Le saviez vous ?MaladieNutrition

6 aliments pour améliorer la santé de la prostate

Votre régime alimentaire peut avoir une influence considérable sur votre prostate.

En ajoutant à votre alimentation des aliments sains et favorables à la prostate, vous pouvez réduire votre risque de problèmes de prostate, y compris de cancer de la prostate. Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes. Bien que le rôle exact de l’alimentation dans la santé de la prostate ne soit pas clair, plusieurs théories existent. Certains experts pensent que le régime alimentaire occidental, riche en graisses et en sucre, peut contribuer à l’augmentation des taux de cancer de la prostate. Certaines études ont associé les régimes riches en produits laitiers et les apports élevés en calcium total par l’alimentation et les compléments alimentaires à un risque plus élevé de développer un cancer de la prostate.

Voici les aliments qui protègent le mieux votre prostate

1. Les tomates

Certains fruits et légumes, dont les tomates, contiennent un puissant antioxydant appelé lycopène. Certaines recherches suggèrent qu’une alimentation riche en lycopène pourrait contribuer à réduire le risque de développer un cancer de la prostate. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer cet avantage, mais dans une analyse de 24 études, les chercheurs ont suggéré que les hommes qui mangeaient plus de tomates étaient moins susceptibles de développer un cancer de la prostate.

Le lycopène peut réduire les dommages causés aux cellules et ralentir la production de cellules cancéreuses. C’est un antioxydant, ce qui signifie qu’il protège les cellules des dommages.
Comme le lycopène est étroitement lié aux parois cellulaires des tomates crues, votre corps a du mal à l’extraire. Les produits à base de tomates cuites ou en purée peuvent être de meilleures options, comme les produits suivants :

– coulis de tomates
– sauce tomate
– tomates séchées au soleil
– jus de tomate

Boire du jus de tomate nature chaque matin est une autre bonne option. Veillez simplement à choisir une variété pauvre en sodium.

2. Brocoli

Le brocoli est un légume qui contient de nombreux composés complexes qui peuvent aider à protéger certaines personnes contre le cancer. Certaines études suggèrent qu’il existe un lien entre la quantité de légumes crucifères que vous consommez, un groupe qui comprend le brocoli, et un risque plus faible de cancer de la prostate.

Les raisons ne sont pas encore claires, mais les chercheurs proposent que certains composés phytochimiques de ces légumes, y compris le sulforaphane, dont les pousses de brocoli contiennent des quantités concentrées, ciblent et tuent sélectivement les cellules cancéreuses tout en laissant les cellules normales de la prostate saines et non affectées.

Les autres légumes crucifères sont le chou-fleur, le chou, le chou de Bruxelles et le chou frisé.

 

3. Le thé vert

On utilise le thé vert pour ses bienfaits sur la santé depuis des milliers d’années. Les chercheurs ont mené de nombreuses études sur ses effets sur le cancer. Des preuves suggèrent que des composés spéciaux du thé vert pourraient réduire le risque de cancer de la prostate en influençant la croissance tumorale, la mort cellulaire et la signalisation hormonale.

Les composés suivants pourraient expliquer les bienfaits du thé vert sur la santé :

– dérivés de la xanthine
– gallate d’épigallocatéchine (EGCG)
– épicatéchine

Si vous aimez le goût du thé vert, commencez par en boire une tasse chaque matin à la place de votre café habituel.

4. Les légumineuses et le soja

Les légumineuses sont un groupe alimentaire qui comprend les haricots, les cacahuètes et les lentilles. Les légumineuses contiennent des composés végétaux biologiquement actifs appelés phytoestrogènes.

Les isoflavones sont l’un de ces phytoestrogènes. Une étude a révélé que les personnes qui consommaient le plus de phytoestrogènes présentaient un risque de cancer de la prostate réduit de 20 % par rapport au groupe dont la consommation était la plus faible. Les effets anticancéreux des phytoestrogènes peuvent provenir de leurs propriétés antioxydantes et de leurs effets sur la régulation hormonale et la mort cellulaire. Bien que des recherches plus concluantes soient encore nécessaires, certaines études ont établi un lien entre les isoflavones du soja et la réduction du risque de cancer de la prostate.

Il a été établi un lien entre la consommation de soja et la réduction des niveaux d’antigène spécifique de la prostate (PSA). Le PSA est une protéine produite par la prostate. Le test PSA, qui mesure le taux de PSA dans le sang, est utilisé comme test de dépistage du cancer de la prostate. Cette recherche semble également indiquer que le soja est plus efficace lorsqu’il est consommé avec d’autres aliments anticancéreux.

5. Le jus de grenade

Comme le thé vert, la grenade est une riche source d’antioxydants. Le jus de grenade a la réputation d’être un super fruit en raison de sa forte teneur en antioxydants. Les antioxydants peuvent aider à prévenir les maladies chroniques liées au stress oxydatif. Le jus de grenade et certains de ses composants bioactifs peuvent contribuer à inhiber la prolifération des cellules cancéreuses de la prostate.

 

6. Le poisson

Les graisses polyinsaturées, notamment les oméga-3 et les oméga-6, sont des acides gras essentiels présents exclusivement dans l’alimentation. Ils ne sont pas synthétisés par l’organisme. Le régime alimentaire occidental traditionnel contient beaucoup d’acides gras oméga-6 mais peu d’oméga-3. Un équilibre entre les acides gras oméga-3 et oméga-6 est lié à de meilleurs résultats en matière de santé.

Plusieurs revues ont rapporté que, bien qu’il puisse y avoir un lien entre une consommation plus élevée de graisses oméga-3 et un risque plus faible de cancer de la prostate de haut grade et de mortalité par cancer de la prostate.

Les poissons gras présentent de nombreux autres avantages pour la santé. Essayez de manger des poissons gras trouvés dans les eaux froides pour augmenter votre apport en oméga-3. En voici quelques-uns :

le saumon
le hareng
le maquereau
sardines
la truite

Pour optimiser votre budget, vous pouvez également ajouter du poisson à des plats comme les pâtes, les soupes, les salades ou les sandwichs. De cette façon, vous n’aurez pas besoin d’autant de poisson pour faire un repas complet.

Sources

Lycopene and Risk of Prostate Cancer

Cruciferous Vegetables and Cancer Prevention

Differential effects of sulforaphane on histone deacetylases, cell cycle arrest and apoptosis in normal prostate cells versus hyperplastic and cancerous prostate cells

Anti-Cancer Effects of Green Tea Polyphenols Against Prostate Cancer

Soy Isoflavones and Prostate Cancer: A Review of Molecular Mechanisms

 

 

Articles similaires