5 signes avant-coureurs d’un partenaire narcissique

Lorsque vous entamez une relation, qu’elle soit romantique ou platonique, votre bonheur devrait toujours passer en premier. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour de nombreuses personnes qui se retrouvent dans des relations avec des partenaires narcissiques. La maltraitance narcissique est sournoise et secrète ; ces personnes maltraitantes peuvent être très convaincantes et charmantes à certains moments, mais passent ensuite à ne plus tenir compte de vos sentiments et de vos besoins lorsqu’ils ne servent plus leur programme.

Les thérapeutes ont identifié cinq signes d’alerte qui peuvent indiquer si vous êtes potentiellement coincé dans un cycle de narcissisme. Bien qu’aucun de ces symptômes ne signifie nécessairement qu’une personne est définitivement un narcissique selon les normes cliniques, pris ensemble, ils pourraient signifier une dynamique relationnelle malsaine. Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur les signes avant-coureurs d’une éventuelle manipulation émotionnelle de votre partenaire et sur les mesures à prendre pour vous protéger, le cas échéant.

Alerte 1 : Besoin excessif d’admiration et de validation :

Le partenaire narcissique manifeste un besoin constant d’approbation et de renforcement positif, allant souvent jusqu’à se vanter de ses réalisations ou de ses capacités. Il peut se montrer supérieur aux autres, les prendre de haut ou attendre de son partenaire qu’il lui accorde une attention excessive. Dans certains cas, elle peut même dénigrer l’autre personne pour se donner l’impression d’être meilleure ou plus importante.

Alerte 2 : Manque d’empathie :

Il peut être inquiétant de constater que votre partenaire n’est pas capable d’éprouver de l’empathie pour les autres et refuse de se mettre à la place de ceux qui l’entourent. Selon les psychothérapeutes, ce manque d’empathie peut être un signe avant-coureur d’une relation avec un narcissique. Ce type de personne est incapable de comprendre pourquoi quelqu’un agirait différemment d’elle ou verrait les choses d’un point de vue différent, ce qui la rend incapable de se soucier des préoccupations ou des émotions d’autrui. Pour entretenir des relations saines et significatives, il est important d’être compréhensif et de rester ouvert d’esprit. Si vous soupçonnez votre partenaire de présenter des traits narcissiques tels qu’un manque d’empathie, il peut être bénéfique pour vous deux de demander conseil à un thérapeute spécialisé.

Alerte 3 : Un sens exagéré de l’importance de soi :

Les partenaires narcissiques ont tendance à avoir une haute opinion d’eux-mêmes et se sentent souvent supérieurs aux autres. Ils peuvent croire qu’ils sont les personnes les plus intelligentes de la pièce, les plus séduisantes, ou même qu’ils sont invincibles d’une certaine manière. Cela peut se manifester par un comportement grandiose qui fait qu’il est difficile pour toute autre personne de placer un mot dans la conversation ou par un refus d’accepter les conseils de quelqu’un d’autre, car il est supposé que tout le monde est inférieur en termes de connaissances et d’expérience.

Alerte 4 : Exploitation d’autrui :

Les personnes narcissiques ont souvent recours à des tactiques de manipulation, comme la culpabilisation et l’éclairage gazeux, pour obtenir ce qu’elles veulent des autres. Il peut s’agir de profiter des gens sur le plan financier, de manipuler émotionnellement des situations pour que le narcissique en sorte gagnant, d’utiliser les faiblesses d’une personne contre elle pour son profit personnel, ou simplement de refuser de rendre la pareille après avoir reçu des faveurs d’une autre personne.

Alerte 5 : Incapacité (ou refus) de reconnaître les limites :

Les narcissiques ont fréquemment du mal à comprendre comment fonctionnent les limites saines et peuvent ne pas respecter ces mêmes limites lorsqu’ils interagissent avec une autre personne. Cela peut se manifester par le fait de contacter de manière répétée une personne qui a clairement fait savoir qu’elle ne voulait plus avoir de contact avec le narcissique ou d’insister pour que certains besoins soient satisfaits tout en sachant que l’autre personne ne peut pas répondre à ces demandes en raison de ses propres limites. Cela peut également signifier, ignorer les règles établies par les figures d’autorité telles que les parents ou les employeurs sans conséquence, car les narcissiques supposent que ces règles ne s’appliquent pas.

Comment se protéger d’un partenaire narcissique ?

Les thérapeutes recommandent d’avoir une idée claire de vos limites et de la manière dont elles diffèrent de celles de votre partenaire. Il est important de conserver votre indépendance, de vous fixer des objectifs personnels sains et de faire de votre bien-être une priorité. De plus, il est essentiel de se rappeler qu’il ne vous incombe pas de réparer ou de changer l’autre personne pour maintenir la sécurité émotionnelle dans la relation. Si nécessaire, il est également bénéfique de demander l’aide d’un professionnel afin d’avoir la possibilité de recevoir des informations personnelles et d’apprendre des techniques de négociation. Prendre du temps pour soi, loin de son partenaire, et comprendre ses schémas comportementaux peut aussi aider à gérer tout sentiment de tension ou d’instabilité dans la relation à l’avenir.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.