4 conseils pour prévenir et gérer la diarrhée du voyageur

La diarrhée du voyageur est la maladie la plus courante liée aux voyages. Voici comment l'éviter lors de vos vacances.

La diarrhée du voyageur est la maladie la plus courante liée aux voyages. Voici comment l’éviter lors de vos prochaines vacances.

La nourriture locale qui tourne mal : ce n’est peut-être pas le pire cauchemar d’un touriste, mais c’est certainement l’un des plus inconfortables. La diarrhée du voyageur, principale maladie liée au voyage, peut survenir n’importe où, mais elle est plus fréquente dans les pays d’Asie (à l’exception du Japon). Elle est également fréquente dans les pays du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. La diarrhée du voyageur met rarement la vie en danger, mais elle peut faire déraper rapidement un voyage par ailleurs agréable.

Si vous venez d’un pays riche en ressources et que vous voyagez dans un pays à ressources limitées, certaines des bactéries communes que l’on peut trouver dans la nourriture et qui ne seraient pas très dangereuses pour la population locale peuvent l’être pour vous parce que votre système immunitaire n’est pas habitué à ces bactéries.

Selon une étude parue dans Gastroenterology & Hepatology, plus de 60 % des cas de diarrhée du voyageur sont causés par les bactéries suivantes :

  • Escherichia coli
  • Shigella
  • Campylobacter
  • Salmonella
  • Aeromonas
  • Plesiomonas
  • Vibrios non-cholérique

La diarrhée du voyageur peut être légère ou grave. C’est un large éventail et une situation au cas par cas. Si vous souffrez d’une diarrhée très sanglante, vous devez être très inquiet et vous rendre immédiatement aux urgences.

Voici trois conseils pour aider à prévenir la diarrhée du voyageur

1. Faites attention à ce que vous mangez

Achetez-vous auprès de vendeurs dont la nourriture semble avoir été exposée pendant de longues périodes ? Où les pratiques d’assainissement peuvent être douteuses ? Il est important, lorsque vous voyagez dans un nouvel endroit, d’éviter ces erreurs et de manger des aliments cuits à la commande et servis chauds. Évitez de manger tout ce qui est cru ou qui est resté à l’extérieur pendant des heures, et épluchez vous-même tous les fruits et légumes après les avoir achetés à l’épicerie.

2. Fermez la bouche sous la douche

Dans la plupart des pays en développement, l’eau du robinet peut contenir des bactéries et des virus dangereux et n’est pas potable. Ayez toujours de l’eau en bouteille sur vous lorsque vous voyagez et commandez toute autre boisson sans glace, qui est généralement fabriquée à partir de l’eau du robinet. De même, pensez à fermer la bouche lorsque vous vous se douchez, car l’eau de la douche est un autre moyen d’ingérer des bactéries dangereuses.

3. Buvez beaucoup de liquide

Si vous avez la diarrhée du voyageur, gardez votre bouteille d’eau à portée de main. Il est important de rester hydraté et de remplacer les liquides que votre corps a perdus. Si vous êtes gravement déshydraté, essayez de trouver des solutions de réhydratation orale dans les pharmacies locales pour remplacer les liquides nécessaires.

Autres options

La diarrhée entraîne un risque de déshydratation et, dans les cas à long terme, de malnutrition. La première étape du traitement consiste à essayer de remplacer les liquides et les électrolytes qui quittent le corps. Les personnes peuvent utiliser des boissons pour sportifs qui contiennent des sels et des sucres pour favoriser l’absorption d’eau. Si le corps est toujours incapable d’absorber l’eau, un remplacement des liquides par voie intraveineuse peut être nécessaire.

Pour rendre les selles moins liquides, on peut envisager de consommer des aliments pauvres en fibres ou de suivre le régime BRAT. BRAT signifie (en anglais): bananes, riz, compote de pommes et pain grillé. Le « régime fade », qui comprend plus d’aliments mais minimise les fibres, les épices et les aliments à forte consistance, peut également être utile aux personnes présentant des symptômes de diarrhée.

 

Prévention

Se laver les mains régulièrement et soigneusement est important pour prévenir la propagation de la diarrhée infectieuse. Si une personne souffre de diarrhée aiguë, elle doit rester chez elle et éviter de se rendre dans des lieux publics, comme l’école ou le travail, jusqu’à ce que ses symptômes disparaissent. Il est possible de se faire vacciner contre le rotavirus, une cause infectieuse courante de diarrhée.

Dans les régions où la nourriture et l’eau sont plus susceptibles de contenir des agents pathogènes dangereux, il est préférable d’éviter l’eau du robinet et de boire plutôt de l’eau en bouteille. Avant d’acheter de l’eau en bouteille, il faut vérifier le sceau pour s’assurer qu’il est toujours intact. Il est également conseillé d’éviter les fruits et légumes crus et de s’en tenir à des repas bien cuits qui n’ont pas séjourné sur un buffet.

 

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -