4 solutions vraiment efficaces pour arrêter de fumer

Arrêter de fumer est un choix qui vise à obtenir une meilleure santé et à se préserver de la survenue de certaines maladies. Il s’agit d’une décision importante, dont la mise en œuvre peut s’avérer difficile, surtout si vous le faites seul. Le mieux est alors de se faire accompagner par des professionnels. Dans ce cas, il est important de bien choisir la méthode à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté. Découvrez 4 solutions pratiques et efficaces pour arrêter de fumer définitivement.

La neuroscience : des experts cherchent des solutions pour arrêter de fumer

De nombreuses recherches scientifiques sont conduites depuis de nombreuses années pour trouver des solutions efficaces pour arrêter de fumer. Les résultats de plusieurs d’entre elles révèlent qu’il est possible d’arrêter de fumer efficacement, grâce à l’hypnose et aux neurosciences. Le principe est de tromper le cerveau pour éliminer de manière durable la dépendance à la cigarette. Des méthodes comme la stimulation cérébrale sont pour cela employées, afin de faire disparaître la sensation de manque et les conséquences habituelles du sevrage.

Une prescription nutritionnelle accompagne généralement ce type de traitement. Elle vise à compenser les déficits en sérotonine, en dopamine, en tyrosine, qui sont des hormones du plaisir naturellement sécrétées par l’organisme. Des aliments riches en magnésium tels que les céréales, les fruits de mer, la banane, les fruits secs, etc. sont alors recommandés. Le kudzu, un aliment anti-addiction originaire d’Asie, est aussi fortement conseillé. La neuroscience permet d’améliorer le taux d’abstinence tabagique. C’est une alternative très prometteuse dans la lutte contre la consommation du tabac.

L’hypnose a fait ses preuves auprès de personnes voulant arrêter le tabac

Vous avez certainement déjà entendu parler de l’hypnose pour arrêter de fumer. Il s’agit d’une méthode qui présente de nombreux résultats concluants. Elle se base essentiellement sur le mécanisme de suggestion. Le praticien cherche en effet dans votre inconscient les ressources qui peuvent vous aider à vous libérer de l’addiction à la cigarette. Ce traitement démarre généralement par une séance d’entretien entre l’hypnothérapeute et vous. À l’issue de cet entretien, un objectif positif et réalisable est fixé. Il doit idéalement tenir compte de l’environnement dans lequel évolue le fumeur et de ses réelles motivations. Vous pouvez décider par exemple d’arrêter de fumer pour être plus endurant à la course ou pour retrouver une aisance financière, etc.

Le praticien doit prêter une attention particulière aux problèmes du patient pour éviter que ce dernier ne remplace l’addiction à la cigarette par une autre. Pour cela, il vous fait entrer dans un état de transe hypnotique dans lequel il peut aisément atteindre votre inconscient et le reprogrammer. Après un traitement sous hypnose, votre perception du tabac change complètement. Les séances d’hypnothérapie pour arrêter de fumer peuvent être enregistrées en fichier mp3. Ces enregistrements doivent être écoutés de façon régulière et sur une période déterminée pour optimiser les résultats de la méthode. En fonction des programmes, l’hypnothérapie s’accompagne aussi de lectures de livres et de vidéos qui abordent les points fondamentaux de la thérapie.

L’acupuncture auriculaire : une méthode efficace pour de nombreuses personnes

Technique de soin dérivée de la médecine chinoise, l’acupuncture, par la mise en œuvre de plusieurs protocoles, aide à arrêter de fumer. Ces protocoles s’appliquent sur diverses parties du corps telles que le nez, les tempes, les poignets et les oreilles. L’acupuncture auriculaire qui signifie littéralement « soigner par l’oreille » est l’une des méthodes les plus efficaces pour vaincre la dépendance au tabac. Pour la réaliser, le praticien implante de petites aiguilles sur certaines zones bien ciblées des oreilles : on parle des points d’acupuncture. D’autres points sur les tempes ou le pavillon de l’oreille peuvent être piqués en complément. L’objectif ultime est de procéder à un rééquilibrage des énergies dans l’organisme.

L’auriculothérapie repose sur le principe que l’oreille est une cartographie du corps où tous les organes sont représentés. Les points où sont implantées les aiguilles renvoient ainsi à un organe ou un viscère par réflexe. Le traitement pour arrêter de fumer avec l’acupuncture auriculaire peut se faire en trois à cinq séances, en fonction de la réponse thérapeutique du patient. Cette période permet au praticien de réaliser la désaccoutumance et d’instaurer un dégoût progressif à la cigarette. Il se base pour cela sur les caractéristiques physiques de chaque patient et sur l’importance de la dépendance à corriger. Il se sert ensuite d’aiguilles, qui peuvent être remplacées par des impulsions électriques, des aimants, des impulsions de laser rouge, etc. Grâce à cette méthode, le symptôme du manque (besoin de fumer) est ciblé et le praticien s’applique à le faire disparaître.

Les gommes et patchs anti-nicotine : de vrais résultats chez de nombreux fumeurs

Les patchs et les gommes anti-nicotine sont des substituts nicotiniques qui visent essentiellement à combler le vide de nicotine dans le corps. Encore appelé timbre de nicotine, le patch anti-nicotine a fait ses preuves dans la lutte contre le sevrage tabagique. Il s’agit en effet d’un substitut nicotinique qui délivre à l’organisme de la nicotine durant des heures, substance recherchée dans la cigarette. L’utilisation de ce type d’accessoire à base de nicotine vise principalement à réduire la sensation de manque pour vous aider à arrêter aisément de fumer.

La gomme anti-nicotine quant à elle, agit pour calmer une envie brusque de fumer. Elle s’utilise généralement en complément du patch dont elle sert à affiner les résultats en matière de sevrage tabagique. Selon le profil du fumeur et de ses besoins en nicotine, des patchs ou gommes anti-nicotine de 12, 16 ou 24 heures d’action sont recommandés. Ces produits possèdent des actions variées en fonction de leur composition. Nous vous recommandons les patchs de 24 heures pour vaincre une grande dépendance à la cigarette. Ce type de patch est également très efficace, lorsque vous commencez l’utilisation de substituts nicotiniques. Il faut noter que cette méthode est très simple à mettre en place et elle est facile à associer avec d’autres solutions non invasives pour lutter contre le tabac. Les patchs peuvent néanmoins se décoller après une séance d’activité sportive ou toute autre activité qui s’accompagne d’une importante transpiration. La durée moyenne d’un traitement complet aux substituts de nicotine est comprise entre 8 et 12 semaines.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.