6 façons de cuire les œufs durs à la perfection et profiter de leur bénéfice santé

Voici comment procéder :

Placez vos œufs dans une casserole d’eau bouillante, ou dans le panier d’un cuiseur vapeur dont l’eau bout. Baissez ensuite le feu afin que l’eau soit juste frémissante. Laissez les œufs cuire 11 minutes pour obtenir des œufs durs, ou 6 minutes pour des œufs mollets. Servez.

Si vous souhaitez les manger froids, plongez-les immédiatement dans l’eau glacée. Laissez-les refroidir dans l’eau au moins 15 minutes. Épluchez-les sous un filet d’eau froide.

Astuces pour obtenir un œuf dur parfait

  1. Les ‘vieux’ œufs cuisent mieux que les œufs frais

Les œufs fraichement pondus sont plus susceptibles de coller à la coquille lorsque vous essayerez de les éplucher, donc si vous achetez vos œufs dans une ferme, il vaut mieux attendre environ deux semaines avant de les faire cuire. Si vous achetez vos œufs au supermarché, la question ne se pose pas, car la plupart ne sont emballés et vendus que 30 jours après leur ponte.

  1. Les œufs peuvent sortir du réfrigérateur, ou être à température ambiante

Le fait que les œufs soient froids (tout juste sortis du réfrigérateur) ou à température ambiante lorsque vous commencez la cuisson, n’a pas d’importance.

  1. Commencez par faire bouillir l’eau (ou l’eau du cuiseur vapeur)

Le plus important pour obtenir un œuf dur facile à éplucher, est de démarrer la cuisson à chaud. En effet, un blanc d’œuf qui cuit lentement (si on le place dans l’eau froide par exemple, et qu’on l’amène ensuite à ébullition) adhère davantage à la membrane qui tapisse l’intérieur de l’œuf.

  1. Après une brève ébullition, baissez le feu et laissez cuire dans une eau frémissante

Dans une eau qui bout fortement, l’œuf cuit de l’extérieur vers l’intérieur, ce qui signifie que le blanc cuit plus vite, et risque de devenir caoutchouteux ou trop ferme. Pour arriver au juste milieu (un œuf facile à éplucher, dont le blanc reste tendre), plongez les œufs dans l’eau bouillante environ 30 secondes, puis baissez le feu de façon à ce que l’eau frémisse pendant le reste de la cuisson (onze minutes au total pour des œufs durs, six minutes pour des œufs mollets).

  1. Essayez la cuisson à la vapeur

La cuisson des œufs à la vapeur est une méthode peut-être plus infaillible encore. Portez un fond d’eau (1,5 cm) à ébullition dans une casserole et déposez-y ensuite vos œufs que vous aurez placés dans un panier vapeur. Vos œufs seront cuits en douceur, et vous n’avez donc pas besoin de baisser le feu contrairement à la cuisson à l’eau.

  1. Évitez la cuisson sous pression ou la cuisson au four

La cuisson sous pression soumet les œufs à une température plus élevée que l’eau bouillante ou la cuisson à la vapeur, et donne généralement des blancs plus durs et caoutchouteux. La cuisson des œufs au four est également à la mode depuis quelques temps, mais les œufs cuits au four sont difficiles à éplucher, décolorés, et que le résultat est aléatoire.

  1. Plongez vos œufs dans l’eau glacée immédiatement après cuisson

Lorsque vos œufs sont cuits, plongez-les directement dans l’eau glacée. Vous obtiendrez ainsi un œuf parfaitement rond (et éviterez la « fossette » qui se forme parfois à la base des œufs durs).

  1. Laissez vos œufs refroidir avant de les éplucher

Plus l’œuf est froid, plus il sera ferme et donc bien plus facile à éplucher sans abîmer le blanc. L’idéal est de le refroidir dans un bac d’eau glacée pendant 15 minutes, ou de le laisser une nuit au réfrigérateur avant de l’éplucher.

  1. Épluchez-les sous un filet d’eau froide

La dernière étape pour un œuf dur parfait ? Brisez délicatement la coquille sur toute sa surface, et ôtez-la sous un filet d’eau.

Les œufs bio sont excellents pour la santé

Il existe une idée reçue très répandue selon laquelle, pour protéger votre cœur, vous devez éviter les aliments riches en graisses saturées, comme les œufs par exemple. Mais les œufs sont une source d’énergie presque idéale pour la plupart d’entre nous. Les données montrent en effet clairement que les œufs font partie des aliments les plus sains qui soient, et qu’ils peuvent même contribuer à prévenir des maladies, y compris les maladies cardiaques. De précédentes études ont par exemple montré que :

Consommer plus de six œufs par semaine n’augmente pas le risque d’AVC ni d’AVC ischémique

Manger deux œufs par jour n’affecte pas la fonction endothéliale (une mesure globale du risque cardiaque) chez les adultes en bonne santé, ce qui soutient l’idée selon laquelle le cholestérol alimentaire pourrait être moins nocif pour la santé cardiovasculaire que ce que l’on pensait jusqu’à présent Les protéines présentes dans les œufs cuits sont converties par les enzymes gastro-intestinales, produisant des peptides qui agissent comme des inhibiteurs d’ACE (des médicaments couramment prescrits pour faire baisser la tension artérielle.

Pour ce qui est de la façon de consommer vos œufs, pour une santé optimale, l’idéal est de manger le jaune cru, car la chaleur détruit la plupart des nutriments fragiles qu’il contient.

Comment choisir des œufs de bonne qualité?

Les œufs bio de poules élevées en plein air sont bien plus riches en nutriments que les œufs conventionnels, qui sont par ailleurs bien plus susceptibles d’être contaminés par des bactéries pathogènes, telles que la salmonelle. C’est pourquoi, si vous mangez des œufs crus, il faut absolument choisir des œufs bio, de poules élevées en plein air. Un œuf est considéré comme bio si la poule qui l’a pondu est nourrie d’aliments bio, ce qui signifie qu’elle n’accumule pas les pesticides contenus dans les céréales (principalement du maïs génétiquement modifié) dont sont nourries les autres poules.

L’idéal est que les poules puissent se nourrir en plein air, de leur alimentation naturelle. Les vrais œufs de plein air sont bien plus nourrissants que les œufs d’élevages industriels.  Les œufs provenant de poules élevées en plein air contiennent en règle générale : 2/3 de vitamine A en plus 2 fois plus d’acides gras oméga-3 3 fois plus de vitamine E 7 fois plus de béta carotène que les oeufs de poules élevées en batterie. Cette valeur nutritive considérablement supérieure est probablement due à la différence entre l’alimentation des poules élevées en plein air, et celle des poules d’élevages industriels.