Évitez de cuire ces 6 aliments au four. On vous dit pourquoi

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous aimez probablement utiliser votre four.

Qu’il s’agisse de cuire des biscuits ou de rôtir un poulet, votre four est un outil pratique pour faire le travail. Mais certains aliments n’ont pas leur place dans le four. Voici 6 d’entre eux.

Les produits laitiers :

Il y a quelques raisons pour lesquelles vous ne devriez pas mettre les produits laitiers au four. Tout d’abord, ils peuvent se gâter rapidement lorsqu’ils sont exposés à la chaleur. Vous devez donc vous assurer de les utiliser immédiatement. De plus, les produits laitiers peuvent cailler lorsqu’ils sont chauffés. Ce qui peut affecter la texture et la saveur de votre plat.

En particulier, l’utilisation du lait et de la crème dans la boulangerie peut se révéler un véritable désastre. Puisque tous les deux contiennent de l’eau et quand ils sont exposés à une forte température, l’eau s’évapore, ce qui induit à un dessèchement. Par conséquent, la graisse contenue dans les produits laitiers peut faire brunir trop rapidement les produits de boulangerie, voire les faire brûler. Il est ainsi préférable d’éviter de les utiliser dans des recettes à haute température. Cependant, certains produits laitiers sont spécifiquement conçus pour la cuisson, comme le mascarpone. Et les fromages comme la mozzarella et le cheddar. Si vous cherchez à ajouter une touche crémeuse à votre plat, ce sont de meilleurs choix que le lait ou la crème.

Les aliments épicés :

Lorsqu’il s’agit de cuisiner des plats épicés, le four n’est souvent pas le meilleur choix. D’abord, la chaleur élevée du four peut faire perdre aux épices leur saveur et les assourdir. En conséquence, elles peuvent également dessécher les aliments, les rendant plus durs et moins savoureux. Ensuite, le long temps de cuisson peut rendre les épices plus puissantes. Ce qui donne un plat beaucoup plus épicé que prévu. Enfin, la cuisson de plats à forte teneur en épices peut remplir votre cuisine d’une odeur accablante qui persiste pendant des heures. Pour ces raisons, il est généralement préférable d’éviter de mettre les aliments épicés au four. Optez plutôt pour des méthodes comme la cuisson sur la cuisinière ou le gril, qui permettent de préserver la saveur des épices. Sinon, il est toujours préférable de mettre votre plat principal au four et laissez les épices jusqu’à la fin.

Les viandes panées :

Certains adorent manger les viandes panées pour leur goût irrésistible et leur texture croustillante. Certes, pour échapper aux calories supplémentaires des gras utilisés lors d’une friture, nombreux ceux qui mettent les viandes panées cuire au four. Grosse erreur ! la chaleur élevée du four peut rendre la panure dure et croquante. Comme la cuisson au four ne fait qu’absorber le jus de la viande, ce qui la rend plus sèche et moins juteuse.

C’est pourquoi il est toujours possible de cuire votre viande panée sur la cuisinière en utilisant moins de substances graisseuses. La cuisinière, tout de même, vous permet de cuire la viande plus lentement et à une température plus basse. Ce qui donne à la panure le temps de cuire sans devenir trop croustillante. En outre, la cuisson sur la cuisinière vous permet de mieux contrôler le brunissement de la viande et de créer une croûte plus uniforme.

Les aliments riches en amidon :

L’acrylamide est une substance chimique que l’on trouve dans certains aliments riches en amidon qui ont été cuits à haute température, comme les pommes de terre et le riz. On ne sait pas exactement comment l’acrylamide se forme, mais on pense que cela se produit lorsque l’acide aminé asparagine réagit avec les sucres pendant le processus de cuisson. Il a été démontré que l’acrylamide provoque le cancer chez les animaux et, bien que l’on ne sache toujours pas s’il présente un risque pour l’homme, l’Organisation mondiale de la santé l’a classé comme « cancérogène probable pour l’homme » Pour cette raison, il est préférable d’éviter de cuire à haute température les aliments contenant de l’acrylamide. Vous pouvez plutôt les faire bouillir ou les cuire à la vapeur, ce qui contribuera à réduire la quantité d’acrylamide qui se forme.

Les aliments riches en nitrate :

Utiliser le four pour cuire certains aliments peut être la méthode la plus pratique et facile pour avoir un repas simple et sain. Toutefois, certains aliments n’ont pas leur place au four, y compris ceux riches en nitrate.

Les aliments transformés comme la charcuterie et les hot-dogs. Ainsi que certains légumes comme la carotte, le petit pois et l’épinard sont parmi tant d’autres aliments qui doivent rester loin du four. Les nitrates sont des composés chimiques qui contiennent l’élément azote. Lorsqu’ils sont chauffés, les nitrates peuvent se transformer en nitrites, qui sont connus pour être cancérigènes. Si vous faites cuire des aliments riches en nitrates au four, ne le refaites plus ! Remplacez la cuisson au four par la cuisson à la vapeur ou sur la cuisinière pour mieux contrôler la température.

Les aliments congelés :

De nombreuses personnes pensent qu’elles peuvent gagner du temps en mettant les aliments congelés directement au four. Mais c’est en fait une mauvaise idée pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela peut entraîner une cuisson inégale, car la partie congelée de l’aliment mettra plus de temps à décongeler que le reste. Il peut en résulter des bords brûlés ou trop cuits et des centres insuffisamment cuits. Deuxièmement, les aliments congelés libèrent souvent beaucoup d’humidité pendant la cuisson, ce qui peut rendre le plat aqueux et pâteux. Troisièmement, un changement de température brusque pourrait soutenir la prolifération des bactéries, qui pourrait être la cause d’une intoxication alimentaire.

Pour ces raisons, il est toujours préférable de décongeler les aliments surgelés avant de les cuire au four. Cela peut prendre un peu plus de temps, mais vous obtiendrez un plat beaucoup plus savoureux et plus beau.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.