Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

6 signes précoces du cancer du sang à ne pas ignorer

Il existe trois principaux types de cancer du sang : la leucémie, le lymphome et le myélome. Certains types de cancer du sang se développent lentement, tandis que d'autres progressent rapidement

Le cancer du sang, aussi appelé cancer hématologique, est un groupe de cancers qui se développent lorsque des cellules sanguines anormales (cancéreuses) se multiplient de manière incontrôlée. Ces cellules sanguines cancéreuses affectent la production et le fonctionnement des cellules sanguines normales et saines, pouvant entraîner des symptômes tels que de la fièvre, de la fatigue et des infections fréquentes.

Il existe trois principaux types de cancer du sang : la leucémie, le lymphome et le myélome. Certains types de cancer du sang se développent lentement, tandis que d’autres progressent rapidement. Dans tous les cas, il est essentiel de reconnaître les signes précoces afin de consulter un professionnel de santé à temps et d’entamer un traitement le plus tôt possible.

La fatigue persistante, un signe précoce courant

L’un des premiers et des plus courants signes de cancer du sang est une fatigue persistante qui ne s’améliore pas avec le repos. Cette fatigue peut être l’un des premiers indicateurs que quelque chose ne va pas dans votre organisme. Bien que la fatigue puisse avoir de nombreuses causes, elle est souvent l’un des symptômes les plus précoces du cancer du sang.

Comprendre la fatigue liée au cancer du sang

La fatigue associée au cancer du sang est différente de la fatigue normale. Elle est généralement plus intense, ne s’améliore pas avec le repos et peut avoir un impact significatif sur votre vie quotidienne.

Cette fatigue peut être causée par plusieurs facteurs, notamment :

  • La production anormale de cellules sanguines cancéreuses, qui empêche la production de cellules sanguines saines
  • L’anémie, causée par un faible nombre de globules rouges
  • L’épuisement du système immunitaire, dû à la maladie

Il est important de ne pas ignorer une fatigue persistante et de consulter un médecin pour en déterminer la cause.

Infections fréquentes, un signe d’alerte

Les personnes atteintes de cancer du sang sont plus susceptibles de contracter des infections fréquentes, telles que le rhume ou la grippe. Cela est dû au fait que le cancer affecte la production et le fonctionnement des globules blancs, qui jouent un rôle essentiel dans la défense de l’organisme contre les infections.

Comprendre le lien entre cancer du sang et infections

Lorsque le cancer du sang perturbe la production normale des globules blancs, le système immunitaire devient affaibli et moins en mesure de combattre les infections. Cela peut se traduire par des infections plus fréquentes, plus graves et plus difficiles à traiter. Il est important de ne pas prendre à la légère ces infections récurrentes et de consulter un médecin, car elles peuvent être un signe précoce de cancer du sang.

Ecchymoses et saignements inhabituels

Le cancer du sang peut également affecter la capacité de l’organisme à produire des plaquettes sanguines normales, qui jouent un rôle crucial dans la coagulation. Cela peut entraîner des ecchymoses et des saignements plus fréquents et prolongés.

Pourquoi le cancer du sang cause-t-il des problèmes de coagulation ?

Lorsque le cancer du sang perturbe la production de plaquettes, le sang a plus de mal à coaguler correctement. Cela peut se traduire par des ecchymoses qui apparaissent facilement, même après de petits chocs, ainsi que des saignements de nez, des gencives qui saignent ou des menstruations abondantes.
Il est important de surveiller attentivement tout changement inhabituel dans la coagulation de votre sang et d’en informer votre médecin, car cela peut être un signe précoce de cancer du sang.

Sueurs nocturnes excessives

Les sueurs nocturnes excessives, au point de tremper complètement les vêtements ou les draps, sont un symptôme courant du cancer du sang. Bien que les causes exactes de ce phénomène ne soient pas complètement comprises, il est souvent lié à l’inflammation liée au cancer ou aux toxines libérées par les cellules cancéreuses.

L’impact des sueurs nocturnes sur la qualité de vie

Les sueurs nocturnes peuvent avoir un impact significatif sur la qualité de vie des personnes atteintes de cancer du sang. Non seulement elles perturbent le sommeil, mais elles peuvent également être embarrassantes et affecter la confiance en soi. Il est important de ne pas minimiser ce symptôme et d’en discuter avec votre médecin.

Fièvre persistante, un signe préoccupant

Une fièvre persistante, sans autre symptôme apparent, peut être un signe précoce de cancer du sang. Cette fièvre peut être causée par l’inflammation liée au cancer ou par les toxines libérées par les cellules cancéreuses.

Comprendre l’importance d’une fièvre persistante

Une fièvre persistante, surtout si elle n’est pas accompagnée d’autres symptômes d’infection, ne doit pas être ignorée. Elle peut être un indicateur important d’un problème sous-jacent, comme un cancer du sang. Il est essentiel d’en informer votre médecin afin qu’il puisse effectuer les tests nécessaires pour en déterminer la cause.

Perte de poids inexpliquée

Une perte de poids importante et inexpliquée peut également être un signe précoce de cancer du sang. Ce symptôme peut être causé par plusieurs facteurs, notamment :

La diminution de l’appétit due à la maladie
L’augmentation du métabolisme en raison de l’inflammation liée au cancer
La dépense énergétique accrue pour combattre les cellules cancéreuses

L’Importance d’une perte de poids inexpliquée

Une perte de poids rapide et importante, sans changement évident dans les habitudes alimentaires ou l’activité physique, doit être prise au sérieux. Elle peut être un signe précoce de cancer du sang et doit être signalée à votre médecin.

Symptômes spécifiques aux différents types de cancer du sang

Bien que ces 6 signes précoces soient communs aux différents types de cancer du sang, chaque type a également des symptômes qui lui sont propres.

Symptômes de la leucémie

La leucémie se produit en raison de la production rapide de globules blancs anormaux dans la moelle osseuse. Les cellules cancéreuses rendent difficile la lutte contre les infections et affectent la production de globules rouges et de plaquettes sains.
Il existe deux types de leucémie : aiguë et chronique. La leucémie aiguë est un cancer à croissance rapide, et les symptômes peuvent se développer soudainement, tandis que les symptômes de la leucémie chronique peuvent mettre des années à se développer.

Symptômes de la leucémie aiguë

Fatigue
Infections fréquentes
Ecchymoses ou saignements faciles
Pétéchies (petits points rouges sous la peau)
Saignements des gencives
Perte d’appétit
Périodes menstruelles plus fréquentes ou abondantes
Ganglions lymphatiques enflés ou douloureux
Saignements de nez fréquents ou abondants
Sueurs nocturnes
Peau pâle
Perte de poids inexpliquée
Sensation de plénitude ou de gêne sous les côtes
Fièvre
Symptômes de la Leucémie Chronique
Fatigue
Anémie (faible taux de globules rouges)
Essoufflement à l’effort physique
Ganglions lymphatiques enflés dans le cou
Fièvre légère
Sueurs nocturnes
Rate augmentée
Sensation de plénitude ou de gêne sous les côtes
Infections fréquentes de la peau, des poumons ou des reins

Symptômes du lymphome

Le lymphome est un type de cancer du sang qui affecte principalement le système lymphatique – un réseau de vaisseaux et de glandes qui aide votre système immunitaire à combattre les infections. Il existe deux types principaux de lymphome : le lymphome de Hodgkin et le lymphome non hodgkinien.

Symptômes du lymphome de Hodgkin

Un ou plusieurs ganglions lymphatiques enflés (indolores) dans le cou, la poitrine, l’abdomen, l’aisselle ou l’aine
Fatigue
Toux
Essoufflement
Démangeaisons cutanées, surtout après la douche, le bain ou la consommation d’alcool
Douleur dans les ganglions lymphatiques après avoir bu de l’alcool
Douleur abdominale ou sensation de plénitude sous les côtes
Certains symptômes du lymphome de Hodgkin sont appelés « symptômes B », qui peuvent aider à déterminer la gravité de votre état et le stade du lymphome :
Sueurs nocturnes abondantes
Perte de poids inexpliquée de plus de 10% du poids corporel en six mois ou moins
Fièvre persistante
Symptômes du Lymphome Non Hodgkinien
Sueurs nocturnes excessives
Fatigue chronique
Fièvre inexpliquée
Toux
Douleur thoracique
Perte d’appétit
Douleur, gonflement ou sensation de plénitude abdominale
Démangeaisons cutanées
Éruptions cutanées ou nodules

Symptômes du Myélome

Le myélome, également appelé myélome multiple, est un type de cancer du sang qui affecte les cellules plasmatiques dans la moelle osseuse. Les cellules plasmatiques sont un type de globule blanc qui produit des anticorps, que votre corps utilise pour combattre les infections.

