6 conseils pour préserver votre santé le jour de Noël et en profiter

Ca y est. C’est le 25 Décembre, le jour de Noël, et vous voulez vous amuser, c’est tout naturel. Voici quelques conseils rapides qui vous permettront de vous amuser comme vous l’espérez sans trop nuire à votre santé.

La période des fêtes est, en général, une période de surconsommation. Avec une nourriture presque infinie à portée de main. Il peut être difficile de ne pas en faire trop sur le plateau de fromage. Des études ont montré que pendant la période des fêtes, les gens prennent généralement un peu de poids en plus. Cette constatation n’est pas surprenante. Il y a non seulement le réveillon de Noël mais le celui du 31 Décembre 2020 va arriver vite.

Bien entendu, une mauvaise alimentation n’est pas le seul risque saisonnier auquel nous sommes confrontés. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils simples pour vous aider à passer le jour de Noël sans mettre votre santé en péril (trop).

1. L’esprit de Noël

Pendant la période de Noël, il y a souvent plus d’alcool à la maison que d’habitude. Ce qui peut augmenter la tentation de se faire plaisir. À cette période de l’année, les gens ont également tendance à se socialiser davantage, ce qui augmente le nombre d’occasions de boire de l’alcool.

Bien que la modération puisse être un défi, elle rendra le jour de Noël beaucoup plus agréable. Voici quelques conseils rapides concernant l’alcool :

– lors des fêtes, intercaler des boissons alcoolisées avec des boissons non alcoolisées
– manger avant de boire et éviter les en-cas salés car ils donnent soif
– s’abstenir de commencer à boire tôt dans la journée
– n’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé d’accepter toutes les invitations à trinquer
– si vous êtes désigné comme conducteur, il faut vous en tenir aux boissons non alcoolisées
– restez hydraté
– choisir des boissons à faible teneur en alcool
– boire lentement
– éviter les tournées et boire à son propre rythme

2. Ne pas rester assis

Le jour de Noël, il peut être tentant de rester assis à table puis sur le canapé la plupart du temps. Bien sûr, il n’y a rien de mal à s’accorder un peu de temps sur le canapé, mais votre sentiment de bien-être général sera renforcé si vous vous levez et vous déplacez de temps en temps. Une petite promenade dans le parc, une partie de frisbee ou même quelques sauts de stars au milieu du salon suffiront. Au moins, une brève période d’activité réduira le temps disponible pour consommer des chocolats.

3. Suralimentation pas obligatoire

Le jour de Noël est, pour beaucoup d’entre nous, le jour le plus glouton de l’année. Le dîner est très copieux. En effet, il est accompagné d’une grande variété de biscuits, de fromages, de chocolats et de collations à choisir tout au long de la journée. De tous les sujets figurant sur cette liste, la réduction de la consommation alimentaire est peut-être le plus difficile à cette période de l’année.

Si vous êtes tenté d’aller chercher une deuxième portion die chaque plat, forcez-vous à attendre 20 minutes et évaluez ensuite si vous avez vraiment besoin d’une autre part de chapon. Une fois que votre repas a eu le temps d’atteindre votre estomac, vous pourriez vous rendre compte que vous n’avez pas vraiment faim. E que les calories supplémentaires ne sont pas dans votre intérêt.

4. Mangez quelque chose de sain

Le jour de Noël regorge de cuisine pécheresse, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas opter pour des options « légères » qui sont sur la table.

Essayez peut-être de remplacer quelques en-cas calorifiques par un ou deux fruits. Outre les avantages évidents d’une consommation accrue de vitamines et de minéraux, vous constaterez peut-être que vous serez plus rassasié. Et par conséquent, que vous ne vous laisserez pas entraîner dans les options moins saines qui vous entourent.
Lorsque vous ferez vos courses pour les fêtes de fin d’année, veillez à ajouter des aliments sains à votre liste.

Certaines personnes trouvent qu’il est judicieux de commencer le jour de Noël avec un petit déjeuner copieux et sain. Cela signifie que vous serez moins enclin à commencer à grignoter tôt et que vous avez reçu une bonne dose de nutriments avant le début de l’assaut.

5. Veillez à votre bien-être mental à Noël

Il existe de nombreuses façons de veiller à votre santé mentale pendant les vacances. Envisagez de faire quelque chose pour quelqu’un d’autre. Tout le monde n’apprécie pas la période des fêtes, alors un peu de gentillesse pourrait faire des merveilles pour quelqu’un d’autre… et pour vous. La gentillesse est une récompense tant pour celui qui donne que pour celui qui reçoit. Certaines recherches ont montré que l’altruisme peut renforcer l’estime de soi. Une autre étude a conclu que les actes de gentillesse augmentaient la satisfaction de la vie telle qu’elle est perçue par les personnes concernées.

Bien qu’il existe de nombreuses façons de préserver votre bien-être mental pendant les vacances, être gentil préserve également le bien-être mental des autres. Noêl est le jour parfait pour penser aux autres.

6. Soyez prudent !

Des accidents se produisent, et ils surviennent souvent pendant les vacances. L’alcool et un poêle chaud ne font pas bon ménage. Il y a aussi des piles que les enfants peuvent avaler, des sapins de Noël que le chat peut abattre et des couteaux tranchants qui coupent des morceaux de viande.

Avant tout, même si les bougies sont agréables à regarder, elles restent une flamme ouverte. Évitez de placer des bougies près de votre sapin de Noël, même s’il est en plastique. En fait, limitez l’utilisation de vos bougies autant que possible.

Veillez à ce que les jouets soient adaptés à l’âge des enfants et à ce que ceux-ci restent sous surveillance.

Éteignez toutes vos lumières avant de vous coucher pour la nuit. Le Père Noël porte toujours une torche, il n’aura donc pas besoin de vos lumières d’arbre.

Enfin, bien que les restes soient un délice, veillez à les réfrigérer le plus rapidement possible et à les réchauffer à fond avant de les manger.

Les gens considèrent souvent la période des fêtes comme une invitation ouverte à faire ce qui leur plaît. Cette année, considérez plutôt qu’il s’agit d’une invitation à être bon pour votre santé mentale et physique.

De la part de toute l’équipe de Pressesante: Un très Joyeux Noël à tous !

Sources

https://academic.oup.com/nutritionreviews/article/58/12/378/1821459

https://www.nidirect.gov.uk/news/know-your-alcohol-limits-during-festive-season

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide