux muscles de glisser sur les os lors de leurs mouvements. La plus grande bourse de l’épaule se trouve sous l’acromion.

7 blessures courantes de l’épaule

1 Luxation de l’épaule

Une luxation de l’épaule se produit lorsque l’humérus glisse entièrement ou partiellement hors de la cavité articulaire de l’épaule, ou glénoïde. Les luxations peuvent déplacer l’humérus vers l’avant, l’arrière ou le bas. Une luxation vers l’avant, ou instabilité antérieure, est l’une des blessures les plus courantes. Les blessures sportives peuvent entraîner une luxation de l’épaule, notamment lorsque le bras est en position de lancer. Une personne peut également subir d’autres blessures, telles que des entorses et des foulures, résultant de la luxation. La luxation de l’épaule nécessite un traitement immédiat. La douleur due à la luxation peut être intense et la personne peut avoir du mal à bouger l’épaule. Si elle ne reçoit pas de traitement, des lésions nerveuses permanentes du bras et de la main peuvent survenir.
Dans la plupart des cas, un médecin traite une épaule disloquée en remettant l’épaule dans l’articulation. Parfois, il peut le faire en toute sécurité au cabinet, mais cela peut aussi nécessiter une intervention chirurgicale. En général, une personne doit se reposer et immobiliser son épaule après une luxation. Elle peut également avoir besoin d’une thérapie physique.

2 Entorses et foulures

Une entorse est une blessure ou une déchirure d’un ligament, tandis qu’une foulure est une blessure d’un muscle ou d’un tendon. Les entorses et les foulures de la coiffe des rotateurs sont parmi les blessures les plus courantes de l’épaule. Les personnes peuvent développer des entorses ou des foulures de la coiffe des rotateurs à la suite d’un traumatisme soudain, comme une chute ou un coup maladroit. Ces blessures peuvent également apparaître avec le temps en raison d’une surutilisation ou d’une utilisation inadéquate. Si les blessures mineures guérissent généralement d’elles-mêmes, une déchirure complète des tissus mous de la coiffe des rotateurs peut nécessiter une intervention chirurgicale. Une autre entorse courante est celle de l’articulation acromio-claviculaire, où l’acromion est relié à la clavicule.

3 Tendinite

La tendinite est un gonflement et une inflammation d’un tendon. Elle affecte souvent la coiffe des rotateurs et apparaît généralement de façon régulière avec le temps. Elle peut résulter d’une surutilisation, de mouvements ou de positions maladroites, ou de sports tels que le tennis.
Selon la gravité de la tendinite d’une personne, les médecins peuvent suggérer les approches thérapeutiques suivantes :

– le repos
– thérapie physique
– analgésiques
– injections de corticostéroïdes
– plasma riche en plaquettes

4 Fractures

Une fracture de l’épaule se produit lorsqu’un os de l’épaule se brise. Un traumatisme dû à un accident de voiture, à un choc contre un objet ou à une chute peut provoquer une fracture ou une cassure d’un ou plusieurs os de l’épaule. Ce type de blessure peut être très douloureux. Cependant, un médecin peut avoir besoin de demander une radiographie pour distinguer une fracture d’autres blessures. Les personnes concernées doivent donc consulter immédiatement un médecin pour obtenir un diagnostic précis. Selon le type de fracture, une personne peut avoir besoin de porter une écharpe et d’immobiliser l’épaule ou de subir une intervention chirurgicale. En outre, elle peut avoir besoin d’un traitement antidouleur et d’une thérapie physique.

Des fractures peuvent également se produire dans les parties suivantes de l’épaule :

– Clavicule (clavicule) : Les enfants se cassent souvent la clavicule lors d’une collision ou d’une chute.

– Humérus : Les fractures de cette partie sont plus fréquentes chez les adultes, en particulier chez les personnes âgées qui subissent des chutes de faible énergie

– Omoplate : Les fractures sont rares mais peuvent survenir à la suite d’un accident de voiture ou d’une chute importante.

5 Bursite

La bursite est une inflammation des sacs remplis de liquide qui entourent l’articulation de l’épaule. Dans la plupart des cas, elle résulte d’une utilisation répétitive non optimale, comme dans certains sports. Les médicaments, le repos et l’exercice peuvent aider à guérir la bursite, bien que certaines personnes aient également besoin d’une thérapie physique. Les médecins peuvent également prescrire des injections de corticostéroïdes. Si la bursite ne répond à aucun de ces traitements, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

6 Éperons osseux

Une éperon osseux est une excroissance osseuse qui peut affecter n’importe quel os ou articulation, y compris l’épaule. Parfois, les éperons osseux ne provoquent aucun symptôme, mais ils peuvent aussi être douloureux ou rendre difficile le déplacement de l’épaule. L’arthrite peut parfois causer des éperons osseux. Cela peut se produire lorsque les lésions du cartilage affectent la production de cellules osseuses, entraînant leur prolifération et la formation d’éperons osseux, généralement le long de l’articulation. Les médicaments antidouleur peuvent aider, et les éperons osseux peuvent ne pas nécessiter de traitement s’ils ne causent pas de symptômes. Cependant, les personnes présentant des symptômes peuvent avoir besoin d’une intervention chirurgicale pour retirer les éperons osseux.

7 Arthrite

L’arthrite de l’épaule n’est pas une blessure en soi, mais elle peut résulter d’une blessure. L’arthrite est une inflammation des articulations. Elle peut se développer en raison d’une maladie chronique, comme la polyarthrite rhumatoïde, ou de l’usure du cartilage de l’articulation. L’arthrite peut provoquer des douleurs, des gonflements et des difficultés à bouger l’épaule ou le bras. Les options de traitement dépendent du type d’arthrite, mais peuvent inclure :

– des médicaments contre l’arthrite
– des analgésiques
– injections de stéroïdes
– l’exercice physique
– la physiothérapie.
Si aucun de ces traitements ne peut apporter un soulagement et atténuer la douleur, une personne peut avoir besoin d’un traitement chirurgical, tel qu’une arthroplastie.

Résumé

L’épaule joue un rôle essentiel dans de nombreuses activités quotidiennes, qu’il s’agisse de soulever et d’atteindre des objets, d’écrire ou de conduire. Par conséquent, la douleur à l’épaule peut rendre difficile le fonctionnement régulier, et une utilisation répétitive non optimale peut causer ou aggraver des blessures à l’épaule.
Les personnes qui souffrent d’une douleur à l’épaule peuvent d’abord essayer un traitement à domicile, surtout si la douleur n’est pas intense ou soudaine. De nombreuses blessures mineures guérissent d’elles-mêmes. Cependant, les blessures graves ont peu de chances de s’améliorer d’elles-mêmes et peuvent s’aggraver sans traitement.
Une personne doit contacter un médecin en cas de douleur intense et soudaine à l’épaule, de suspicion de luxation ou de fracture de l’épaule et de toute blessure à l’épaule qui ne s’améliore pas avec un traitement à domicile.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -