6 moyens faciles de prévenir les hémorroïdes

Entravé par les hémorroïdes ? Ces stratégies simples peuvent vous aider à éviter que la douleur des hémorroïdes ne vous gêne dans votre vie.

Il n’est peut-être pas amusant d’en parler, mais les hémorroïdes sont en fait un aspect assez courant de la vie. Les hémorroïdes sont des caractéristiques normales de l’anatomie. Nous en avons tous. Elles deviennent un problème lorsque les hémorroïdes commencent à démanger, à causer des douleurs ou à saigner. Heureusement, il existe un certain nombre de stratégies simples pour éviter que les hémorroïdes n’interfèrent avec votre vie quotidienne.

1. Faites le plein de fibres

Les hémorroïdes sont plus susceptibles de se produire chez les personnes qui vont rarement à la selle. L’un des moyens les plus faciles et les plus naturels de devenir plus régulier est de faire le plein de fibres, soit par le biais de votre régime alimentaire, soit par des suppléments. L’ajout de fibres au régime alimentaire est la recommandation universelle des médecins de famille et des gastroentérologues. Cela peut augmenter les gaz, mais c’est un petit prix à payer pour les bienfaits. Essayez d’obtenir 25 à 30 grammes de fibres par jour.

Les fibres constituent une excellente source alimentaire, on les retrouve en abondance dans :

Les légumineuses, comme les pois cassés, les lentilles, les haricots noirs, les haricots cuits
Grains entiers, tels que l’orge, les flocons de son, l’avoine et le riz brun
Légumes, tels que l’artichaut, les pois verts, le brocoli et les choux de Bruxelles
Les fruits, tels que les framboises, les poires, les pommes et les bananes

2. Boire suffisamment d’eau

Cette stratégie de prévention des hémorroïdes est simple et peu coûteuse, mais nous sommes si peu nombreux à la mettre en œuvre. En plus d’une alimentation saine et riche en fibres, une hydratation adéquate grâce à l’eau est la clé d’un bon transit intestinal. Boire suffisamment d’eau aide à prévenir la constipation et donc à réduire les efforts lors du passage à la selle. Boire six à huit verres d’eau par jour ne fait pas que maintenir le bon fonctionnement de votre système digestif, c’est bénéfique pour tout votre corps.

3. Faites beaucoup d’exercice

L’exercice et les hémorroïdes ont une relation amour-haine. L’exercice aide à garder le côlon en bon état de fonctionnement. Cependant, s’engager dans des activités qui augmentent la pression abdominale et/ou l’effort (comme l’haltérophilie) peut conduire à la formation d’hémorroïdes. Rester actif réduit le temps passé en position assise et la pression exercée sur les veines du bas du rectum. Si vous avez des antécédents d’hémorroïdes problématiques, vous devriez éviter de soulever des poids lourds ou de faire d’autres activités épuisantes et opter pour des exercices plus modérés comme le yoga, la natation ou la marche pour éviter que les hémorroïdes ne s’enflamment.

4. Soyez prudent lorsqu’il s’agit de laxatifs

Lorsque vous êtes constipé, certains suppléments de fibres, en particulier les capsules de psyllium, ont fait leurs preuves en vous aidant à un transit plus régulier. Ce qui peut prévenir les hémorroïdes douloureuses. Quant aux laxatifs, ils peuvent vous aider à condition que vous choisissiez les bons. Les laxatifs les plus sûrs sont ceux qui agissent sur votre corps plutôt que ceux qui stimulent ou simulent des activités physiologiques normales. Certains laxatifs agissent en stimulant la contraction intestinale pour faire circuler le contenu. Cela peut augmenter la pression des hémorroïdes et provoquer des symptômes. Pour prévenir les hémorroïdes ou pour traiter les hémorroïdes qui sont actives, des laxatifs osmotiques qui augmentent simplement la quantité d’eau dans l’intestin et réduisent la constipation suffisent.

5. Ne luttez pas contre l’urgence

Quand vous devez aller à la selle, allez-y! C’est l’un des moyens les plus simples de prévenir les hémorroïdes. Ignorer les besoins de votre corps et les hémorroïdes apparaissent. Si vous obéissez à votre corps quand il vous le demande, les risques de problèmes sont moindres. Si vous attendez de décider que vous avez le temps d’aller à la selle, le succès sera bien plus difficile à obtenir et les efforts seront bien plus importants.

6. Éviter les efforts

Le fait de forcer et d’exercer une plus grande pression sur les veines du rectum est l’une des causes les plus fréquentes d’hémorroïdes douloureuses ou hémorragiques. Dans certains cas, cela peut résulter d’une pression trop forte exercée lors de la défécation. D’autres situations peuvent également entraîner une tension, comme le fait de soulever des objets lourds, une toux chronique ou même une grossesse. Si vous avez des problèmes d’hémorroïdes, soyez conscient de la pression que vous exercez sur vos intestins et de l’éviter autant que possible.