5 gestes naturels pour soulager le syndrome des jambes sans repos

Vous arrive-t-il de ressentir une envie incontrôlable de bouger vos jambes ou d’éprouver des sensations d’agitation et d’inconfort lorsque vous êtes assis, au repos ou couché ? Cette sensation inconfortable et irritante dans vos jambes qui ne disparaît pas ? Vous souffrez peut-être du syndrome des jambes sans repos (SJSR), un trouble neurologique caractérisé par une envie irrésistible de bouger les jambes.

Les personnes souffrant du SJSR savent à quel point cette maladie peut être débilitante, mais il y a de l’espoir. Dans cet article de blog, nous vous proposons 5 solutions naturelles qui peuvent réduire vos symptômes et vous aider à retrouver la tranquillité d’esprit dans votre vie. Continuez à lire pour en savoir plus sur le syndrome des jambes sans repos et sur ces remèdes maison utiles, afin de ne plus souffrir en silence !

1# Faites attention à votre mode de vie.

Une alimentation saine, riche en fer et en magnésium, peut aider à minimiser les symptômes, car une carence en ces nutriments est liée à ce trouble. L’exercice régulier permet d’améliorer la circulation et de réduire les hormones de stress, qui sont considérées comme des déclencheurs possibles des épisodes de SJSR. En outre, éviter les stimulants comme la caféine, la nicotine ou l’alcool peut contribuer à minimiser les symptômes et à améliorer la qualité du sommeil.

2# Le yoga.

Le yoga est un autre remède naturel qui a été étudié pour son efficacité potentielle dans la gestion des symptômes du SJSR. La combinaison de postures physiques et d’exercices de respiration permet de réduire les tensions dans tout le corps tout en favorisant la relaxation et en améliorant la qualité du sommeil.

En outre, des poses de yoga spécifiques peuvent cibler différentes zones du corps associées au SJSR. Comme celles impliquant des étirements et des massages au niveau des muscles des mollets ou des étirements au niveau de la colonne vertébrale et d’autres parties des jambes. Ce qui peut aider à atténuer les sensations comme les crampes ou les démangeaisons qui accompagnent le syndrome des jambes sans repos.

3# Les remèdes à base de plantes.

Plusieurs plantes médicinales ont également été suggérées comme thérapies alternatives pour gérer la symptomatologie du SJSR, car elles ont des effets calmants sur les nerfs lorsqu’elles sont prises de manière régulière sur une longue période. Des plantes comme :

  • La racine de valériane et la passiflore : ont des propriétés sédatives qui peuvent aider à promouvoir la relaxation tout en diminuant les niveaux d’anxiété.
  • La camomille : est connue pour ses propriétés analgésiques qui apaisent les douleurs musculaires.
  • Le ginseng : améliore la circulation.
  • L’huile de lavande : agit non seulement comme un sédatif, mais possède aussi des caractéristiques antispasmodiques qui relâchent les muscles tendus et soulagent ainsi l’inconfort.
  • La scutellaire : aide à réduire le stress.
  • Le kava-kava : augmente la relaxation profonde.
  • La mélisse : calme la nervosité tout en réduisant l’agitation.
  • Le houblon : agit comme un tranquillisant léger qui relâche la tension nerveuse dans tout le corps.

4# L’acupuncture.

L’acupuncture s’est avérée utile dans le traitement des troubles du sommeil, y compris le syndrome des jambes sans repos. En raison de sa capacité à réguler les niveaux d’hormones associés à la réponse au stress, réduisant ainsi le sentiment général d’agitation et soulageant les symptômes pénibles tels que la douleur ou l’insomnie causées par cette affection.

Cette thérapie agit en ciblant des points spécifiques de notre corps qui sont reliés aux voies nerveuses responsables du contrôle de l’ensemble de notre système nerveux. L’équilibre peut ainsi être rétabli, ce qui réduit les sensations négatives liées aux épisodes de SJSR.

5# La cure thermale.

Les cures thermales offrent une solution accessible pour le soulager. Les soins de spa tels que le massage et la réflexologie sont connus pour contribuer à améliorer la circulation sanguine, qui est considérée comme un facteur clé dans la réduction des symptômes du SJSR. Ces techniques détendent les muscles et les tendons autour des mollets, ce qui contribue à réduire l’inconfort des jambes.

En outre, l’environnement naturel des spas, notamment l’aromathérapie et la musique apaisante, peut aider les personnes souffrant du SJSR à apaiser leurs angoisses liées à la maladie. Grâce à des séances régulières de cure thermale adaptées au traitement du SJSR, de nombreuses personnes ont constaté une amélioration considérable de leur qualité de vie.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.