3 minutes de lumière rouge le matin améliore la vision

Une étude révèle qu'une brève exposition hebdomadaire à la lumière rouge peut améliorer une vision déclinante

Une étude révèle qu’une brève exposition hebdomadaire à la lumière rouge peut améliorer une vision déclinante. La lumière « allume » les mitochondries dans la rétine.

Cette découverte a de vastes implications, car les mitochondries sont la source d’énergie des cellules. Une étude menée par des chercheurs de l’University College London, au Royaume-Uni, a montré qu’une brève application du bon type de lumière peut améliorer une vision déclinante.

L’étude a montré qu’une exposition de 3 minutes à une lumière rouge intense le matin, une fois par semaine, peut améliorer la vision qui a baissé en raison du vieillissement, pendant une semaine au maximum. Les chercheurs ont commencé leurs recherches sur des mouches et des souris, avant de travailler avec les participants humains de l’étude. La lumière rouge profond que les chercheurs ont utilisée avait une teinte spécifique, avec une longueur d’onde de 670 nanomètres. L’étude est publiée dans la revue Scientific Report.

Les mitochondries de la rétine

Selon le professeur Jeffery, l’amélioration de la vision constatée par l’étude résulte du fait que « les lumières que nous utilisons influencent les mitochondries. » Ce sont des sources d’énergie hautement conservées dans les cellules. Ce sont les batteries des cellules. La lumière augmente la charge des mitochondries et leur permet d’augmenter leur rendement énergétique qui a diminué avec l’âge ou la maladie. La source chimique de cette énergie est l’adénosine triphosphate (ATP). Le déclin de la vue après l’âge de 40 ans est lié à une réduction de 70 % de l’ATP, ce qui signifie que les cellules manquent d’énergie pour fonctionner correctement.

Les mitochondries de l’œil en particulier offrent des avantages uniques pour la recherche. Ce qui est important dans la rétine, c’est qu’elle possède plus de mitochondries que n’importe quel autre organe, car elle utilise beaucoup d’énergie. De plus, l’accès optique de ce traitement est facile. On peut diriger la lumière directement sur les mitochondries de la rétine, ce qui n’est pas possible pour les mitochondries du foie ou des reins. De plus la rétine vieillit plus vite que n’importe quel autre organe, mais on peut simplement tester sa fonction en demandant aux gens ce qu’ils voient, et définir ainsi la cible parfaite pour la thérapie par la lumière rouge.

La vision des contrastes de couleurs

La petite cohorte d’étude, composée de femmes et d’hommes, était âgée de 34 à 70 ans. Les chercheurs ont mesuré les améliorations de la vision des participants en évaluant leur vision du contraste des couleurs, c’est-à-dire leur capacité à différencier les couleurs. Tous les participants avaient une vision normale du contraste des couleurs au début de l’essai. Certains individus ont été exposés à 3 minutes de lumière rouge intense le matin, d’autres l’après-midi. La lumière rouge était plus forte d’un diaphragme, soit environ deux fois plus forte que l’éclairage général de la zone de test.

La vision du contraste des couleurs des participants a été testée trois heures après l’exposition à la lumière rouge, puis une semaine plus tard. La vision du contraste des couleurs des participants exposés à la lumière rouge le matin s’est améliorée de 17 % en moyenne.

Le choix du moment est essentiel

Les chercheurs ont constaté que l’application de la lumière doit avoir lieu le matin pour avoir un effet. Ils n’ont constaté aucune amélioration de la vision des contrastes de couleurs chez les participants exposés à la lumière l’après-midi. Une raison probable est que les mitochondries suivent le rythme circadien de l’organisme.  Une autre possibilité est liée aux besoins énergétiques propres au début de la journée. L’étude a également révélé que 3 minutes est la durée optimale d’exposition à la lumière et que l’amélioration de la vision dure jusqu’à 1 semaine.

Trois minutes sont aussi efficaces qu’une exposition de 45 minutes.

Des implications de grande envergure

Les implications de l’étude vont au-delà de l’amélioration de la vision.  Selon les chercheurs, « Les mitochondries régissent de nombreux aspects de notre vie et nous avons besoin d’un moyen d’améliorer leur santé, en particulier lors du vieillissement. L’utilisation de la lumière rouge est maintenant appliquée dans un grand nombre de laboratoires et également dans des essais cliniques. Elle nous fournira probablement un moyen très simple et économique de le faire, avec une large applicabilité.

Source

Weeklong improved colour contrasts sensitivity after single 670 nm exposures associated with enhanced mitochondrial function

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -