Bombes à sucre: 7 aliments qui contiennent des montagnes de sucres cachés

Lorsque vous êtes à la recherche d’une meilleure santé, la dernière chose dont vous avez besoin est d’une surcharge de sucre. Mais tant d’aliments que nous choisissons chaque jour sont chargés de sucres cachés qui peuvent annuler tous nos efforts de régime et d’exercice. Quel que soit le régime alimentaire auquel vous souscrivez, il existe une règle universelle : moins il y a de sucre, mieux c’est. Idéalement, il conviendrait de limiter l’apport en sucres ajoutés à moins de 10 % des calories que vous ingérez par jour (ce qui signifie 200 calories pour ceux qui suivent un régime à 2 000 calories).

1) Petite déjeuner avec flocons d’avoine

Ce petit déjeuner sain pour le cœur est riche en céréales complètes et en fibres, mais tous les flocons d’avoine ne sont pas créés égaux. Certaines marques de flocons d’avoine préparés et aromatisés peuvent contenir 22 grammes de sucre ajouté (avec des fruits secs sucrés). Associez votre avoine sucrée à une boisson typique du petit-déjeuner, comme un café avec du sucre, un thé au miel, un verre de jus d’orange ou un smoothie aux fruits, et vous atteindrez peut-être la quantité quotidienne recommandée de sucre ajouté avant même de quitter la maison.

2) Vinaigrette pour salade

On ne s’attendrait pas à ce qu’une salade saine soit une source majeure de sucre, mais malheureusement, votre vinaigrette peut ajouter plus de douceur que vous ne le pensez. Inspectez attentivement l’étiquette lorsque vous choisissez votre vinaigrette à l’épicerie du coin et, si vous mangez à l’extérieur, toujours demander la vinaigrette à part. Essayez de vous en tenir à l’huile d’olive et au vinaigre et évitez les options plus crémeuses, qui sont souvent chargées de sucre, de calories et de graisses.

3) Les Smoothies de fruits

Bien qu’ils aient l’air incroyablement photogéniques et semblent en théorie sains, les smoothies peuvent accumuler une tonne de sucre très rapidement. Les fruits sont naturellement riches en sucre et lorsqu’ils sont mélangés avec des jus de fruits, du miel, des fruits secs, cela peut créer une vraie bombe à sucre.

Si vous voulez profiter de ces friandises de manière plus saine, essayez d’échanger certains des fruits de votre smoothie avec des légumes à feuilles, et évitez de garnir vos smoothies avec des produits sucrés, en vous contentant plutôt de noix et de graines crues.

4) Les jus de fruits verts, même « bio »

Avec des étiquettes comme « biologique », « sans OGM », « végétalien », « sans gluten », « sans conservateur » et offrant une portion complète de légumes, les jus de fruits semblent souvent être le summum pour la santé. Malheureusement, ces boissons peuvent souvent être chargées d’une montagne de sucre. Ce n’est pas parce que le sucre provient des fruits qu’il ne va pas engendrer un pic de sucre et d’insuline dans le sang qui se produit peu après sa consommation.

Si vous voulez un jus vert rafraîchissant sans sucre inutile, faites-en un vous-même, mais en vous en tenant à des légumes comme le concombre, les épinards, le céleri et le chou frisé. Le principe des jus est simple : ils peuvent contenir autant de sucre qu’une boisson gazeuse et si vous en buvez trois par jour, vous consommez 30 cuillères à café de sucre sans même vous en rendre compte.

5) Sauce barbecue, ketchup

Alors que vous associez généralement la sauce barbecue ou le ketchup à des plats protéinés salé comme le poulet ou le porc, ces condiments peuvent en fait contenir une grande quantité de sucre. Si vous voulez en apprécier la saveur sans être frappé par une bombe de sucre, vous pouvez essayer de badigeonner la sauce sur la viande. Elle l’absorbera, sans avoir à en arroser toute la surface ou à y tremper vos aliments. Le mieux est de la préparer soi-même afin d’éviter tous les conservateurs et de contrôler la quantité de sucre qui y entre.

6) Barres protéinées/énergétiques

Certaines barres énergétiques peuvent contenir 20 % de vos vitamines et minéraux quotidiens, ainsi que 20 grammes de protéines, mais cela a un coût. Ces barres peuvent être utiles comme substitut de repas et peuvent servir aux athlètes professionnels qui brûlent des milliers de calories par jour, mais elles ne profitent pas de la même manière au consommateur moyen.

En particulier si l’on considère que de nombreux amateurs de barres énergétiques les grignotent entre les repas, cela peut créer un pic de sucre malsain et une surcharge calorique. Si vous insistez pour les acheter, assurez-vous que les quatre premiers ingrédients sur l’étiquette nutritionnelle ne disent pas : sucre, sirops, chocolat ou un mot se terminant par « ose » (qui signifie que c’est un sucre). Vous pouvez également préparer chez vous votre propre mélange énergétique, riche en protéines, qui vous permettra de contrôler les ingrédients que vous utilisez et d’éviter toute adjonction de sucre.

7) Les boissons type thé glacé

Les boissons sucrées comme les thés ont souvent un étiquetage délicat, ce qui les fait passer pour un choix supérieur et sain. Mais en réalité, les boissons sucrées sont l’une des plus grandes consommatrices de sucre. Même une consommation faible à modérée de boissons sucrées peut favoriser l’inflammation et altérer la façon dont nous métabolisons le sucre et les graisses.

Des études à court terme montrent la capacité des solutions riches en fructose à favoriser l’accumulation de graisses dans le foie par rapport à d’autres solutions glucidiques de même quantité. La prochaine fois que vous aurez vraiment besoin de thé sucré, essayez de le diviser en deux verres et de les diluer chacun avec la même portion d’eau froide ordinaire. Non seulement vous aurez le double de la quantité, mais vous commencerez à vous sensibiliser à avoir besoin de moins d sucre.