Les cellules myélomateuses évincent les cellules sanguines saines de la moelle osseuse, entraînant des dommages osseux ou rendant les os plus fragiles.
Douleurs osseuses, généralement dans le dos, les hanches et le crâne
Douleur, faiblesse ou fractures dans les os, parfois à la suite de blessures mineures seulement
Fatigue
Fièvre
Infections fréquentes, en particulier les infections respiratoires (par exemple, le rhume commun)
Douleurs dorsales soudaines et sévères
Ecchymoses et saignements faciles
Saignements de nez
Saignements des gencives
Vision trouble
Engourdissement ou faiblesse dans les jambes

Le myélome peut également provoquer une hypercalcémie, c’est-à-dire un taux élevé de calcium dans le sang, en raison de la dégradation de vos os.

Par conséquent, l’hypercalcémie peut entraîner les symptômes suivants :
Soif extrême
Augmentation de la miction
Déshydratation
Constipation sévère
Douleurs abdominales
Perte d’appétit
Somnolence
Confusion

Le myélome peut également provoquer une accumulation de protéines myélomateuses dans le sang, entraînant des dommages aux reins et affectant leur capacité à éliminer l’excès de sel, de liquide et de déchets.

Dans ce cas, les personnes atteintes de myélome peuvent présenter des symptômes tels que :

Démangeaisons
Essoufflement
Crampes musculaires
Nausées
Perte d’appétit
Troubles du sommeil
Pieds, chevilles et jambes enflés

Symptômes chez les enfants

Environ 5% de tous les cas de cancer du sang touchent les enfants et les adolescents de moins de 20 ans. La leucémie et le lymphome sont les cancers les plus courants chez les enfants, représentant près de 38% de tous les diagnostics de cancer chez les jeunes. Le myélome multiple est rare chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes ; seulement 0,3% de tous les cas touchent les personnes de moins de 30 ans.

Les symptômes de la leucémie infantile peuvent inclure :

Peau pâle
Fatigue ou faiblesse
Essoufflement pendant les jeux
Ecchymoses ou saignements faciles, même après des blessures mineures
Saignements de nez fréquents
Douleurs abdominales ou gonflement
Douleurs osseuses ou articulaires
Fièvre sans autres symptômes
Infections fréquentes ou récurrentes
Mauvais appétit
Perte de poids

Les symptômes du lymphome infantile peuvent inclure :

Ganglions lymphatiques enflés dans le cou, le haut de la poitrine, les aisselles ou l’aine
Fatigue
Difficultés à avaler
Sueurs nocturnes
Fièvre persistante et inexpliquée
Mauvais appétit
Perte de poids
Démangeaisons cutanées
Douleurs abdominales
Toux chronique
Essoufflement

Quand consulter un professionnel de santé

De nombreux symptômes du cancer du sang ressemblent aux symptômes d’autres affections, rendant difficile de savoir quand consulter votre professionnel de santé. Consultez votre professionnel de santé si vos symptômes persistent, s’aggravent ou si vous remarquez des changements importants dans le fonctionnement ou les sensations de votre corps.

Bien qu’il puisse être accablant de penser à faire face à un éventuel diagnostic de cancer, avec un diagnostic et un traitement précoces, la plupart des personnes atteintes de cancer du sang entrent en rémission et vivent longtemps et en bonne santé.

Voici quelques questions à poser à votre professionnel de santé :

Y a-t-il une possibilité que mes ecchymoses, mes saignements et ma fatigue soient le résultat d’un autre trouble sanguin ?
Quels tests peuvent m’aider à obtenir un diagnostic correct ?
Combien de temps faudra-t-il pour obtenir mes résultats d’examen ?
Si je reçois un diagnostic de cancer du sang, quand pourrai-je commencer le traitement ?
Avec quels spécialistes travaillerai-je si je suis diagnostiqué avec un cancer du sang ?

 

A retenir

Le cancer du sang peut se manifester de diverses manières, mais certains signes précoces sont plus courants, notamment :
Fatigue persistante
Infections fréquentes
Ecchymoses et saignements inhabituels
Sueurs nocturnes excessives
Fièvre persistante
Perte de poids inexpliquée

Il est essentiel de ne pas ignorer ces symptômes et de consulter rapidement un professionnel de santé. Un diagnostic et un traitement précoces peuvent grandement améliorer les chances de guérison.
Si vous présentez l’un de ces signes, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin. Ensemble, vous pourrez déterminer la cause et mettre en place un plan de prise en charge adapté.

5/5 - (12 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi