Le saviez vous ?

6 facteurs qui bloquent votre perte de poids sans que vous ne le sachiez

Lorsque l'on souhaite perdre du poids, on commet souvent des erreurs. De nombreux facteurs méconnus peuvent empêcher la perte de poids.

Lorsque l’on souhaite perdre du poids, on commet souvent l’erreur d’essayer des régimes et des exercices inappropriés. Ces méthodes peuvent empêcher la perte de poids ou même augmenter le poids. Les calories sont une unité de mesure qui indique la quantité d’énergie contenue dans les aliments et les boissons. Le corps a besoin d’un certain nombre de calories pour fonctionner. Il transformera tout excès de calories en graisse, ce qui augmentera le poids total. Le corps ne peut perdre du poids que lorsqu’il brûle plus de calories qu’il n’en absorbe. On peut perdre du poids en suivant un régime hypocalorique et en pratiquant une activité physique régulière. Cependant, de nombreux facteurs peuvent empêcher la perte de poids.

1. S’appuyer sur l’exercice physique sans aborder le régime alimentaire.

Le corps doit brûler plus de calories qu’il n’en consomme pour qu’une personne puisse perdre du poids. Il est essentiel d’être en déficit calorique pour perdre du poids. Cela implique que le corps brûle plus de calories qu’il n’en reçoit de l’alimentation. L’exercice est un moyen efficace de brûler des calories. Mais pour perdre du poids de manière significative, il faut combiner l’exercice physique et la réduction de la consommation de calories.
Les recherches suggèrent que qu’en l’absence de changements suffisants dans le régime alimentaire, l’exercice physique seul a peu de chances d’entraîner une perte de poids substantielle pour la plupart des gens.
Une personne peut être capable de perdre du poids avec des niveaux d’exercice extrêmement élevés, mais même dans ce cas, il est peu probable qu’elle perde plus de 2 kilogrammes.

Les recherches suggèrent également que les gens ont tendance à manger davantage lorsqu’ils font régulièrement de l’exercice. Cela peut rendre plus difficile le maintien d’un déficit calorique et la perte de poids. La meilleure façon de perdre du poids est de combiner l’exercice physique avec un régime pauvre en calories.

2. Suivre un régime à la mode

De nombreux régimes à la mode ne reposent sur aucune preuve scientifique et peuvent être contre-productifs pour la perte de poids. Les grandes quantités d’argent que les gens gagnent en créant des régimes amaigrissants ont conduit à une variété écrasante. Beaucoup de ces régimes sont très restrictifs et peuvent causer des problèmes de santé. De plus, ces régimes peuvent être difficiles à suivre et la plupart des personnes reprennent le poids perdu peu après avoir arrêté le régime.
Les régimes les plus efficaces et les plus sains sont très variés et équilibrés. Il est important de consommer moins de calories, mais cela ne doit pas résulter de restrictions extrêmes sur les principaux groupes d’aliments. Il est toutefois bénéfique de réduire la consommation de sucre et de graisses malsaines, telles que les graisses trans.

3. Ne pas faire suffisamment d’exercice

Certains chercheurs recommandent de faire de l’exercice pendant 225 à 420 minutes par semaine pour une perte de poids efficace.
L’exercice régulier est essentiel pour la perte de poids. Une étude publiée dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise suggère de pratiquer au moins 225 à 420 minutes d’activité physique par semaine pour une perte de poids efficace. Il est important de maintenir ce niveau sur une longue période.
La pratique de différents types d’exercice peut également avoir une incidence sur la perte de poids. Les deux principaux types d’exercice sont l’aérobie et l’anaérobie. Les exercices aérobiques, ou d’endurance, impliquent l’utilisation continue et répétitive de grands groupes de muscles, comme les bras et les jambes. Le jogging et le vélo sont des exemples d’exercices aérobiques.

Les exercices anaérobiques impliquent de courtes et intenses périodes d’activité. L’entraînement aux poids lourds ou le sprint sont des exemples d’exercices anaérobies.
Alors que les exercices aérobies reposent sur un apport continu d’oxygène pour fournir de l’énergie, les exercices anaérobies reçoivent toute leur énergie du glucose stocké dans les muscles.

Les deux formes d’exercice présentent plusieurs avantages pour la santé générale, mais la question de savoir laquelle est la plus utile pour perdre du poids fait débat.

Selon l’American College of Sports Medicine, l’exercice aérobie a un effet direct sur la perte de poids, mais pas l’exercice anaérobie seul. L’exercice anaérobie peut développer les muscles et brûler les graisses mais, comme les muscles pèsent plus lourd que les graisses, il n’y aura pas de réduction de poids. En revanche, l’exercice anaérobie peut transformer la graisse corporelle en muscle maigre. Comme les muscles pèsent plus que les graisses, cela explique probablement l’absence de perte de poids due aux exercices anaérobies.
Les exercices anaérobies, comme la musculation, peuvent également augmenter le métabolisme de base de l’organisme. Cela signifie qu’ils peuvent avoir un effet plus durable. Une combinaison d’exercices aérobies et anaérobies est probablement la meilleure méthode d’exercice pour perdre du poids.

4. Les boissons sucrées

Consommer trop de boissons sucrées peut empêcher la perte de poids.
Les recherches montrent que que la quantité de sucre dans l’alimentation influence la prise de poids. Mais une grande partie de ce phénomène pourrait être spécifiquement liée à la consommation de boissons sucrées. Il est facile d’oublier que les boissons font partie du régime alimentaire. Mais de nombreuses boissons sucrées sont riches en calories. Contrairement à divers aliments riches en calories, ces boissons n’apaisent pas la faim et fournissent une quantité insuffisante d’énergie à l’organisme. Il est donc plus facile de consommer trop de boissons sucrées sans s’en rendre compte. Des recherches suggèrent que les boissons sucrées pourraient jouer un rôle dans l’obésité, le diabète de type 2 et les maladies cardiaques. Limiter ou éliminer la consommation de boissons sucrées peut aider à améliorer la perte de poids.

5. Un sommeil de mauvaise qualité

Un sommeil de mauvaise qualité ou insuffisant peut affecter la perte de poids. Des études montrent que qu’un mauvais sommeil peut augmenter le risque d’obésité et de diabète. Il est également possible qu’un manque de sommeil puisse perturber la capacité du corps à réguler la faim.
Dans une étude portant sur 472 adultes obèses, le temps passé à dormir était un facteur prédictif important de la réussite d’un programme intensif de perte de poids. Le stress était l’autre facteur prédictif significatif. Les adultes âgés de 18 à 65 ans devraient viser 7 à 9 heures de sommeil par nuit. Les adultes plus âgés devraient viser 7 à 8 heures.

6. L’alcool

Boire trop d’alcool peut empêcher la perte de poids, car il est riche en calories. L’alcool est une boisson riche en calories. Par exemple, une bière de 33 cl contient environ 153 calories, et un verre de vin rouge 125 calories, en moyenne. Boire quatre bières en une soirée peut augmenter l’apport calorique quotidien du corps de 612 calories. Les données suggèrent qu’une consommation légère d’alcool ne risque pas d’entraîner une augmentation de la graisse corporelle, mais qu’une consommation plus importante le fera.
Dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire d’éviter complètement l’alcool pour perdre du poids. Il est toujours possible de perdre du poids en consommant environ deux ou trois boissons alcoolisées par semaine. Il peut être utile de s’en tenir à un type d’alcool moins calorique (bière et vin rouge).

 

Articles similaires